Vespasien, la taxe sur l’urine et… les vespasiennes

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

5 Réponses

  1. AvatarJulesJules dit :

    Mais pourquoi Hollande n’y-a-t-il pas encore pensé?
    Voilà qui renflouerait à coups sûr les caisses de l’état. 😐

  2. AvatarMasterII dit :

    Je fais parti du front de défense du caca et votre article m’a profondément choqué.
    Pourquoi une telle discrimination envers ce matériau si noble?

  3. AvatarJojo dit :

    Un lendemain de cuite, deux copains discutent de leur soirée.
    L’un d’eux déclare:
    – Hier j’étais dans un bistrot où il y avait des chiottes en or!
    L’autre ne le croit pas, et le premier était trop bourré pour se rappeler exactement de quel bar il s’agit.
    Ils décident de refaire la tournée des bars de la ville en demandant à chaque fois au patron du bistrot s’il a des chiottes en or.
    Arrivés chez Marcel la réponse fut:
    – Georges j’ai trouvé le con qui a pissé dans ton saxo !

    (légèrement hors-sujet, mais je la trouve excellente!

  4. AvatarJacques dit :

    Le nom de « colonne Rambuteau » est une raillerie de l’opposition politique.
    Pour contre-attaquer, le pouvoir en place parle plutôt de « vespasiennes » en exhumant ce vieil empereur romain… C’est cette dernière expression qui est restée.

    D’autres sobriquets se multiplient. Contemporains de Proust, des homosexuels du 16e arrondissement utilisaient le terme codé de « baies », plus chic que l’argotique « tasses », d’autres, plus populaires, les avaient baptisées « Ginette ».

    Celui de « pissotière », en référence au « trou dans la muraille d’un navire pour laisser s’écouler l’eau de surface », est resté.

  5. AvatarPennssee dit :

    Lu sur Facebook : Le chrysargyre était payable tous les quatre ans par tous les chefs de famille, au prorata des personnes vivants sous leur toit , même des animaux (chiens, ânes, bêtes de trait, etc.…) qui pourtant n’utilisaient pas lesdits urinoirs !!!

    Titus le fils de l’empereur protesta contre cette nouvelle taxe et en poussant une pièce de monnaie sous son nez , Vespasien lui a rappelé que « l’or n’a pas d’odeur ».

    Phrase proverbiale , légèrement modifiée au cours du temps, et qui nous est parvenue sous la forme de :  » l’argent n’a pas d’odeur  » !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.