Faire les 400 coups… et pourquoi pas 500?

Boulet de canon, les 400 coups

On peut parfois s’interroger sur l’origine de certaines expressions qui sont rentrées dans le langage courant. Même si l’expression « faire les 400 coups » a un peu vieilli, je vous l’accorde, elle reste néanmoins connue de tous.

La première question qui vient en tête est: « Mais d’où vient donc ce nombre 400? ». Une fois de plus, plongeons-nous dans l’Histoire de France pour trouver la réponse à cette question capitale!

An de grâce 1621. En théorie, les guerres de religion sont derrière nous, n’est-ce pas? Henri IV et son édit de Nantes, en 1598, a ramené un semblant d’ordre dans le Royaume. Mais il serait illusoire de croire que la lutte intestine entre Catholiques et Protestants est finie pour autant. À la mort d’Henri IV, Louis XIII arrive sur le trône. Ce dernier est bien décidé à être un peu moins souple que son père et compte bien remettre sous son autorité les cités protestantes rebelles, principalement situées dans le Sud-Ouest de la France.

C’est ainsi que le 17 août 1621 Louis XIII organise un siège autour de la ville de Montauban. On se croirait revenu dans les heures les plus sombres de l’Histoire de France, quand les Cathares se faisaient dégommer durant le siège de Montségur (1243-1244) ou quand Charles IX tentait de mettre un terme définitif à l’hérésie calviniste lors du siège de la Rochelle (1573)!

Tout comme son ancêtre au siège de la Rochelle, d’ailleurs, Louis XIII se voit contraint de lever le siège le 6 novembre 1621, soit moins de 3 mois après le début de l’agression… C’est que Montauban et ses habitants souhaitent vendre chèrement leur peau: disposant de vivres en abondance, protégés par des remparts solides, ils repoussent tous les assauts du jeune Louis XIII.

Plan d'époque de la ville de Montauban

Plan d’époque de la ville de Montauban

En pleine nuit, Louis XIII tente pourtant le tout pour le tout: espérant impressionner ses ennemis, il fait tirer une salve de 400 coups de canon sur Montauban. Peine perdue!

Et voilà notre Roi âgé alors d’une vingtaine d’années à peine, tout penaud, qui rentre à sa maison la queue entre les jambes. Il ne le sait pas encore, mais il vient d’inscrire une expression dans le patrimoine de la langue française.

Pour aller un peu plus loin…

Cette petite anecdote – ou plutôt devrais-je dire ce petit morceau d’Histoire – vous suffira amplement pour briller comme il se doit en société. Mais pour les plus curieux d’entre vous, sachez néanmoins que Louis XIII ne s’avoue pas vaincu pour autant: il vient de perdre une bataille, mais il n’a pas perdu la guerre! Car dès l’année suivante, il revient dans la région avec son armée mais agit cette fois en fin tacticien: plutôt que de se casser les dents contre les murailles montalbanaises, il préfère s’attaquer aux petites cités environnantes. Celles-ci tombent comme des mouches, bien sûr. Une fois toute la région soumise, Montauban n’a d’autre choix que de signer sa reddition.

– Alors, c’est qui le plus fort, hein, c’est qui ?

Ah, oui, j’allais oublier… Si vous passez dans la région, n’hésitez pas à goûter les fameux boulets de Montauban, une friandise paraît-il délicieuse que vous trouverez chez tout chocolatier digne de ce nom. Par contre, je vous ai à l’œil: vous n’êtes pas obligés d’en manger 400! (Et vous pouvez penser à moi en m’expédiant un petit colis ;))

Les boulets de Montauban

Les boulets de Montauban, spécialités chocolatées de la région

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

10 Réponses

  1. Manny dit :

    Intéressant. Je ne m’étais jamais posé la question.

  2. Marie dit :

    Quand je pense que je suis de Montauban et que je n’ai jamais goûté à ces fameux boulets !
    Pour l’histoire, je connaissais la victoire par coeur, mais pas la reddition de Montauban… on oublie de raconter des passages, par ici 😉

  3. Quentin dit :

    Pour rester dans les expressions et l’histoire, savez vous d’où vient l’expression « régler ça en 3 coup de cuillère à pot »?

    La cuillère à pot est le surnom du sabre d’abordage de la marine Française (modèle 1833 pour les puristes). Il est appelé comme ça, car la garde est pleine, et servait aux marins à puiser de l’eau dans les tonneaux. (image ici: http://www.navalheritage.fr/imgdb/photos/vignette/99)

    Un abordage devait se régler rapidement, donc en trois coup de sabres (ou trois coup de cuillère à pot)…

    Il existe une autre version: le roi henry IV (je crois) à relié les villes de Hyères et de Peau en jours à cheval, soit 3 coup de cul de Hyères à peau.

  4. Marie dit :

    La peau des fesses tannée du roi Henri IV qui trotte jusqu’à Pau ? 😉

  5. Djinnzz dit :

    Super anecdote, Quentin, qui mériterait un article à part entière! 😉

  6. Quentin dit :

    Bien entendu, comme le souligne Marie, il s’agit de Pau, et non de Peau… 😳
    et ce serai en 3 jours qu’il aurait relié les 2 villes.
    Djinnz, effectivement, c’est une anecdote plutôt sympa! Mais étant passionné d’armes anciennes (voir le lien derrière mon nom) et d’histoire, je me régale de toutes ces petites anecdotes, et c’est avec plaisir que j’ai découvert votre site!

  7. Djinnzz dit :

    Merci beaucoup Quentin. N’hésitez à nous faire part d’autres découvertes de ce genre! (et pourquoi pas devenir rédacteur sur #ETC, sait-on jamais! 😉

  8. Kollaps dit :

    Non, Charles IX n’y est pour rien, le siège de La Rochelle a été ordonné par Louis XIII et dirigé par Richelieu entre 1627 et 1628.

  9. Bonjour j’aime, je suis un peu pressée en ce moment et je suis tombée sur vous en cherchant des anecdotes sur l’année 1243, mais j’y reviendrais, Chantal.

  10. laurier13 dit :

    moi j’ai une autre explication : les premiers canons étaient garantis pour tirer au moins 400 coups….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.