[#ETC en vidéo] Nos ancêtres les Gaulois ? Noooooooon !!!!!

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

29 Réponses

  1. AvatarRaoul dit :

    Video au top, encore mieux que celle sur les chats!

  2. AvatarRacel08 dit :

    Bon travail!
    Qui plus est, le sujet est très intéressant (de mon côté, je connaissais déjà mais bon)

  3. AvatarCarole dit :

    Vous êtes épatant!
    Bravo!

  4. AvatarLouisX dit :

    On sent que tu te lâches plus que sur la première vidéo…
    Encore un peu d’expérience et ça sera perfect 🙂

  5. AvatarDjinnzz dit :

    Whaou, merci à vous pour tous vos encouragements!
    Ca fait vraiment plaisir de se sentir soutenu dans ce genre de projet, les heures passées à l’écriture / au tournage / au montage ne semblent alors pas vaines…

    MERCI!

    (je suis super boosté pour un troisième opus, là…)

    • AvatarRacel08 dit :

      Ben oui j’espère bien que vous allez pas vous arrêter en si bon chemin!

  6. Avatarppp dit :

    J’ignorais que c’était Napoléon III qui avait forgé cette légende…
    George Orwell, 1984, le ministère de la Vérité, réecrire l’Histoire pour qu’elle colle avec un message politique qu’in veut faire passer… Parfois la réalité rejoint dangereusement la fiction!

    • AvatarPorphyre dit :

      Si c’est Napoléon III qui a forgé la légende, on ne peut pas alors prétendre que celle ci a été crée de toutes pièces après la défaite de 1870 …

  7. Avatarlimon dit :

    Une chose que j’aimerais savoir: qu’elle version est enseignée aujourd’hui à l’école?
    La version XIXE siècle, ou la vraie version?

    J’ai 35 ans, et je me rappelle parfaitement avoir appris que les Gaulois étaient nos ancêtres en CM2. Si on ne peut plus faire confiance à l’école, c’est inquiétant.

    • Avatarpelo dit :

      Je crois qu’en primaire les instits ont la possibilité d’enseigner à peu près ce qu’ils veulent, le tout étant d’ éveiller l’élève à l’histoire et à la géographie.

      Si un instituteur qui passe dans le coin pouvait confirmer…

  8. Avatarbilbyos dit :

    Le Petit Lavisse, le manuel phare de la 3e République, commençait ainsi :

    « Autrefois, notre pays s’appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois. »

    Une seule phrase pour tout foutre en l’air…
    A ce compte-la, on pourrait aussi bien remonter aux Celtes ou aux hommes préhistoriques…

  9. Avatarmelliflu dit :

    Merciiiiiiiiiii pour ces infos!
    J’ai eu le débat ce week-end avec mon père, et j’aurais bien aimé pouvoir lui faire voire cette vidéo!
    Mais j’ai pas dit mon dernier mot et je vais lui envoyer par mail 🙂

  10. AvatarEurosix dit :

    Merci pour cette explication dont je me doutais déjà depuis pas mal de temps. Cependant, le Chef de la Gaule a bien existé, il était du Centre de la France actuelle je crois…
    Par contre, j’ai cherché où il habitait. J’ai trouvé  »vers Saint Gétorix » mais ce village n’est plus sur la carte de France : il a donc disparu avec les Gaulois !

    Mon vrai prénom est Francis mais comme le Franc a disparu lui aussi et a été remplacé par l’Euro, j’ai don choisi Eurosix (six pour faire un peu descendant des Gaulois !!!)

    Bravo pour votre article.

    • AvatarDjinnzz dit :

      Merci Eurosix pour vos commentaires toujours pleins d’humour! 🙂

  11. AvatarLampour dit :

    Evolution de la représentation de Vercingétorix dans les livres d’histoire au collège:

    1958, le Malet et Isaac pour les 5e/4e : Vercingétorix est un héros national gaulois. En -52, éclata une nouvelle révolte, véritable guerre de ibération. Cette fois, presque tous les peuples gaulois s’unirent sous la direction d’un jeune chef arverne, brave, éloquent et hardi, Vercingétorix. (…) Quand Vercingétorix eut perdu tout espoir, il résolut de se sacrifier pour sauver au moins ses compagnons: de lui-même, héroïquement, il se livra à César ».

