La perfidie du Cauchon : le procès de Jeanne d’Arc (1431)

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

7 Réponses

  1. AvatarMareal dit :

    popopo ! Encore un petit bijou que vous nous offrez là maître Djinnzz.
    Certains passages lyriques sont magnifiques, j’en ai eu des frissons. Voilà pourquoi j’adore ce site !

  2. AvatarPisou dit :

    Je ne connaissais pas tous les détails de ce procès… Ce Cauchon était une belle ordure, tout comme Charles VII et les Anglais d’ailleurs.
    Jeanne, victime expiatoire de son époque, partie en fumée sur l’autel de la politique

  3. AvatarAlCapone dit :

    Les Américains ont repris la même technique pour faire tomber Al Capone…

    Jeanne d’Arc a été condamnée à mort pour avoir porté des vêtements d’hommes, « délit »qui paraît bien futile face aux enjeux de la situation.

    Al Capone, quant à lui, fut condamné à une lourde peine de prison pour… fraude fiscale ! Les enquêteurs n’avait, comme Cauchon pour Jeanne, aucune preuve solide pour le condamner pour des faits plus sérieux.

    L’histoire étant un perpétuel recommencement… À qui le tour ?

  4. AvatarYthr dit :

    La note de bas de page n°12 est juste horrible. Rien n’aura été épargnée à cette pauvre Jeanne, pas même le viol par ses geôliers. Je ne connaissais pas ce Cauchon, mais c’était un vrai porc ! (jeu de mot tout à fait approprié)

  5. AvatarJules dit :

    Cauchon portait bien son nom…

  6. AvatarFigarette dit :

    Texte très émouvant !
    Isy Ochoa, c’est bien l’auteur de Fritz l’éléphant dont vous nous parliez il y a quelques semaines ?

  7. AvatarColette dit :

    Honnegger ? !
    Quel plaisir d’entendre parler de lui ailleurs que sur France Culture ou Telerama…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.