La République romaine

Si, vous aussi, vous en avez marre de ne rien comprendre aux termes de consul, tribun, édile, censeur, prêteur (et j’en passe!) à chaque fois que vous regardez le moindre petit peplum à la télé, cet article est fait pour vous!

Rome est une monarchie jusqu’à ce que l’un des Rois de Rome, Tarquin le Superbe, se fasse chasser par la population par son comportement considéré comme trop tyrannique.

C’est ainsi que naît la République romaine, en 509 avant Jésus-Christ. Elle hérite des institutions de la période monarchique:

  • le Sénat romain, ou assemblée des Anciens;
  • les comices, ou assemblées populaires;
  • les différents collèges sacerdotaux, chargés des culte religieux.

Certes, il n’y a plus de Roi. Cependant, l’Imperium, ou pouvoir royal suprême, subsiste. Ce pouvoir est en réalité l’expression de la volonté des Dieux. La légitimation du pouvoir par la religion ne date donc pas de Clovis, loin de là!

L’Imperium, transmis de magistrats en magistrats, apporte la garantie de la continuité de la ville: il sera le principe fondamental de l’organisation de la République pendant les siècles à venir.

Faisons maintenant un petit tour d’horizon des différentes strates de la République romaine:

  • Les édiles: ils gèrent les jeux et font également office de police durant les marchés.
  • Les Tribuns de la Plèbe: au nombre de deux, ils sont élus parmi les citoyens « lambda », ils sont la garantie théorique que le peuple tient une part importante dans la gestion de la République.

– Et c’est quoi, la plèbe?

– La plèbe, c’est le populus, c’est-dire l’ensemble du peuple romain (du moins les citoyens – et l’accession à la citoyenneté est difficile!) à l’exception des patriciens (qui sont quant à eux les citoyens « supérieurs »).

Les Ediles et les Tribuns sont élus par les comices tributes.

  • Les Questeurs: ils sont les gardiens du Trésor public. Les comptables de la cité, quoi.
  • Les Prêteurs: Eux, ce sont les juges, mais pas seulement! Ils sont également suppléants aux Consuls.
  • Les Censeurs: Au nombre de deux, ils s’occupent du recensement de la population et surveillent les moeurs de la cité. Les « WatchMen » de l’époque, en quelque sorte. Leur rôle est primordial puisque ce sont eux qui choisisent également les sénateurs.
  • Les Consuls: Au nombre de deux également, ce sont eux les possesseurs du fameux imperium dont on parlait plus haut. L’accord des deux est nécessaire pour chaque prise de décision. Depuis la loi de Sylla, il faut un délai de 10 ans entre 2 mandats de consuls. Mais il y a eu de nombreuses dérogations à cette loi…
  • Les Sénateurs: Au nombre de 300. Ce sont tous d’anciens magistrats Ils sont, pour Cicéron, « les tuteurs, les défenseurs et les protecteurs de la République ».

Nous n’avons pas encore parlé d’une des règles fondamentales du fonctionnement de la République: la nomination d’un… dictateur!

– Un dictateur nommé au sein d’une République??? C’est débile, ce truc!

– Non, Kevin, ce n’est pas si « débile » que ça, comme tu dis. Attends un peu d’en savoir plus avant d’être si catégorique!

Aussi surprenant que cela puisse paraître, donc, en cas de guerre ou de crise grave, l’Imperium est donné pour 6 mois par les Consuls à un Dictateur. Cette règle est au fond assez logique: les Romains considérent que mener un conflit ne peut se faire que par un seul homme qui possède toutes les prérogatives. Une fois le conflit terminé, par contre, tout rentre dans l’ordre des choses et l’Imperium est redonné aux deux Consuls.

Pour être totalement exhaustif, on peut également nommer la fonction de Maître de Cavalerie qui est tout simplement l’adjoint d’un dictateur.

Le but final de cette organisation, éviter la tyrannie, n’a pas fonctionné. L’accord conclu entre Jules César, Pompée et Crassus (le premier triumvirat de -60) est contre-nature et sonne le glas de la République.

