La Magie du Netting interbancaire

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

2 Réponses

  1. AvatarUraninum dit :

    Article très intéressant, bravo aux étudiants d’ESCP pour cette simulation.

    Malgré le fait que la situation soit effectivement plus complexe et que la mise en place de cette bonne idée soit plus dure, cela nous montre que des choses intelligentes sont possibles du moment que l’on se met à réfléchir en regardant le problème rationnellement avec recul.

    Plus d’informations sur les dettes souveraines et notamment quelques idées reçues à leurs sujet qu’il convient de démentir sous peine de rester dans le flou quant aux causes et aux solutions effectives, ici:
    http://www.audit-citoyen.org/?p=2272

    Au passage, l’ESCP n’est pas une école de management américaine mais une école de commerce française plus précisément l’Ecole Supérieur de Commerce de Paris, aujourd’hui implanté dans plusieurs pays européens.

  2. Avatardidier dit :

    Bonjour,

    Cet article est très intéressant et me fait poser une question/remarque :
    Ce sont des banques qui prêtent et non les états directement. Ce sont donc ces mêmes banques qui touchent les intérêts de ces prêts.
    Si on réduit les dettes de 50%, on réduit donc aussi les ressources de ces banques.
    Alors 2 remarques :
    – ce sont nos impôts qui servent à rémunérer ces banques
    – même si l’opération de netting est complexe à mener, il n’y a pas de raison que cela ne soit pas faisable.

    Et 1 question : si on ne le fait pas, c’est peut être une question d’intérêts : qui gagnerait à cette opération, et qui y perdrait?

    En tout cas j’aimerais creuser le sujet…

    Merci à ceux qui auront lu,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.