La misérable vie de Léon, fils d’Empereur

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

5 Réponses

  1. Bubu dit :

    Petite rectification sur Alexandre le Grand

    Alexandre à eu deux fils avec Roxane. Un premier fils nait de cette union donna à Alexandre un fils qui malheureusement qui ne vivra pas. Après sa mort, Roxane lui donnera un fils posthume. Malheureusement, Cassandre fera périr Alexandre IV en 310 av.JC

  2. Moutch dit :

    « Joséphine ayant déjà eu deux enfants d’un précédent mariage » : Oui, il s’agit d’Eugène et d’Hortense de Beauharnais.
    Eugène participe d’ailleurs à la campagne d’Égypte avec Napoléon.

    On a souvent tendance à taper sur Joséphine (c’est vrai qu’elle a eu un comportement inadmissible avec Napoléon, notamment pendant la première campagne d’Italie et la campagne d’Égypte).
    Il ne fau pas oublier qu’à son retour d’Aboukir à sa maison rue de la Victoire, Napoléon a la ferme intention de divorcer.
    Mais devant les excuses insistantes (surement pas très sincères – mais Napoléon s’en rend bien compte) il continue de vivre avec elle.
    C’est en grande partie grâce à elle que Napoléon réussit son coup d’État face au Directoire et devient premier Consul. (Elle connaît – intimement… – beaucoup de membres influents du Directoire et son action pour l’accès au pouvoir de son mari est déterminante.

    Voilà, juste un petit commentaire pour rétablir l’honneur de Joséphine!
    Sinon, bon article sur Léon, dont je connaissais l’existence mais par le parcours. Bravo à vous pour votre écriture fluide et très agréable à lire.

  3. Fougère dit :

    Un style très hautain, des références plus que vagues, et un ton qui se veut drôle sans du toutl’être. Il manque le respect du sujet… Ça ne marche pas du tout.

  4. Ninna dit :

    Lorsqu’il apprit qu’Eléonore Denuelle était enceinte et qu’il pourrait être le père de l’enfant à naître, Napoléon a conçu d’abord quelques doutes et ne fut certain de la stérilité de Joséphine qu’après la naissance de son autre fils illégitime : Alexandre Walewski, fruit de ses amours avec Marie Walewska, qui était une femme vertueuse.
    Napoléon, homme d’honneur, les éleva au rang de comte et les dota confortablement.
    Alexandre Walewski connut un tout autre destin que celui du comte Léon. Il fut ambassadeur puis ministre de son cousin Napoléon III et joua à ce titre un rôle notable durant le second empire.

  5. Ninna dit :

    S’agissant de Joséphine, Napoléon l’a toujours aimée. La décision qu’il dût prendre pour mettre fin à leur union fut très difficile. Mais au delà de l’homme, l’Empereur devait assurer la continuité de sa dynastie.
    Napoléon et Joséphine gardèrent des relations affectueuses. Il allait la voir parfois à la Malmaison et pour répondre à la demande de Joséphine, il vint avec le roi de Rome, son fils légitime, à l’occasion de l’une de ses visites.
    Napoléon fut informé de la mort de Joséphine lors de son exil à l’Ile d’Elbe et il en conçut un profond chagrin.
    Il l’évoqua souvent auprès de ses compagnons de Sainte-Hélène, comme en témoigne la lecture de leurs mémoires, qui se recoupent sur ce point.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *