D’où vient la Fête des Mères?

Vous avez aimé cet article ? N'oubliez pas de soutenir le blog sur Tipeee! Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

(Et en plus, ça donne accès à du contenu exclusif et/ou en avant-première !)

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

21 Réponses

  1. Julie dit :

    Merci pour cet éclairage!

    Bonne fête à ma Maman! 😀

  2. Klodius dit :

    Je croyais que c’était Pétain qui avait inventé la fête des mères pour renforcer sa devise (Travail, Famille, Patrie)

    Mais c’est vrai que ça parait plus logique que’une fête en l’honneur des mères soit beaucoup plus ancienne que ça.

  3. Michele dit :

    🙂 Bonjour à Tout le monde
    Merci pour votre site.
    Je souhaite une Bonne Fête à toute les Mamans du monde

  4. Aaa dit :

    Je viens de découvrir votre site. Il est excellent.
    Bonne continuation

  5. Cairne dit :

    T’imagines la fête des mères en Chine?
    Avoir un gamin qui confectionne des portables, ça a plus de gueule qu’un collier de nouilles.

  6. PR dit :

    Bonjour,
    moi qui pensait pouvoir étaler ma culture après lecture de cet article, je crains de ne devoir me contenter que d’une mince pellicule…

    Cela me fait penser aux représentations stéréotypées sur le sport, quand les gens tentent désespérément de le faire remonter jusqu’aux Jeux Antiques alors que ça a bien peu de rapport.

    C’est pas parce qu’il y a point commun qu’il y a lien. Et le propos est complètement décontextualisé, les moments de l’Histoire qui correspondent à de tels avènements sont ignorés: les trois derniers points sont criants sur ce point.

    • gaelle dit :

      Troll détecté ! Le mec qui fait genre qui savait déjà tout dans l’article…

      C’est quoi le rapport avec le sport? Vous voulez parler des jeux olympiques je suppose (donc déjà quand on fait la lesson on essaye d’etre soi-meme clair et precis)

      Les jeux olympiques remontent à l’Antiquite, c’est évident. (faut sortir de chez vous, arrêter de rager sur internet et aller en Grèce vous verrez c’est super)
      Ils ont ensuite été arrêté pendant + de 2000 ans et ont été réactives par Pierre de Coubertin. En quoi ça a pas de lien?

      Quand à la fête des mères, ben ça retrace toutes les traditions relatives à la célébration des mamans. Ou est le problème?

      • PR dit :

        Gaëlle:
        Je précise donc mon propos. Les Jeux Olympiques sont la version modernisée des Jeux Antiques. Ceux-ci avaient lieu dans plusieurs cités grecques (Olympie, certes, mais également d’autres cités). Je parle donc bien des Jeux Antiques, jeux qui changeaient de nom en fonction de la ville où ils avaient lieu.

        Le rapport avec le sport est le suivant: il est fréquent de faire le lien que vous faites entre les activités physiques qui avaient lieu durant l’Antiquité et le sport moderne. Or les deux n’ont rien à voir: les sports sont nés suite à la Révolution Industrielle, ils sont particuliers dans le sens où ils reflètent le Monde dans lequel ils ont été créés. Sport et civilisation d’Elias et Dunning (1994) est un bon explicatif de ce que j’essaye d’expliquer en très rapide ici. Vous pouvez en avoir un aperçu ici:
        http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polix_0295-2319_1995_num_8_30_2075

        Quant au problème de la fête des mères et une tentative d’en trouver les racines jusque dans l’Antiquité, c’est une illusion historique. Ce n’est pas parce qu’on trouve des points communs entre deux éléments qu’il y a forcément un lien. Le lien est ici tenté. Soit.

        Ca ne veut pas dire pour autant qu’il est vérifié et vérifiable. Votre dernière phrase est plus intéressante: si c’est une recension de tous les événements relatifs aux mères, c’est louable. Ce n’est pas ce que le titre de l’article laisse penser. Il pose une question à laquelle on attend une réponse.

        • gaelle dit :

          Me renvoyer vers un bouquin de plusieurs centaines de pages parce que vous ne savez pas préciser votre pensée, c’est pas très fair-play…

          L’article est divisé en 5 points en effet. Il ne me semble pas avoir lu que ces 5 points étaient liés.
          Cela retrace l’historique des traditions.

          Quant au titre « d’ou vient la fête des meres »?, il n’est pas mensonger puisque vous avez la réponse au point 5.

          Bref, je comprends toujours pas les critiques mais c’est pas grave.
          Je pense saisir ce que voulez dire sur la différence entre « lien » et « point commun », mais vous auriez pu l’exprimer sans descendre en flèche un article qui est par ailleurs fort bien construit et instructif.

