Une scène de sexe cachée par Michel-Ange sur les fresques de la Chapelle Sixtine

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

14 Réponses

  1. TortueGéniale dit :

    Merci pour ce travail génial que vous mettez à disposition gratuitement!
    C’est le genre d’anecdotes qui font adorer l’art et l’histoire. Merci encore

  2. Patrick Baton dit :

    Passionnant, et drôle. On sait toutes les transformations qu’a dû subir la Sixtine pour des raisons de pruderie. Mais les versions originales ont été considérablement restaurées sous les oripeaux pudiques…
    Mais comment , ceci dit, est-il possible de connaître les versions originales sous la version expurgée? Sur quoi se base la version « avant » que vous montrez?

  3. Djinnzz dit :

    Excellente question! Il faut savoir qu’un véritable trésor est conservé au musée Capodimonte de Naples: la copie exacte de la fresque du Jugement dernier de Michel-Ange, telle qu’il l’a peinte initialement, réalisée par un certain Marcello Venusti en 1549 (soit 8 ans après son achèvement définitif).

    Une œuvre précieuse pour scruter les moindres changements de la fresque à travers les siècles!

    • Hugo dit :

      Moi j’ai trouvé une autre scène dans le 2ème tableau

  4. gaffon dit :

    A noter dans la peinture de Michou Ange et jusqu’à Rubens l’anatomie des personnages: Les plus graciles demoiselles ont la musculature et la physionomie de véritables 1eres ligne de rugby des All black,Sainte Cathou aurait pu jouer dans l’équipe de Toulon…Nos conceptions de la beauté corporelle ont bifurqué à 180° pour aboutir aujourd’hui aux grands haricots mannequins de mode…

  5. nizkit dit :

    Mazette! Très intéressant que tout cela! Suis- je le seul à enchaîner les articles sans savoir m’arreter? 🙂

  6. Aude dit :

    Non mais suis-je la seule à relever que vous étalez des absurdités comme si de rien n’était?
    « l’Église catholique la retire officiellement du calendrier chrétien en 1970 ».
    Non mais c’est à pleurer. Vous avez ne serait-ce que pensé à vérifier sur google ou Wikipedia ce que vous disiez avant de l’écrire noir sur blanc et d’afficher pour vous justifier une source obscure qui de toutes manières ne fonctionne pas quand on clique dessus?
    Non mais je suis atterrée par ce que les gens sont capables d’affirmer contre tout bon sens et contre toute réalité… C’est navrant.
    Et by the way la fête de sainte Catherine est une des plus connues du calendrier, on fête chaque année les catherinettes, donc wake up!

    • Gest dit :

      C’est toi la grosse débile:

      Trouver en moins de 5 secondes sur Wikipedia:
      « La fête religieuse disparaît du calendrier romain en 1969, « en raison du caractère fabuleux de sa passion » et du doute qui pèse sur l’existence même de la sainte »

      Quant aux catherinettes, ce n’est pas une fête religieuse. Que la tradition ait perduré malgré le retrait de Catherine d’Alexandrie du calendrier n’a rien d’étonnant.

      C’est Catherine Labouré qui est maintenant fêtée le 25 novembre, pas Catherine d’Alexandrie. Alors va déverser ta haine ailleurs. Ici, c’est une communauté de gens agréables et qui vérifient leurs sources.

      Les liens morts, tu connais? L’article a plus d’un an et le lien qui a été mis à l’époque a été supprimé. Ce genre de choses arrivent tout le temps.

      Quand on déverse sa haine publiquement, on fait mieux de vérifier ses sources. Fais-moi plaisir, passe ton chemin.

    • machinealire dit :

      « Des « Catherine », il y a déjà celle de Sienne, puis celle de Suède, et encore celle de Gênes et aussi en France sainte Catherine Labouré, fêtée le 28 novembre. Celle qui est fêtée le 25 novembre est Catherine d’Alexandrie : bien qu’elle ait été rayée du calendrier liturgique, comment ne pas la mentionner ? Il est vrai que sa légende est particulièrement fantaisiste et d’origine tardive, seulement du 10ème siècle. Elle aurait été princesse en Egypte, une super-douée de culture polyvalente !… capable de tenir tête aux philosophes et aux savants les plus érudits. Furieux de ne pouvoir briser une telle personnalité, l’empereur Maxence l’aurait condamnée à l’horrible supplice des roues garnies de pointes de fer et fait décapiter. Le corps de la martyre Catherine aurait été transporté, par des anges, au mont Sinaï! »

      source: http://www.lejourduseigneur.com/Web-TV/Saints/Catherine

      Sans commentaire…
      (Et le site officiel du Jour du Seigneur est une source suffisamment fiable sur ce genre de sujets)

    • CreatumOrbis dit :

      L’abbé Jounel n’est pas une « obscure source » comme vous le dites. Il est l’un des principaux protagonistes de la réforme du calendrier de 1969.
      Cette réforme fut décidée au préalable par Vatican II.

      L’article a donc malgré tout une imprécision: c’est bien en 1969 et non en 1970 que Sainte Catherine fut retirée officiellement du calendrier liturgique.

      Mais cette « suppression » est un point de détail qui s’inscrit dans une réforme en profondeur de la liturgie catholique.

      Le 3 avril 1969 est publié le nouveau Missel romain, dont l’usage, ainsi que celui du nouveau lectionnaire dominical, devient obligatoire en France au 1er janvier 1970. (missel romain = livre liturgique qui rassemble les textes de la messe, les chants, les oraisons, les indications rituelles, etc. nécessaires à la célébration de la messe par le prêtre, selon le rite romain.)

    • my life is potato dit :

      sale chienne mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

  7. FOREL dit :

    Bonjour,
    Et pour cause Raphaël était homo sexuel voilà pourquoi les pauvres femmes qu’il ne connaissait pas avaient toutes des corps d’hommes

  8. Papisenior dit :

    Dans ma jeunesse, on m’avait parlé du rhabillage général fait par « le culottier de la Sixtine » par le surnommé « il Braghettone » de Braghe=culotte. Wikipedia détaille suffisamment la question.
    Sans doute Molière s’est-il servi de l’anecdote pour faire dire à Tartuffe « Couvrez ce sein que je ne saurais voir.. », c’est du moins ce que nous certifiait notre professeur de « classique » lors de mes « humanités » comme on disait jadis pour la classe de seconde (1958 pour moi) avec latin et grec.
    A propos du « Missel romain » qui se trouve en lien direct sur le site du Vatican ici http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/ccdds/documents/rc_con_ccdds_missale-romanum_index_fr.html il y est titré depuis des années « Missel roman » dans sa traduction française, sans que je ne sois jamais parvenu à faire rectifier cette coquille.

  9. THIERRY dit :

    Sur le même sujet et pour confirmer les scènes de sexe sur cette peinture. Sur la partie de tableaux le fruit défendu Eve se retourne pour attraper le fruit défendu donné par le serpent. Si elle n’avait pas été distraite elle aurait la tête juste au niveau du sexe d’Adam….C’est surement pour cela qu’il était interdit de reproduire cette scène jusqu’en fin XIX siècle….Plusieurs auteurs ont confirmé cette hypothèse dont le livre les secrets de la chapelle Sixtine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.