De l’origine du doigt d’honneur

Winston Churchill - Doigt d'honneur

Il est amusant de constater que ce célèbre geste ordurier – synonyme de « va te faire enc…, connard! » – trouve ses origines dans les relations troubles entre la France et l’Angleterre, particulièrement durant la guerre de Cent ans (qui en a duré 116, mais c’est une autre histoire).

À cette époque, lorsqu’un archer anglais est fait prisonnier, l’index et le majeur de sa main droite sont aussitôt sectionnés: ainsi, plus jamais il ne sera capable de décocher la moindre flèche! Il faut dire qu’à cette époque, les Rosbeefs sont bien plus évolués que nous dans l’art de la guerre et leurs arcs bien plus puissants que les nôtres…

Avant chaque bataille rangée, les deux armées se faisant face, les archers anglais avaient donc pour coutume d’exhiber fièrement leur majeur et leur index histoire de narguer l’ennemi. D’ailleurs, les Anglais ont, encore aujourd’hui, gardé cette tradition et expriment leur colère avec ces deux doigts – comme Winston Churchill sur la photo ci-contre!

Cette histoire, bien sûr, n’est qu’une légende dont la véracité est très difficile à prouver… D’autres explications à ce fameux doigt d’honneur peuvent prendre source au coeur de la Rome antique. Ce geste obscène est alors appelé digitus impudicus (même ceux qui ne parlent pas le latin comprendront, je pense…), utilisé, au choix, pour insulter son ennemi ou éloigner les mauvais esprits. On trouve d’ailleurs la trace de ce digitus impudicus dans une des comédies les plus célèbres d’Aristophane, Les Nuées, écrite en 423 avant Jésus-Christ dans laquelle le héros Strépsiade assimile son majeur tendu à son pénis.

Henri Emmanuelli, député PS, faisant un doigt d'honneur à François Fillon

Si même nos députés s’y mettent! – Henri Emmanuelli faisant un doigt d’honneur à François Fillon (2011)

L’Histoire regorge d’ailleurs d’anecdotes liées à ce fameux doigt d’honneur… Ainsi Caligula, cet empereur romain sanguinaire un peu fou sur les bords, aurait un jour exigé des sénateurs qu’ils s’agenouillent et baisent son majeur… Une mise en scène qui en dit long sur les rapports entre le Sénat et l’Empereur!

Quelques siècles plus tôt, c’est Diogène, ce philosophe grec qui se plaisait, dit-on, à vivre dans un tonneau et à mépriser ses concitoyens, qui aurait un jour brandi son majeur face à Démosthène, ce célèbre orateur et homme politique qui s’opposa à Philippe II de Macédoine, le père d’Alexandre le Grand.

Bref, vous l’aurez compris, l’origine du doigt d’honneur est très, très ancienne: honorez vos ancêtres, tendez vos majeurs!

Un dernier petit conseil pour la route: évitez de faire du stop durant vos futures vacances en Afghanistan ou en Iran! Le pouce levé est là-bas synonyme de doigts d’honneur et il n’est pas sûr que les Afghans comprennent votre spécificité culturelle…

Pour approfondir…

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

21 Réponses

  1. Trexy dit :

    Je me rappelle d’Henri Emmanuelli qui avait fait ce geste à l’Assemblée Nationale. La vidéo avait fait le buzz sur le Net à l’époque.
    Le pire, c’est qu’il n’a même pas eu les couilles d’assumer, et aux journalistes qui lui demandent des explications, il ose déclarer:

    «Je vous laisse fantasmer, je ne sais pas de quoi vous me parlez. Je n’ai pas fait de doigt d’honneur au Premier Ministre et si ça a été interprété de cette façon, j’en suis désolé.»

    Bref, que les hommes politiques nous prennent pour des couillons, c’est pas vraiment nouveau!

  2. KO dit :

    Des infos sur l bras d’honneur?
    J’imagine que le bras est censé représenter un sexe encore plus gros qu’un simple doigt… J’ai juste? 😕

  3. OK dit :

    Non tu as faux.

  4. TortueGéniale dit :

    Je ne savais pad qu’on pouvait tant en dire sur une simple doigt 😯
    Je me coucherai moins bête et je ne regrette vraiment pas d’avoir trouvé ce site.

  5. Argent dit :

    Du travail d’orfèvre, merci pour ce bon plaisir.

  6. Énidan dit :

    Très intéressant, merci pour l’article…

    2 ans plus tard, ce qui serait risqué comme geste à l’assemblée nationale ce serait de faire la quenelle de Dieudonné ! 😛

  7. Marine B. dit :

    Si je peux me permettre 2 remarques :
    – sur la photo, Churchill ne fait pas un doigt d’honneur à l’anglaise, mais le V de la victoire, qu’il fera tout au long de la 2nde Guerre mondiale (je doute qu’il ait passé son temps, dans ces temps difficiles, à faire des doigts d’honneur, surtout en direction de la population anglaise ou des Alliés) ;

    – je veux bien croire que le digitus impudicus est latin, mais par contre Aristophane est grec. Quitte à le citer, autant le faire avec ses compatriotes, un peu plus bas dans le texte, histoire de ne pas tout mélanger.

    • S-Cape dit :

      Le « V » de la victoire : Paume de la main vers la « cible » … pas le dos de la main …
      M’enfin je dis ça hein …

    • Guyhochet dit :

      ah ah! bien vu ^^

    • Ponsinette dit :

      Exact. Churchill faisait le V de la victoire…
      Il a fait ce geste sur une impulsion, pour se mettre sur la même « échelle  » que le peuple et se serait tout simplement trompé de sens la première fois… Comme quoi même l’un des plus grands hommes de l’histoire peut se tromper ‍♀️

  8. CHAFFOTTE dit :

    Je pense que se doigt d’honneur n’est qu’un simple doigt comme les autres !!!

  9. FranckPA dit :

    Les anglais sont si évolués dans l’art de la guerre, qu’ils en ont perdus la guerre de 100 ans, et la plupart des batailles que la France leur à livré. Sur ce, bonne journée.

  10. Natacha Romanoff dit :

    Mais si les anglais tendaient leurs deux doigts, pourquoi est-ce qu’on n’en tend plus qu’un ? 😯

    • Domi dit :

      Particularité française j’imagine 🙂
      Les Anglais continuent d’ailleurs toujours à tendre deux doigts pour faire un doigt d’honneur…

  11. lol dit :

    lol j en fait tout les jour sa change rien :mrgreen:

    • lol dit :

      je rigole
      😛 😛

  12. Alexis dit :

    moi je me souviens que on ma mis en détention quand jété petit. J’aitais en Engleterre pour 3 ans. Do you understand me??

  13. Lecompte dit :

    Il vous manque la fin ! Lorsque les français capturaient un archer anglais, ils lui sectionnaient le majeur !

    Un anglais au cheveux roux, la cinquantaine.

  14. vinant dit :

    Diogène ne vivait pas dans un tonneau mais dans une amphore.

  15. Durel dit :

    Je n’ai pas les sources mais j’ai entendu parlé de cette histoire d’archer anglais. En riposte, les anglais en capturant les français coupaient le majeur des prisonniers français. Ceux-ci, lors des batailles brandissaient le majeur et les anglais les deux doigts en retour pour rappeler les méfaits des tortionnaires…Donc origine française? (simple rumeurs, pas de sources)

  16. Maisel dit :

    Je voudrais savoir à quoi correspond le majeur replié… et non pas tendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.