Partons à la découverte de la treizième colline de Paris

Spritz92

Amateur d'Histoire et de Paris

Vous aimerez aussi...

15 Réponses

  1. Lisa dit :

    Super l’idée de la montgolfière 🙂

    Vous m’emmènerez faire un tour un jour?
    [Yeux de cocker pour attendrir son interlocuteur]

  2. Loki dit :

    – Tu as bien l’autorisation de survol de la ville ?
    – Euh… la quoi ?

    Ça m’a tué !

    Sinon, une balade dans Paris toujours aussi agréable… C’est un vrai plaisir de découvrir des choses en votre compagnie. Merci !

  3. Jo dit :

    Mine de rien, j’ai appris :

    >>> Que Montparnasse était au XVIIIe siècle une colline de gravats sur laquelle les étudiants du quartier latin venaient déclamer des poèmes !
    >>> Qu’un temple dédié à Sibylle, une prêtresse d’Apollon dans la Grèce antique, était érigé au sommet des Buttes Chaumont !
    >>> Que deux églises parisiennes possèdent leur cimetière attenant !
    >>> Que Paris possède bien 13 collines, et non 12 comme c’est souvent indiqué !

    De tout ça, c’est le mont Parnasse qui m’a le plus estomaqué… Et le petit temple de Sibylle qui est magnifique.
    J’adore aller Paris, et j’aimerais y aller beaucoup plus souvent !

  4. Foutou dit :

    Super article ! Merci de mettre ainsi en valeur notre belle ville <3

  5. Filo dit :

    Appeler « collines » quelques rues un peu pentues… C’est très bobo parisien tout ça…

    • Historio dit :

      Le mot « colline » ne répond pas à une définition précise en terme de dénivelé. C’est une notion subjective qui peut être employée un peu comme on l’entend. Rien de bobo, là-dedans…

    • Benj dit :

      @Filo, soit il s’agit de second degré qui m’aura échappé (sorry), soit vous avez une information à proposer concernant les notions de « mont », « colline », « butte » qui permettrait peut-être d’enrichir un contenu qui vous a été proposé bénévolement (si je ne me trompe pas) ?
      Quant au rapport avec les « bobos », j’ai hâte de lire un article signé de votre plume sur leur définition, leur histoire … et le rapport avec le Schmilblick.
      Critiquer pour en améliorer le contenu en somme …

  6. Aleajactaest dit :

    Paris vaut peut-être bien Rome… Sauf que les noms des collines romaines sont carrément plus classes que celles de Paris !!

    • Historio dit :

      Les collines de Rome ont surtout une histoire que celles de Paris n’ont pas : elles sont connues et nommées dès la fondation de Rome par Rémus et Romulus et font partie du quotidien de la ville depuis des siècles.

      Paris, elle, s’est agrandie au fil des siècles, intégrant petit à petit certaines collines. Ses collines font donc un peu plus « pièces rapportées » qu’à Rome.

  7. Tssi dit :

    Je l’avoue à ma grande honte, je ne savais pas ce qu’était l’Arlesienne…

    Après une demi seconde de recherche, j’ai trouvé l’info, que je livre ici pour ceux qui n’auraient pas une demi seconde à perdre :

    L’Arlésienne
    Celle / celui / l’action qu’on attend et qui ne vient jamais.
    Une chose dont on parle mais qui n’arrive ou ne se produit jamais.

    On doit cette expression à Alphonse Daudet qui la fait apparaître dans un conte en 1866.
    Ce conte sera d’ailleurs mis en musique dans un opéra par Georges Bizet quelques années plus tard. L’Arlesienne, l’habitante d’Arles, dont il est question pendant tout l’opéra, n’apparaît jamais !

    Dans cette histoire, un jeune homme, Jan, veut épouser une jeune Arlésienne dont il est tombé amoureux après l’avoir rencontrée une seule fois. Des fiancailles, une grande fête, sont même organisées, mais en l’absence de la ‘fiancée’.
    Puis, au cours de la soirée, un homme arrive qui lui indique ainsi qu’à son père que la fille était sa promise et n’était qu’une ‘coquine’.

    Désespéré Jan devient longtemps taciturne puis, pour donner le change à sa famille, fait la fête mais sans oublier pour autant sa belle. Il finit par se suicider sous les yeux de sa mère.

    C’est de cette personne attendue sans cesse et qui ne vient pas que, par extension, l’Arlésienne a fini par désigner toute personne ou chose qu’on attend et qui ne se présente ou n’arrive jamais.

  8. Helltax dit :

    Sur la « treizième colline de Paris », je m’attendais à un truc de ouf… Au final, c’est simplement la cimetière du père-Lachaise !

    Hormis cette petite déception, merci pour ce nouvel excellent article sur Paris !

    • Djinnzz dit :

      Désolé si la « chute » vous a déçue… On fait ce qu’on peut ! :p

  9. Hashtag dit :

    Bonne balade en prenant de la hauteur ! 😀

    Pour alimenter vos écrits sur Paris et sortir des sentiers battus, je vous conseille le 46, rue du Bac – 75007 Paris
    C’est un véritable cabinet de curiosités à l’intérieur d’un hôtel particulier (maison Deyrolle). ENTRÉE gratuite !

    L’endroit existe depuis 1888 ! Pour les fans d’entomologie : insectes et animaux empaillés dans un décor superbe.
    Ce lieu est une institution. Quand tu penses que tout a été détruit en 2008 à cause d’un incendie.

    Fascinant !

  10. Jéjé dit :

    Paris est une ville magnifique ! Merci de nous le prouver une fois de plus à travers ce panorama sur les « collines » parisiennes.

  11. Benj dit :

    Super balade, et cette montgolfière qu’on retrouve sur toutes les photos un peu comme le nain de jardin voyageur du film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain 😉 …
    Je remarque que nos deux compères de ballade sont devenus un peu feignants. Les pérégrinations précédentes et notamment l’ascension de Montmartre leur auraient-elles donné des souvenirs douloureux dans les mollets et les cuisses 😛 ? Reconnaissons que la « mont-golfière », c’était tout trouvé pour visiter des monts, buttes … Quelle idée 🙂
    C’est surprenant ce finish au Père Lachaise. J’avoue n’y avoir jamais mis les pieds, du coup je ne savais pas que c’est autant vallonné.

    PS: je n’ai pas compris cette histoire des triplettes de Belleville aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.