La légende du Marchand de Sable

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

28 Réponses

  1. AvatarZozott dit :

    Deux zarticles en deux zours ! Vous zavez mangé du tigre dans l’équipe ?
    J’ai la flemme de lire ce soir… Le marchand de sable va bientôt venir me chercher LOL

    • AvatarDjinnzz dit :

      En 5 jours, plus précisément ! 🙂

  2. AvatarPaty dit :

    Un simple « au lit, sales mioches » ne suffit pas pour endormir les enfants ? Si en plus faut commencer à leur raconter des histoires pour qu’ils daignent fermer les yeux… Nan mais allô quoi !

    • AvatarYoukoukou dit :

      Avec deux claques en prime, c’est le combo gagnant !

      Coucou les services sociaux !! 🙂

  3. AvatarBernard dit :

    L’évolution des mœurs est intéressante ! Pendant des siècles on parlait aux enfants du croquemitaine, du père fouettard, ou même du marchand de sable qui venait crever les yeux des enfants qui ne dorment pas (comme dit dans l’article – je l’ignorais!)

    Aujourd’hui, on leur raconte des contes de fée, on choisit bien le vocabulaire pour ne pas prendre le risque de les traumatiser. bref, comme le reste, on aseptise tout.

    C’est oublier un peu vite que les enfants ADORENT avoir peur ! En voulant les protéger, on les enveloppe dans un cocon malsain qui les prive de sensations fortes…

    Je me rappelle que je tremblais dans mon lit quand mon père me parlait d’un monstre qui sortait des bois pour venir me dévorer la nuit si je n’étais pas sage. Il mimait avec sa bouche et ses mains en forme de griffes un monstre sanguinaire. Ca m’impressionnait, et j’adorais ça en même temps. Au final, ça fait partie de mes meilleurs souvenirs d’enfance.

    C’est clair que ce n’est pas en posant son gosse devant Gulli qu’on peut créer ce genre de sentiments qui, qu’on le veuille ou non, participe à la construction de la personnalité de l’enfant.

    • AvatarCac dit :

      C’est vrai pour tout dans l’éducation – Paradoxalement on aseptise la façon d’éduquer nos enfants (plus droit à la fessée) mais les parents les placent maintenant parfois des heures devant la télé – Les parents ne contrôlent donc plus ce qu’ils veulent inculquer à leurs enfants mais s’en réfèrent aux messages véhiculés par les medias mainstream – Certains ne voient pas où est le mal moi je pense que c’est une dérive orwellienne.

    • Avatarcaro dit :

      Coucou ! Ca va les réac ? Vous devriez monter un club.

    • AvatarCac dit :

      Si s’interroger sur l’omniprésence des médias et de la télévision dans nos vies c’est être réac, je le suis sans problème.

  4. AvatarYoukoukou dit :

    #BonneNuitLesPetits
    #LeMarchandDeSableVaVenirVousCREVERLesYeux
    #GnarkGnarkGnark

    Bande de sadiques ! :p

  5. AvatarNyx dit :

    Youkoukou vous avez des enfants ? Ils vous épuisent en.ce.moment ?

    • AvatarYoukoukou dit :

      Hahaha, non, Dieu merci, je n’ai pas d’enfants ! 🙂

  6. AvatarGhjk dit :

    Passionnant, comme d’habitude !
    Les Contes d’Hauffmann d’Offenbach sont magnifiques ! Je ne m’étais jamais posé la question de savoir qui était ce Hauffmann… Et je vois que dans son conte ‘Homme de sale, un personnage du nom d Coppelius apparaît. Il semble être le méchant récurrent dans l’œuvre de l’écrivain : on le retrouve aussi dans les 3 actes de l’opéra qui reprennent 3 contes différents. Il incarne à chaque fois un défaut ou un vice différent.

    Merci pour ce bon moment de lecture !

  7. AvatarSandman dit :

    Un article qui parle du Marchand de sable, « Sandman » en anglais, sans évoquer la chanson mythique de Metallica, Enter Sandman ? Déception !!

    https://www.youtube.com/watch?v=CD-E-LDc384

    Say your prayers little one
    Récite tes prières mon petit
    Don’t forget, my son
    N’oublie pas fiston
    To include everyone
    De citer tout le monde

    Tuck you in, warm within
    Bien bordé dans ton lit, bien au chaud
    Keep you free from sin
    Tu es à l’abri du péché
    Till the sandman he comes
    Jusqu’à ce que le marchand de sable arrive

    Sleep with one eye open
    Ne dors que d’un oeil
    Gripping your pillow tight
    Ton oreiller bien serré contre toi
    Exit light
    Sort la lumière
    Enter night
    Entre la nuit
    Take my hand
    Prends ma main
    We’re off to never never land
    Nous partons pour le pays imaginaire

