Paris-Grignan, une expédition à hauts risques

La marquise de Sévigné

Grignan est une petite ville charmante située au cœur de la Drôme provençale, rendue célèbre pour son château dans lequel la Marquise de Sévigné vécut durant quelques années. Dire que cette dernière est connue pour sa correspondance épistolaire avec sa fille est un doux euphémisme… en réalité les lettres qu’elle envoie à sa fille pendant 25 ans (au rythme de 2 ou 3 par semaine) font certainement partie des œuvres les plus célèbres de la littérature française!

Madame de Sévigné eut souvent l’occasion de faire le voyage entre Paris et son château de Grignan. L’occasion pour nous de faire un petit comparatif des durées de transport entre son époque et la nôtre.

Aujourd’hui, Paris-Grignan, selon Google Maps, c’est une durée de voyage de 5 heures 41 pour une distance de 367 kilomètres. Et encore, en respectant la limitation de vitesse, bien sûr!

À l’époque qui nous intéresse, c’est à dire vers 1680, ce voyage a priori anodin est loin d’être une sinécure! Jugez plutôt: la distance par la route est de 156 lieues et demie (1 lieue étant égale à 3898 mètres, ce qui nous donne une distance de 610 kilomètres) et il faut à la Marquise entre 12 et 15 jours pour effectuer le voyage… Madame de Sévigné n’aimant pas se déplacer les mains vides, son déplacement prend des airs de véritable expédition! Ses lettres regorgent de détails sur ses déplacements:

« Je vais à deux calèches, j’ai sept chevaux de carrosse, un cheval de bat qui porte mon lit, et trois ou quatre hommes à cheval : je serai dans ma calèche, tirée par mes deux beaux chevaux ; l’abbé sera quelquefois avec moi. Dans l’autre, mon fils, la Mousse, et Hélène ; celle-ci aura quatre chevaux, avec un postillon (…) »

Grignan, un village plein de charme

Grignan, un village de Drôme provençale plein de charmes

Cette anecdote peut paraître anodine, mais il est parfois bon, pour bien comprendre certains événements historiques, de se remémorer les difficultés de déplacement de nos ancêtres!

Pour approfondir…

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

4 Réponses

  1. censure dit :

    Il y a aussi Orbis, un service qui permet de connaitre le temps de déplacement dans tout le bassin méditerranéen du temps de la Rome antique.

  2. PatrickC dit :

    Faute de frappe.

    Détail, il faut lire 637 kms (Paris Grignan) et non pas 367 kms.
    Je me disais bien que la Drôme provençale était un peu plus loin …

  3. lefab dit :

    Effectivement je confirme car je vis près de Grignan et pour avoir souvent fais le trajet jusqu’à Paris il y a beaucoup plus de 367 kms! Mais belle anecdote ‚ c’est toujours un plaisir de vous lire!

  4. marie anne dit :

    Bonjour,
    la distance Paris Grignan est de 636 km. En partant de Paris vers le sud vous n’arrivez pas à Lyon au bout de 367 km
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.