    En 2008, Hachette, classe de 6e: « En -52, Vercingétorix, un jeune chef gaulois, prend la tête d’une révolte destinée à chasser les Romains. Pendant plusieurs mois, la Gaule est ravagée par la guerre. D’abord battu à Gergovie, Jules César finit par par l’emporter contre Vercingétorix à Alésia ».

    La différence de ton est notable… En 50 ans, la perception a radicalement changé…

    • AvatarLampour dit :

      Preuve que pendant longtemps l’enseignement de l’histoire à l’école n’avait pour but que d’entretenir le patriotisme des enfants au détriment de la réalité historique.
      Des pratiques qui ont certes parfois du bon pour créer une nation forte, mais la méthode est on ne peut plus douteuse éthiquement!!!!

  12. AvatarDICHARRY dit :

    l’origine des Celtes remonte à environ 2000 ans avant Jésus-Christ; venus semble t-il de l’est de l’Europe ils se sont établis sur un vaste territoire de la Boheme jusqu’aux iles britanniques et à l’Atlantique à l’ouest, et de la Scandinavie à l’Italie du nord:les Celtes étaient un peuple semi-nomade qui connaissaient déjà une brillante civilisation du fer dite de Hallstadt(ville d’Allemagne) et de la Tène ; les archéologues ont mis à jour de nombreux sites qui nous renseignent sur leur mode de vie et leurs croyances communes; les nombreuses tribus étaient réunies en confédérations souvent rivales comme celle des Eduens et des Arvernes.IL est intéressant de noter que sur le plan linguistique ils arrivaient à se comprendre malgré leurs différences.Par ailleurs les noms des tribus sont à l’origine de la plupart de ceux de nos villes et provinces en France Belgique et meme Allemagne; par exemple les Turons pour Tours les Rèmes Pour Reims ,Lémovices pour Limoges, Santons pour Saintes, Carnutes pour Chartres, Ambiens pour Amiens, Tarbelles pour Tarbes, Cadurques pour Cahors, Trévires pour Tréves, Arvernes pour Auvergne…la liste est longue, ce ne sont que quelques exemples. Dans l’Antiquité, Les Celtes étaient connus des Grecs( notamment de l’historien Hérodote ) dont ils appréciaient les étoffes , les amphores , le vin et diverses denrées; en retour ces derniers leur achetaient des armes en raison de leur qualité. Les Grecs redoutaient très souvent ceux qu’ils appelaient les  » keltoi  » ou encore « Galatai » en raison de leur qualités guerrières. Un autre peuple les Etrusques connaissait très bien les Celtes et les employait souvent comme mercenaires dans leur lutte contre leur ennemi commun , la Rome naissante. Effectivement, les Gaulois n’existaient pas! En effet ce terme  » Gaulois  » a été inventé par César qui a tout d’abord désigné ce territoire qu’ils occupaient comme Galliae; ce qui signifie les Gaules au pluriel c’est à dire la Gaule Belgique au nord, la Gaule celtique au centre, la Gaule Aquitaine au Sud-ouest; tout ça pour dire que les Gaulois sont des Celtes; leur nombre a été estimé à 8 à 10 millions d’habitants: la guerre des Gaules a duré 8 ans et a couté 1 million de morts et 1 million de prisonniers pris en esclavage. Cependant la conquete romaine n’a pas ou a peu modifié le fonds ethnique de la population autochtone; le nombre de légionnaires, d’administrateurs , de commerçants et de colons romains venus s’installer ne représente que quelques centaines de milliers d »individus durant les quelques 400 ans d’occupation: la Gaule est donc restée peuplée de Gaulois dans son écrasante majorité.
    Il ne semble pas non plus que les Gaulois aient disparu comme les Mohicans au cours des grandes invasions du 5°siècle; parlons un peu des Germains; à l’origine, ce terme a encore une fois été inventé par César qui désignait ainsi les tribus de l’autre coté du Rhin; germanus veut dire en latin « proche parent de » ; en l’occurrence proche des « Gaulois » par leur façon de vivre ,leur religion , leur civilisation etc, fait qui est d’ailleurs attesté par la découverte des sites archéologiques de la Tène et de Hallstadt que j’ai mentionnés plus haut. les Germains sont donc eux aussi issus des Celtes. Du reste, l’armée des Francs de Clovis comptant 70000 guerriers auxquels on peut ajouter les femmes les enfants et les vieillards qui suivaient dans les chariots représente un nombre très faible par rapport à la population indigène du pays envahi; j’en conclue de tout ceci que:
    1° Nos ancêtres les Celtes sont venus s’installer dans l’Hexagone 2000 ans avant J-C
    2° leur pays a été conquis et colonisé par les Romains qui les appelaient « Gaulois »
    3° ces Gaulois n’ont pas été remplacés par les Romains:meme s’ils ont adopté la langue et la civilisation des vainqueurs et se sont mélangés avec eux ils sont restés en place comme ethnie prédominante.
    4°l’arrivée des Francs N’a rien Changé non plus puisqu’ils n’étaient qu’un petit nombre et qu’ils étaient ethniquement très proches.
    Conclusion; les ancêtres des Chinois sont les Chinois malgré les invasions mongoles, les ancêtres des russes sont les scythes et les slaves malgré l’occupation mongole durant 4 siècles, les ancêtres des Arabes sont les Arabes partis de la péninsule arabique, les ancêtres des Espagnols sont les Ibères malgré l’occupation Berbère durant 4 siècles qu’ au passage les Français ont évitée grace à Charles Martel , les ancêtres des Anglais sont les Celtes auxquels s’ajoutent les Angles les Saxons et les Normands tous trois tribus germaniques .Nos ancêtres ne vous déplaise sont bien les gaulois qui sont des Celtes auxquels sont venus s’ajouter leur cousins Germains les Francs Burgondes et autres Wisigoths. J’ajoute enfin que la France n’a connu aucun mouvement migratoire semblable aux grandes invasions du 5°siècle dans toute son histoire sauf les invasions normandes au 9°siècle;et ce jusqu’aux flux migratoires de la fin du 19° et du 20°siècle.Il est faux de dire que les gaulois ne sont pas nos ancêtres c’est au contraire notre héritage et notre identité ethnique.Le fait que nos ancetres aient adopté une autre civilisation( gréco-romaine)ne signifie pas qu’ils soient devenus des latins ethniquement parlant .DE meme il est faux de dire que la France a connu un brassage permanent de populations venues d’ailleurs car depuis le 9° des invasions normandes il n’y a eu historiquement aucune arrivée de population étrangère massive sur notre sol par invasion ou immigration jusqu’en 1860.Je mets à part évidemment le cas de nos compatriotes d’outre-mer dont certains sont Français depuis le 17° siècle.

    e

    • Avatarrepessé dit :

      Les mots gaule et france sont des noms donnés par des envahisseurs, gaule par les romains « gali » coq des étendards et des figurines portés sur les casques des peuples celtes,le terme gaule ou gallia reste présent dans les différentes langues ,en grec france se dit « Gallia » en breton « Gall », partis francophone de la bretagne appelé Gallo,…la langue germanique a souvent remplacé le G en V ou W , les pays francophones anciens peuples gaulois frontalier aux peuples germains comme les wallons (gallon)en gaule belgique et le valais (galais) en suisse en gaule hèlvète,pays de galle se dit wall en anglais ,langue d’origine germanique etc…. Le mot france vient d’un envahisseur germanique ou l’influence culturel et linguistique est pratiquement inexistant et de toute façon proche de la civilisation celtique, les origines franques se remarque en petit nombre dans la noblesse française, le caractère celtique ou gaulois comme l’on veux est profondément encré dans le caractère français ,dans les défauts comme dans les qualités,dans les arts ,la littérature, les comportements etc…, ceci malgrès l’apport de populations extérieurs

  13. AvatarArnaud dit :

    Pas tellement d’accord…. Pourquoi les Celtes auraient-ils disparu ? Massacrés ? Eradiqués par une maladie ?…

    L’occupation romaine a bien donné naissance à la culture Gallo-Romaine. Mais cela ne veut pas dire que des romains (italiens) soient venus massivement peupler et coloniser le territoire de la province « Gaule » (France actuelle).
    Sous l’occupation romaine, les habitants de la France actuelle restèrent les descendants à peu près « purs » des nombreuse tribus « gauloises » que vous mentionnez.

    Idem pour les Francs : le petit royaume Franc correspondait à peu près à la Belgique / Pays-Bas actuels, où la famille de Clovis avait centré la capitale franque autour de la ville de Tournai.
    Ensuite, Clovis se mit à unifier tous les petits royaumes gothiques du territoire de la France actuelle en un bel hexagone, limité par des frontières naturelles (Alpes, Rhin, océans).
    Mais à nouveau, les victoires militaires de Clovis ne s’accompagnent pas d’un essaimage des Francs dans tout cet hexagone ! Les habitants qui peuplent les quatre coins de la France demeurèrent les descendants des nombreuse tribus « gauloises » que vous mentionnez. A mon tour, je ne penses pas qu’un Auvergnat ait beaucoup de sang Franc dans les veines…

    Au cours de l’Histoire de l’Europe il y eut de nombreuses occupations étrangères, des changements dynastiques, des territoires passant d’une couronne sous une autre… Cependant, on n’observe quasiment aucun brassage démographique significatif en Europe avant l’ère industrielle (XIXè siècle).

    Etant Belge, mon pays a connu des gouverneurs bourguignons (XVè siècle), espagnols (XVIè – XVIIè), autrichiens (XVIIIè) et français (napoléoniens, XIXè). Hormis peut-être quelques « batards », les belges de souche sont toujours les descendant des tribus présentes ici depuis avant le Moyen Age. Par exemple, étant de la région de Liège, 99,9% de la population ici est porteur des gènes des fils du pays : Pépin, Charles Martel et Charlemagne. Ce dont nous sommes passablement fiers… 🙂

    De même, la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant (Hastings, +1066) n’a pas brusquement transformé tous les Angles et les Saxons déjà présents sur l’ile en normands blonds aux yeux bleus…

    Il me semble raisonnable de penser que les habitants actuels d’un terroir donné soient toujours, grosso-modo, les descendants des tribus locales – donc Celtes – de l’Antiquité.

  14. AvatarArdvenegentos dit :

    Si un romain adopte la culture celtique, on pourrait le confondre avec un celte, tous les peuples d’Europe viennent d’un même foyer, alors il est un peu risqué de parler de « sang celte », tout est une notion de culture. En ce qui concerne le sang, c’est a l’échelle indo- européenne , je pense, après je peux me tromper mais je vois ça comme ça. Si les gaulois avaient gagnés a Alisanos (Alésia) il aurait été intéressant de voir à quoi aurait ressemblé notre nation si cela se serait produit, et puis il faut savoir que les gaulois et même les celtes en général étaient aussi avancés technologiquement parlant que les Romains ou les Grecs, ils ont par exemple inventés et popularisés les pièces rondes dans le commerce et ils étaient des professionnelles de la forge, ils ont confectionnés la cotte de maille pour autre exemple et ce sont eux qui ont tracés les routes a travers la Gaule, pas les romains, ces derniers les ont juste perfectionnées. Le cliché des gaulois hirsutes et primaires ne sont que propagandes Romaines et Grecs, c’est juste que les Gaulois n’écrivaient pas ou peu a l’aide d’alphabets latin ou hellénique, donc aucune ou peu de traces de leurs témoignages. Après et je le répète encore une fois, je ne suis pas un expert mais ça me parait correct.

  15. AvatarArdvenegentos dit :

    Un celte et sans doute au même titre qu’un romain, un germain ou un slave en ce qui concerne le sang.

  16. AvatarArdvenegentos dit :

    Est*

  17. AvatarS.Levy18 dit :

    Trop cool, cette vidéo! Vraiment, moi je croyais que nos « ancêtres » c’était les Gaulois: merci!

  18. AvatarChantal dit :

    Bonjour, je viens de découvrir votre sujet sur les Gaulois, qui est fort intéressant et je vous en remercie. Toutefois j’apprécie les interventions de plusieurs internautes visiblement très au fait de ce sujet. Effectivement, avant Clovis les Celtes étaient peu enclins à collaborer autour d’un grand projet commun. Vercingétorix en son temps en a fait les frais… Par ailleurs, durant mille ans environ, en quelque sorte à cheval entre l’Antiquité et notre ère, les Romains cultivés parlaient latin. Si l’on interroge le dictionnaire en ligne Latin/Français « Gallia » en latin est traduit par « France », « Galliae » par « Gaule ». Il est donc fort probable comme nous le dit Dicharry que ce mot était utilisé par Jules César lui-même. J’en profite pour saluer son érudition qu’il transmet avec une grande clarté comme vous-même. Je resterai donc sur cette interprétation romaine, et non celte vous avez raison, de la naissance du mot Gaule et donc Gaulois. Si j’ai bien compris en lisant les commentaires de Juin 2015, c’était là un de vos premiers sujets. Je ne doute pas qu’une personne aussi curieuse d’esprit que vous et dotée d’un tel sens critique n’ai cherché à tendre vers l’excellence au fil du temps et de l’expérience. Je mets donc de ce pas votre site en Favoris ! Merci 🙂

  19. AvatarCeltes dit :

    C’est impressionnant de constater à quel point le commun des mortels est capable d’avaler la désinformation. Autant le 19e siècle en a fait des tonnes sur « nos ancêtres les gaulois », dans l’état de leurs connaissances, autant la mode actuel est de prendre des raccourcis et de refaire l’histoire car idéologiquement cela plairait à certains que nous n’ayons en fait pas d’origines déterminées. Ils voudraient dire, les français n’ont pas d’origines communes. Or il est vrai que les immigrations récentes apportent de nouvelles origines aux français, mais il est totalement faux de dire que nous ne pouvons pas connaître notre base ethnique. Le seul problème est politique et idéologique.
    Pour faire très court, les français sont biologiquement descendants de celtes qui est un peuple indo-européen installé après d’autres peuples déjà présents et aux côtés de peuples non indo-européens, comme les basques par exemple.
    Sur notre territoire actuel, ces celtes étaient appelés gaulois par les romains. On comptait environ 60 peuples gaulois sur le territoire de la Gaule qui se comprenaient et qui avaient la même culture. Ils étaient bien plus évolués que ce que les romains ont bien voulu faire croire… et que nous avons bêtement longtemps cru.
    Les spécialistes ont fait des estimations du nombre de gaulois entre 2 et 30 millions. Jules Cesar les estimait à 10 millions. Les spécialistes tendent à s’accorder aujourd’hui sur le nombre de 10 à 12 millions d’habitants sur le territoire, en majorité gaulois. A ceux-ci se sont ajoutés 200 000 colons romains seulement.
    La base ethnique n’a donc pas été modifiée avec la colonisation romaine. Ce qui a changé, c’est la langue et la culture, plus vite chez les aristocrates gaulois et dans les villes et plu lentement dans les campagnes. On parlait encore le gaulois à côté du breton par exemple au VIe siècle. Mais pour simplifier, on peut dire que le roman, ou latin vulgaire était parlé quelques décennies après la colonisation romaine à peu près partout, et comprise en tous cas.
    Plus tard, les invasions germaniques, autres peuples indo européens proche des celtes comme l’avait remarqué Cesar, à ceci près qu’ils étaient, déjà…, un peu plus grand que les gaulois, ont apporté entre 5 et 10 % grand maximum de nouvelles populations à la base gauloise mélangée à quelques romains.
    On peut parler des normands et d’autres peuples mais pour faire court, vous connaissez la base ethnique des français. Elle n’a quasiment pas été modifiée jusqu’à très récemment à l’échelle de l’histoire, et encore en réalité elle reste la même. La différence est que de nouveaux apports biologiques viennent dorénavant du monde entier.
    Les nouvelles techniques d’étude des origines grâce à l’ADN confirment tout cela.
    Avez-vous un problème pour dire que les chinois ont telle ou telle origine ethnique ? Non ! Alors vous ne devriez pas plus en avoir pour accepter que les français en ont également une.
    Les latins sont un peuple italique, les italiques sont indo européens également. De même que les ancêtres des slaves. Les chercheurs ont déterminé il y a deux a je crois, l’origine géographique de ce peuple L’origine ethno-raciale des Indo-Européens se situe bel et bien dans le Sud de la Russie. Cette hypothèse, qui fut présentée en 1956 par l’archéologue américano-lithuanienne Marija Gimbutas, vient d’être vérifiée par une étude systématique de l’ADN des Européens. Les spécialistes australiens de recherches génétiques Alan Cooper et Wolfgang Haak ont vu leurs conclusions publiées dans les prestigieuses revues scientifiques anglo-américaines “Nature” et “Science” en 2015.
    Une fois que l’on a traité la question des origines ethniques, on peut parler langue et culture.
    Et là, les apports sont les mêmes, langue romane apportée par les romains avec substrat gaulois, superstrat germanique, surtout dans certaines parties de la France actuelle. L’occitan vient de l’occitano-roman, parlé sur le territoire de la narbonnaise ou la colonisation romaine était plus importante. Les langues dites d’oc viennent de là. Le français est une langue d’oil, au départ régionale puis sociolecte parlé dans les hautes sphères du pays, encore une fois pour faire court. Les langues d’oil ont subi plus d’influences germaniques, comme du francique par exemple.
    Pour tout savoir, il faut faire l’effort de LIRE. Aujourd’hui tout est disponible sur internet, mais autant le vrai que le faux. Il faut donc savoir CHOISIR ses sources.
    Bref, en conclusions, nous sommes une majorité de français à avoirs des aïeux celtes, dits gaulois. Le nier est historiquement faux ! Nos papis et mamis gaulois ne seraient pas très contents de se voir dénigrés ainsi… 😉

