Le Colosse de Rhodes n’est resté sur pied que 65 ans!

Le Colosse de Rhodes, une des 7 merveilles du Monde

Le colosse de Rhodes, c’est une statue en bronze représentant Hélios, le dieu du Soleil, haute de plus de 30 mètres (soit un peu moins que la statue de la Liberté de New-York) et enjambant l’entrée du port de la ville (du moins, dans l’imagerie populaire).

Érigée vers 292 avant Jésus-Christ, la sixième merveille du monde se brise 65 ans plus tard à la suite d’un tremblement de terre.

Mais au fait, en quel honneur a-t-elle érigée, cette statue? Tout simplement en raison de la résistance héroïque des habitants de l’île qui ont tenu bon plus d’une année face à l’armée macédonienne de Demetrios Poliorcète. Le contexte géopolitique est en effet explosif dans le bassin méditerranéen à cette époque, la guerre faisant rage entre les anciens généraux d’Alexandre le Grand, les Diadoques, qui se partagent à coups d’escarmouches l’immense empire de l’illustre conquérant.

Comment elle a été construite, cette statue? De façon très longue et très laborieuse, bien sûr! Un squelette a d’abord été construit en bois, puis d’immenses plaques de bronze ont été plaquées contre la structure. On imagine le boulot titanesque pour hisser tout ce matériel aussi haut!

Mais… Elle enjambait vraiment l’entrée du port, cette statue? Contrairement à toutes les illustrations qui la représentent ainsi, les historiens et les archéologues sont aujourd’hui convaincus que ce n’était pas le cas… En effet, l’écartement entre les deux pieds aurait été bien trop important pour permettre de monter la structure! Hélas, nous n’avons pas beaucoup d’indices pour connaître sa position exacte.

Mais… Si la statue a été détruite, on devrait en retrouver les débris, non? Et non! Les débris de bois et de bronze (20 tonnes de bronze, tout de même…) sont d’abord restés sur place, mais ont ensuite été récupérés, quelques 800 ans plus tard, par un calife musulman… emportant à tout jamais des traces archéologiques qu’il aurait été génial d’étudier… Dommage!

Le Titan de Braavos dans le Trône de Fer

Le Titan de Braavos dans la série Le Trône de Fer, largement inspiré du colosse de Rhodes

C’est marrant, ça me dit quelque chose, cette statue… C’est normal! [Attention petit SPOILER] G.R.R. Martin s’en est inspiré et a placé une gigantesque statue, « le Titan », à l’entrée de la ville imaginaire de Braavos. Pas étonnant qu’Arya soit aussi émerveillée quand elle découvre ce somptueux endroit… Mais chut, je ne vous ai rien dit! 😉

Pour approfondir…

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

4 Réponses

  1. Ynigvi dit :

    Hum, le Trône de Fer est une œuvre de G.R.R. Martin et non J.R.R. Tolkien.

    Bon article cela dit 🙂

  2. Djinnzz dit :

    Ouh le big fail! Etant un inconditionnel du Trône de Fer, j’ai honte! Merci pour la correction 😛

  3. ponnnff dit :

    colis le pd écoute pi chiale pas internaut »’ liculaturique coooooo

  4. QUESQUI EST JAUNE ET QUI ATTENDS ? TES DENTS (QUI ATTENDENT D`ETRE LAVER SFGDJHFDGJHKFGKAS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.