L’origine de la Lune de Miel: maintenant, vous saurez pourquoi vous devez en faire une.

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

8 Réponses

  1. lallie dit :

    J’adore quand vous partez dans ce genre de délire!
    Toutle début de l’article est à mourir de rire.
    C’est tellement vrai!

  2. salto dit :

    Je lui ai dit, à ma copine, que ça servait à rien de nous marier. On a pas besoin d’un bout de papier pour s’aimer!
    Et puis je lui ai demandé d’aller me chercher une bière.
    Elle m’a regardé. Je l’ai regardée. J’ai compris qui se passait un truc. Elle a compris que j’avais compris qui se passait un truc.
    Et puis elle est partie en claquant la porte.
    Bref, ma copine m’a plaqué.

    J’y comprendrai jamais rien aux femmes, moi.

    • jiji dit :

      Lol, tu m’as tué !
      Au moins t’as economisé 20000 boules de mariage et 10000 boules de l’une de miel.
      huhuhu

      • jiji dit :

        *lune (saleté de correcteur auto)

    • pôl dit :

      Bref, vous vous êtes séparés.

  3. rambeuX dit :

    C’est des Vikings aussi que l’on tient la tradition de trinquer nos verres.
    Ils avaient tellement peur de se faire empoisonner qu’en trinquant fort il y avait un peu du liquide des deux verres qui se melangeaient et donc l’autre aurait été empoisonné aussi.
    Ils se regardaient aussi dans les yeux en même temps pour déceler une éventuelle traîtrise dans le regard de l’autre.

    Autant ils pouvaient trinquer aussi fort qu’ils voulaient avec leur verre en corne, c’est plus compliqué pour nous avec nos verres en verre!
    Mais on a quand même gardée la tradition de se regarder dans les yeux quand on trinque.

    Trop forts ces Vikings 🙂

  4. Claude dit :

    Pour moi, ça sera mariage en mairie avec une poignée de convives.
    Et si madame n’est pas contente, elle en épousera un autre! 🙂

  5. pôl dit :

    C’est fou comme tout devient trivial quand on a des explications.

    La lune de miel, c’est une expression belle, poétique, qui invite à la rêverie…
    Et vous nous sortez qu’en fait c’est une tradition de chez ces brutes de vikings, qui baisaient comme des bêtes pendant 28 jours tout en se bourrant la gueule.

    Elle où la poésie? Envolée! Elle est partie la poésie! Elle reviendra plus jamais la poésie!

    Heureux les pauvres d’esprit qui ne savent rien! Le savoir est source d’emmerdes et de remises en question! Et c’est très chiant pour beaucoup de gens!

    Je ne vous remercie pas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *