God save the Queen: l’hymne britannique a été composé en hommage à Louis XIV!

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

8 Réponses

  1. Avatarppp dit :

    Tapez « fistule anale » dans les recherche Images de Google et vous ferez des cauchemars pour les 15 ans à venir…

    • Avatarquelqu'un dit :

      J’veux pas savoir !!!

  2. Avatarquelqu'un dit :

    […]Le médecin du roi, Charles François Félix[…]
    NOOOOOOON !!!!!!!!!! (enfin je crois)
    D’après ce que j’ai lu sur le sujet, le médecin de Louis XIV s’appelait Antoine d’Aquin. Charles François Félix n’était juste que le chirurgien du roi et les deux hommes travaillaient souvent ensemble. D’Aquin a sans doute demandé à Félix de faire une opération « chirurgicale », vu qu’il n’arrivait pas à soigner le roi avec ses moyens !

    • AvatarDjinnzz dit :

      Bon sang mais c’est bien sûr!

      Désolé pour cette vilaine confusion que je viens de corriger à l’instant. Ça fait plaisir, y’en a au moins un qui suit! 🙂

  3. Avatarlaurence dit :

    Donc les Anglais chantent un hymne à la gloire de la fistule de Louis XIV…

    M’étonne pas qu’ils soient pas d’accord avec cette version !

  4. AvatarChristiane dit :

    c’est une nouvelle passionnant et aiguiser , je vais le partager cet buzz. merci

  5. AvatarAndré dit :

    Merci pour cette information dont on devine qu’elle ne peut qu’enthousiasmer les Anglais. A-t-on trouvé une partition de Lully ?
    J’observe par ailleurs que vous précisez les origines allemandes de Haendel, mais que vous oubliez les origines italiennes de Lully…
    Rien n’est simple !

  6. AvatarSalamand dit :

    Vous avez oublié de mentionner le traitement de consolidation post-cure de Daquin ( ou d’Aquin) après l’opération de Félix, à base de china-china, liqueur à base de quinquina et d’oranges amères. un vrai miracle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.