Quelques années plus tard, Jules César se fera nommer dictateur… mais fera prolonger son mandat de 6 mois à 10 ans puis de 10 ans à… à vie!

C’est dans ce contexte que Jules César se fera assassiner (« Tu quoque, mi filii! ») par les Républicains. Mais cet assassinat ne sert pas à grand chose: l’Empire est en marche et Octave, son petit neveu, se proclamera bientôt premier Empereur sous le nom d’Auguste.

Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain (le pauvre, ce serait dommage pour lui): la République romaine a tout de même survécu pendant près d’un demi millénaire!

Rares sont les systèmes politiques à pouvoir en dire autant. Notre démocratie moderne, en tout cas, est loin d’avoir cet âge canonique!

Maintenant que vous savez tout ça, vous ne regarderez plus jamais un peplum de la même façon!

L’Info du Jour qui te permet de briller en société

Tarquin le Superbe, dont on a parlé au début de cet article, était le fils de Tarquin l’Ancien. Jusque là, il n’y a pas vraiment de scoop… Mais saviez-vous que celui-ci était un émigré étrusque qui s’est installé à Rome et qui, grâce à sa grande richesse et à d’habiles manœuvres politiques, a réussi à devenir roi de Rome?

Il est à l’origine de la fusion des civilisations étrusque et latine. Preuve que l’intelligence diplomatique n’est pas héréditaire: son fils sera un tyran sans cervelle qui se fera chassé du pouvoir par le Peuple…

Par contre, pour replacer une info pareille en société, vous allez sûrement en baver… Je vous laisse vous débrouiller!

Pour aller plus loin

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

11 Réponses

  1. Raphael dit :

    Le premier triumvirat de César Pompée et Crassus c’est en -60 les mecs ! Et après ils réitèrent leur accord à Lucques en -56 !

  2. Djinnzz dit :

    Oups… En effet… J’en parle d’ailleurs dans l’article d’hier.

    Merci pour le signalement de la coquille, c’est maintenant corrigé!

  3. Camelia dit :

    Bonjour est ce que vous pouvez m’aidez sur un dm d’histoire sur la république romaine: les lieux de la vie civique

  4. lol dit :

    salut 😈

  5. twens dit :

    nul 😛 😈

  6. Djinnzz dit :

    Bonjour twens!
    Tu devrais faire un tour par là: http://www.etaletaculture.fr/culture-generale/le-troll-parasite-du-web/

    😀

  7. Hussard54 dit :

    Puis je me permettre de vous signaler une petite erreur sur les tribuns de la plèbe:

    S’il n’étaient que deux au début de la République, la fonction tribunicienne est très vite devenue collégiale et partagée par dix tribuns. Ne faisant pas partie au début du « cursus honorum » c’est à dire l’exercice de l’ensemble des magistratures permettant d’accéder au Sénat, elle y fut intégrée de fait entre 218 et 133 a J.C. (entre la seconde guerre Punique et l’assassinat des Gracques, célèbres tribuns) pour en devenir une étape normale. Chacun des dix tribuns avait un droit de véto qui lui permettait de s’opposer à l’adoption d’une loi qu’il estimait contraire aux intérèts de la plèbe (les citoyens non patriciens).Ce qui devait être une garantie de démocratie, est devenu le point faible de la fonction puisque les grandes familles patriciennes en achetant les services d’un ou de plusieurs tribuns pouvaient en fait influencer les décisions politiques de la Cité. La Fonction tribunicienne est également la seule à ne pas être suspendue par la dictature. (je pourrais développer davantage l’histoire de tribuns, mais cela pourrait devenir ennuyeux pour les non spécialistes de l’histoire romaine)

    Une précision supplémentaire, la censure étaient une fonction de contrôle assumée par des sénateurs aux vertus républicaines inattaquables et désignés par leur pairs les sénateurs. (par exemple Caton l’Ancien celui qui réclamait la destruction de Carthage).

  8. darkhxran dit :

    super ça m’a beaucoup aidé pour mon exposé de latin 🙂

    • Djinnzz dit :

      Tant mieux! 😉

  9. chloe dit :

    nul nuuuuulllllllllll

  10. "tz"ztgzt dit :

    de la merde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.