    Something’s wrong, shut the light
    Quelque chose cloche, éteins la lumière
    Heavy thoughts tonight
    Tu as des pensées graves ce soir
    And they aren’t of snow white
    Et elle ne sont pas blanches comme neige
    Dreams of war, dreams of liars
    Tu rêves de guerre, de menteurs
    Dreams of dragon’s fire
    De dragons cracheurs de feu
    And of things that will bite
    Et de choses qui mordent

    Now I lay me down to sleep
    Maintenant je me couche pour dormir
    Pray the lord my soul to keep
    Je prie pour que le seigneur garde mon âme
    If I die before I wake
    Si je meurs avant mon réveil
    Pray the lord my soul to take
    Je prie pour que le seigneur prenne mon âme

    Hush little baby, don’t say a word
    Chut mon petit ne dis rien
    And never mind that noise you heard
    Peu importe ce que tu as entendu
    It’s just the beast under your bed,
    Ce sont juste les bêtes sous ton lit
    In your closet, in your head
    Dans ton placard, dans ta tête

    À écouter sans aucune modération, Metallica, c’est l’essence-même du thrash metal, de la noirceur de l’âme mise en musique.

    • AvatarHJ dit :

      Dans la même veine « culture populaire », Sandman est également un monument de la bande dessinée américaine créée par Neil Gaiman. Une histoire complexe, sombre, primée à de multiples reprises.
      Synopsis officiel : « Morpheus a été emprisonné en 1916. Désireux de redevenir le Maître des songes, il prépare son évasion pendant près d’un siècle »

      https://www.senscritique.com/bd/Sandman_L_Integrale_tome_1/8194027

      J’ai lu les 4 premiers tomes, j’économise pour me payer les suivants (ils coûtent 35€ pièce…)

  8. AvatarGary dit :

    Aventurier : De toutes façons on n’y voit plus rien ! Faut allumer des torches.

    Magicienne : Ah oui, c’est vrai. Qui a un briquet ?

    Aventurier : Si vous me dites que vous n’avez pas de briquet, c’est décidé, j’me barre !

    Elfe : Moi, j’ai pas besoin de torche, je suis nyctalope.

    Nain : Je l’savais bien qu’t’étais une salope !

    Elfe : Mais non ! Nyctalope, ça vaut dire que je vois dans la nuit !

  9. AvatarPhil dit :

    Personnellement, je préfèrerais mettre mon fils devant Nicolas et Pimprenelle que devant un monstre qui arrache les yeux les enfants.
    Je sais, je dois être un peu barge si je me réfère à certains commentaires !!

    • AvatarJean dit :

      Honte à toi ! mdr

    • AvatarPhilippe dit :

      Je sais, je suis un père indigne…

  10. AvatarMimi dit :

    Savoureux de lire les origines d’un personnage folklorique si connu !
    Merci pour votre travail si sérieux.
    Cordialement
    Michel

  11. AvatarBig dit :

    J’ai toujours cru que cette légende du marchand de sable était liée aux espèces de grains de sable qui se forment dans les yeux après avoir dormi (ça a sûrement un nom scientifique, moi j’appelle ça des « cacas d’yeux ».
    Je ne sais pas si c’est vrai ou non !!!

    • AvatarPachi dit :

      Le nom scientifique du caca d’œil est la « chassie » : « sécrétion visqueuse naturellement produite dans le nez, la bouche et les yeux pendant le sommeil »
      Les anglophones disent « rheus ».

      Les animaux en ont aussi…

      Le marchand de sable serait-il en fait un marchand de chassie ? Une enquête doit être ouverte !!

    • AvatarRazelnout dit :

      Recel de chassie… On peut en prendre pour 10 ans à l’ombre avec ces conneries 🙂

  12. AvatarKass dit :

    Ce marchand de sable ne m’a jamais inspiré confiance de toute façon.

    • AvatarPapi dit :

      Pareil, les marchands qui n’affichent pas leurs prix, c’est louche…

    • AvatarRazelnout dit :

      Il paraîtrait même (mais cette info est à vérifier), qu’il n’accepte pas la carte bleue.
      Encore un qui bosse au black. C’est du joli.

  13. AvatarTabernac dit :

    Au Québec, les parents invoquent le « Bonhomme Sept Heures », un personnage maléfique qui vagabonde et capture les enfants qui ne rentrent pas à l’heure le soir, après sept du soir (d’ou son nom).
    C’est un vieil homme avec une cape et une canne… et il a dans son sac du sable pour endormir les enfants qu’il veut capturer. D »ou raccord avec le folklore européen !

    Le père Fouettard et le croquemitaine ne sont pas très connus par chez nous.

    http://www.dark-stories.com/le-bonhomme-sept-heures.html

    • AvatarSzed dit :

      Ah, ces québécois ! Ils ne font jamais rien comme tout le monde 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.