Le cardinal dans tous ses états

Avatar

Spritz92

Amateur d'Histoire et de Paris

Vous aimerez aussi...

20 Réponses

  1. Avatarlamour dit :

    Sujet complexe ! Même les plus fidèles chrétiens ne connaissent pas toujours tous les rouages de l’Institution.

    Je dois admettre que je ne savais pas qu’il existait une hiérarchie entre cardinaux… Pour le reste, ça a fait toujours une bonne piqûre de rappel.

  2. AvatarYann dit :

    Tous ces cardinaux seraient bien inspirés de prendre des positions progressistes… Les scandales qui éclaboussent l’Eglise depuis plusieurs années doivent trouver une issue par le haut.

    Je me rappelle aussi d’un Cardinal qui, pendant les débats sur le Mariage pour tous, estimait que c’était intolérable et que l’étape suivante serait la légalisation de l’inceste. (Coucou Barbarin, je pense à toi)

    Voilà ce qu’il déclarait en septembre 2012 : « Après, ça a des quantités de conséquences qui sont innombrables. Après, ils vont vouloir faire des couples à trois ou à quatre. Après, un jour peut-être, l’interdiction de l’inceste tombera »

    Que son altesse se rassure, on n’a pas attendu après elle pour faire des plans à 3 🙂

    C’est dommage parce que ce genre de déclarations débiles jettent l’opprobre sur l’Eglise et donc par ricochets sur tous les Chrétiens catholiques.

    • AvatarRV dit :

      On dit « Éminence » et pas « altesse », d’après le post !

    • AvatarJesus dit :

      Ce n’est pas parce qu’un seul cardinal dit une bêtise, que toute l’Église est à mettre à la poubelle.

      Raisonnez à l’envers : imaginez un monde sans Église catholique. Ne pensez-vous pas que le Monde serait orphelin ?

  3. AvatarJesus dit :

    Homélie de Jean-Paul II en 2003 :

    « Le rouge pourpre de l’habit cardinalice évoque la couleur du sang et rappelle l’héroïsme des martyrs. C’est le symbole d’un amour pour Jésus et pour son Église qui ne connaît pas de limites: un amour jusqu’au sacrifice de la vie, usque ad sanguinis effusionem. »

    Notre Eglise est belle, même si elle a du mal à trouver des solutions aux nouveaux enjeux du XXIe siècle et aux nouvelles aspirations des gens. C’est un phare dans l’avenir incertain pour tous ceux qui ont la foi.

  4. AvatarDjinnzz dit :

    Petit complément : les lecteurs les plus attentifs auront constaté qu’il existe 10 cardinaux-évêques pour seulement 7 diocèses suburbicaires. Les 3 titres cardinalices de différence s’expliquent ainsi :

    – Il y a un cardinal-évêque « pro hac vice » (« pour cet événement »)
    – Un titre cardinalice hors diocèse suburbicaire a été créé pour l’église Santa Maria in Traspontina en 1587
    – Un nouveau titre cardinalice a été également créé par le pape François pour l’église romaine de Santi Simone e Giuda Taddeo a Torre Angela

    7 + 3 = 10… Le compte est bon !

  5. AvatarRV dit :

    Technique infaillible pour trouver où se situe un cardinal dans une église : y suivre les enfants…

    • AvatarJesus dit :

      Commentaire honteux et qui ne vous honore pas.

  6. Avatarpincr dit :

    Je me suis arrêté au point de vocabulaire… Je passe mon tour ce coup-ci

  7. AvatarParciparla dit :

    Le Vatican est un véritable État, avec un mode de gouvernance très centralisé sur la figure du Pape.
    Le Pape ne peut pas être un sur-homme : il ne peut pas à la fois être pieux, intelligent, sensible, doué d’intelligence politique (pour le côté « communication ») et en même temps être administrateur, manager, gestionnaire comptable, etc.

    C’est à mon avis le problème du Vatican : son organisation repose trop sur la personne du Pape. Contrairement à la quasi totalité des autres Etats du Monde, le Vatican n’a pas de Parlement : chaque dicastère (équivalent des ministères) rend des comptes directement au Pape et non au Parlement.

    Il suffit que le Pape ne sache pas dire non, se fasse manipuler, etc. et c’est la catastrophe.

    C’est pour ça que je pense que tant que le Vatican fonctionnera en mode « centralisé », ils auront du mal à aller de l’avant.