          Après, c’est vrai que les commentaires sur internet sont souvent tranchés et que c’est difficile d’apporter de la nuance par écrit et en quelques lignes.

          Voili voilou, sans rancune 🙂

          • PR dit :

            Bonjour, juste pour vous dire que le lien que je vous envoie contient un résumé d’un livre complet, effectivement, mais replaçant mon propos dans la théorie plus vaste d’Elias. Je me vois mal vous faire un résumé équivalent alors que quelqu’un l’a déjà fait (et sans doute mieux). Après, effectivement, si le sujet vous plaît vous pourriez basculer sur le texte original.
            Enfin bref, je reconnais que le commentaire initial était un peu sec, lié surtout à la déception que j’ai eu à la lecture. Les raisons de cette déception sont personnelles, mais il n’en reste pas moins effectivement d’informations en soi intéressantes. Il s’agit comme il se doit d’une critique « à chaud » d’un travail, absolument pas d’une critique du site dans son ensemble ni de la personne de son auteur (que je ne connais pas).

      • PR dit :

        Gaëlle: J’oubliais. J’ai effectivement appris quelques choses dans l’article. Je récuse simplement qu’on puisse lier le tout!

      • PR dit :

        Et enfin, juste pour info:

        « faut sortir de chez vous, arrêter de rager sur internet et aller en Grèce vous verrez c’est super ».
        Ce type de jugement de valeur, en-dehors du fait de ne vous faire que du bien, n’a absolument aucun intérêt quand vous ne savez pas à qui vous parlez 🙂
        Sans rancune!

        • gaelle dit :

          C’est vrai, je vous pries de m’excuser, c’etait déplacé.

    • breton dit :

      Pourquoi faut-il « contextualiser » comme vous dites? La première guerre mondiale et le régime de Petain: je ne pense que les lecteurs soient assez bêtes pour ne pas comprendre par eux-mêmes de quel « contexte » on parle…

      • PR dit :

        Tout simplement parce que quand Pétain officialise en 1941, c’est dans une situation particulière qui n’est pas innocente dans cette officialisation. Cela, l’article l’élude et c’est dommage: tout se passe comme si l’auteur voulait brosser la Mère (l’image d’Epinal) dans le sens du poil… L’article est beaucoup plus précis pour ce qui concerne la Première Guerre Mondiale. Et l’article a sans doute raison sur la personnalité de Napoléon, qui était quand même pourvu d’un ego défiant toute concurrence. Créer une fête en l’honneur de la maman de l’Empereur aurait bien été dans son style.

  7. breton dit :

    L’article ne parle pas d’Anna Jarvis qui est à l’origine de la fête des mères, mais seulement aux Etats-Unis.
    Née en 1864, elle perd sa mère en 1904 avec qui elle était très proche. Pour lui rendre hommage, elle lance une campagne médiatisée pour la création d’une fête dédiée aux mères.

    La proposition fait le buzz, comme on dit maintenant, si bien qu’en 1914 la proposition est adoptée par le gouvernement américain! Ainsi est né le mother’s Day, fêté tous les deuxièmes dimanches du mois de mai aux USA.

  8. paoule dit :

    Pour ceux qui en veulent toujours plus:

    http://www.histoire.presse.fr/mensuel/34/la-fete-des-meres-01-05-1981-55095

    (article totalement indigeste, mais complet – personnellement, le sujet m’interesse mais je n’ai pas réussi à tout lire.)

    Ce que certains n’arrivent pas à comprendre, c’est le principe de la vulgarisation…
    Trouver l’équilibre entre exhaustivité et simplification est un équilibre très difficile et souvent casse-gueule.

    #ETC reste pour moi une référence en la matière. Après, je comprends que cela ne convienne pas à tout le monde…

    • PR dit :

      Merci beaucoup, je vais lire cet article.

  9. calaggan dit :

    Super article merci,
    et par la même occasion super site, je suis un inculte notoire mais ici c’est simple et rapide à « parser »

  10. rambeuX dit :

    Ouais, de toute façon, tout ça, c’est rien que du marketing pour faire du pognon!

    🙂

  11. Plutor dit :

    Ce n’était pas du marketing mais çà en est devenu car tout s’achète et tout se vend dans la paradis mondialiste, même le ventre des femmes, même le ventre des mères et ce n’est pas Pierre Bergé qui le contredira, lequel dit : »Quelle différence y’a t’il entre vendre ses bras et vendre son ventre ? » C’est le même qui réclame la suppression de toutes les fêtes chrétiennes, notamment de la seule fête catholique des mères qui vaille et qui a lieu le 15 août pour la célébration de Marie. Combien tu coûte, maman ? Money is money.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *