Combien existe-t-il de parties d’Échecs différentes?

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

9 Réponses

  1. AvatarMoldu dit :

    « il y a « seulement » 1080 atomes dans l’Univers… soit 1 milliard de milliard de milliard de milliard fois moins que de parties d’échecs possibles! »

    Je pense plutôt que le chiffre exact est de 10.000 milliards de milliards de milliards de milliards (c’est à dire 10^40, quoi) de fois plus petit.

    Curieux de savoir si Kevin va gagner la partie d’échecs ou non ^^

  2. AvatarMalili dit :

    D’où sort le nombre de 10^80 atomes dans l’Univers?
    Ca me paraît très petit comme nombre personnellement.

  3. AvatarYves dit :

    Malili:
    Le chiffre m’a étionné moi aussi, mais c’est celui qui circule régulièrement sur les sites scientifiques de la toile.
    Pour une petite justification que j’ai trouvé:

    Vu sur le forum de futura-sciences:

    l’Univers est constitué très majoritairement d’hydrogène (vient ensuite l’hélium, etc)… En connaissant le nombre d’atomes dans une étoile (10^57 pour le Soleil), en considérant le nombre d’étoiles (et leurs particularités encore une fois) dans une galaxie (10^11 en moyenne), et le nombre de galaxies dans l’Univers observable (10^11), on peut en déduire le nombre d’atomes.

    L’Univers n’est pas seulement constitué d’étoiles, il faut également prendre en compte les nuages de gaz, les atomes répartis ici-ou-là dans le vide, etc.
    Tu ajoutes une pincée de corps rocheux, métalliques, et j’en passe (très faible dans la balance) et tu obtiens une soupe de ~10^80 atomes. »

    (car 10^57 * 10^11 * 10^11 = 10^(57+11+11) = 10^79 )

    Voilà… Du coup, le googol et le nombre de Shannon paraissent encore plus impressionnants quand on sait ça.

  4. AvatarLHomme au Chapeau dit :

    Je jour où l’on pourra faire la liste (parmi ces 10^120) des parties gagnantes, il n’y aura plus d’intérêt à jouer aux échecs. Il faudra inventer les échecs chaotiques où le hasard aura sa place 😉

  5. Avatarjoe23 dit :

    Génial comme article!!!
    Surtout la comparaison avec le nombre d’atomes dans l’univers (qui est un nombre fini alors que l’univers est en expansion… je n’y comprendrai jamais rien à tout ce bazar lol).

    • AvatarPirbrau dit :

      « le nombre d’atomes dans l’univers (qui est un nombre fini alors que l’univers est en expansion… je n’y comprendrai jamais rien »
      Pour expliquer cela, prenons une règle graduée, de 10 cm… c’est à dire 10 petits traits noirs… mettons que l’on étire
      cette règle… la règle s’agrandit mais il y a toujours dix petit traits noirs dessus, c’est juste la distance entre deux traits qui augmente…
      C’est ce qu’il se passe pour l’univers… C’est comme après un match de foot… Les spectateurs présents dans le stade rentrent chez eux…
      Leur nombre n’augmente ni ne diminue, ils s’éloignent juste les uns les autres

  6. AvatarJean-Phi dit :

    Ca sent le vécu le coup du défi par un gamin! 😉
    C’est vrai qu’ils peuvent être sacrément doués ces saloperies-là (et après ils se vantent qu’ils ont battu un adulte – y’a des baffes qui se perdent)

    • AvatarDjinnzz dit :

      Exactement! Dans ce genre de parties, on a tout à perdre, rien à gagner! 😛

  7. AvatarYaroph dit :

    #JetaleMaCulture

    Le jeu d’échecs est vieux de plusieurs siècles. Les premières traces de ce jeu remontent à 3000 ans avant notre ère, en inde. Ensuite, il a fait son chemin à la Perse, aux arabes, puis à l’Europe. « Shah » est le titre du monarque persan, et automatiquement le roi des échecs a été appelé le Shah.

    Pour gagner aux échecs, vous devez vaincre le roi en l’attaquant et en le rendant incapable de bouger. C’est ce qu’on appelle « échec et mat ». Cette expression vient en fait de « Shah Mat » qui signifie « Le roi est vaincu ». Mat est un mot persan pour dire « vaincu », « impuissant », ou « paralysé ».

    Cependant, des millions de passionnés d’échecs pensent que « échec et mat » vient de l’expression arabe « al cheikh mat » qui signifie « Le roi est mort ». Par contre, le roi des échecs ne peut pas être « tué », « vaincu » semble avoir beaucoup plus de sens à ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.