    • AvatarJesus dit :

      Le Pape est le successeur de Saint Pierre, compagnon de Jésus chargé par lui de répandre Sa parole sur terre.

      Comment imaginer que l’Église soit structuré comme un État laïc ? C’est impossible. L’Église est embourbé dans des scandales et des prises de positions discutables depuis quelques années, certes, mais elle se tirera de ce mauvais pas comme elle l’a toujours fait. Elle peut compter sur ses fidèles, puisque nous sommes plus d’ 1 milliard à travers le monde.

  8. AvatarBoum dit :

    Etre sarcastique sur l’Église dans ce commentaire serait beaucoup trop facile… Je ne frappe pas les hommes à terre.

  9. Avatarsodoma dit :

    A lire : Sodoma de Frederic Martel.

    « Pendant quatre années, Frédéric Martel a vécu en immersion à l’intérieur du Vatican et mené l’enquête sur le terrain dans une trentaine de pays. Il a interrogé des dizaines de cardinaux et rencontré des centaines d’évêques et de prêtres.
    Ce livre révèle la face cachée de l’Église : un système construit depuis les plus petits séminaires jusqu’au Vatican à la fois sur la double vie homosexuelle et sur l’homophobie la plus radicale. La schizophrénie de l’Église est insondable : plus un prélat est homophobe en public, plus il est probable qu’il soit homosexuel en privé. »

    • AvatarJesus dit :

      Écrire un roman sur l’Église catholique, épais en plus, avec comme seul prisme l’homosexualité présumée de ses dirigeants, est-ce vraiment du journalisme ou un pamphlet à charge ?

  10. AvatarDjinnzz dit :

    Juste pour clarifier : le but de cet article n’était pas de faire le procès de l’Église, mais bien d’en comprendre les rouages de l’organisation à son sommet !

    • AvatarKelkundote dit :

      Et c’est bien ce qu’il fait… Un plaisir de voir ce site s’animer à nouveau. Pourvu que ça dure.

    • AvatarDjinnzz dit :

      On va tout faire pour… Merci pour votre soutien.

  11. AvatarJacques dit :

    Merci pour cette analyse très précise du rôle des cardinaux (et des évêques au passage) dans l’Eglise chrétienne catholique.

    J’ajoute ma pierre à l’édifice, si vous permettez. Mes professeurs avaient coutume d’affirmer que notre religion était la religion chrétienne, catholique, apostolique et romaine. À l’époque, j’apprenais et répétais simplement ce que l’on m’apprenait, sans autre forme de réflexion, ce qui est le propre de tous les écoliers.

    Lors du concile de Nicée de 381, le pape déclare : « Je crois en l’Église une, sainte, catholique et apostolique ». L’adjectif « romaine » viendra plus tard.

    Avec du recul, chacun de ces 4 termes mérite d’être explicité :

    – chrétienne : c’est le mot le plus simple, référence directe et évidente au Christ et à sa Passion

    – catholique : du grec katholikos qui signifie « universel, employé dès le IIe siècle pour désigner l’Église. On l’emploie tellement régulièrement qu’on on ne se pose plus la question de sa signification. Il n’a d’ailleurs jamais été défini avec précision par les autorités religieuses, si ce n’est comme un symbole d’unité : les chrétiens doivent être unis avec le Christ (ce qui ne fut malheureusement pas le cas vu le nombre de dérivations de la religion dès les premiers siècles de notre ère). Le mot veut également dire que le Christ rayonne unitairement sur le monde et l’univers entier.

    – apostolique : c’est la succession des papes et des évêques qui est apostolique : continuatrice, sans interruption, des apôtres.

    – romaine : tout simplement parce que le siège de l’Église est établi à Rome depuis l’apôtre Pierre

    Merci de votre attention.

  12. AvatarPostich dit :

    Concernant le galero, il paraîtrait que Molière lui-même ait rendu un hommage appuyé à ce couvre-chef prestigieux, mais un peu ridicule, il faut bien le dire. Ainsi écrivit-il dans les Fourberies de Scapin :

    GÉRONTE : Que diable allait-il faire avec ce galero ?
    SCAPIN : Il ne songeait pas à ce qui est arrivé

    et cetera, et cetera

  13. AvatarPatty dit :

    Article excellent et très complet ! J’ai tout compris, ce qui est déjà un vrai défi en soi relevé 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.