  20. AvatarVincent dit :

    C’est un point de vue, que je trouve tout aussi inexact que de dire que nos ancêtres sont les gaulois. Il est certes exact qu’il n’y avait pas un peuple gaulois mais plusieurs et que le terme Gaule ou Gaulois vient de César. Ceci dit, les gaulois peuvent etre considéré comme un peuple dans le sens où il parlait des langues très proches, avait tous une culture et une religion très proche. Donc si le peuple gaulois a existé, meme si aucun Etat constitué ne correspond à cette nation. Après, le mélange avec les romains était linguistique et culturel, bien plus « qu’ethnique ». Enfin, les invasions barbares n’ont pas trucidé les gaulois, faux. Les Francs par exemple ne sont venus qu’en petit nombre.. mais ils ont pris le pouvoir dans un Empire Romain décadent. Jusqu’au Haut Moyen-Age il n’y avait pas eu beaucoup de mélanges et les habitants de l’actuel France à cette époque avait des origines gauloises bien avérées. C’est après que çà se « gatte »… Invasion Normande, Viking, et j’en passe.. Et là effectivement il ne reste plus grand chose de gaulois.. Conclusion: Les gaulois sont une des origines des français actuels, mais pas la seule.. il y en a beaucoup d’autre. Quant aux Francs, pour le coup, nous n’avons que très peu d’origines Franc (pour les raisons évoquées ci-dessus).. beaucoup moins que des origines Vikings par exemple.

  21. Avatargeorges R dit :

    Bonne mise au point. Il ne vous reste plus qu’à faire un parallèle, entre la colonisation de la gaule par les romains, réussie, et la colonisation de l’Algérie par la France, manquée. Pourtant, en 1830, l’Algérie, mosaïque de tribus berbères, n’existait pas plus que la Gaule au début de notre ère, quoiqu’en dise ses dirigeants actuels. Aller, chiche, j’attends avec impatience votre article!

  22. AvatarRemi dit :

    Je suis totalement d’accord avec ce que tu dis mais par contre si tu viens vers chez moi je peux t’assurer que c’est pas des descendants de Gaulois qu’il y a ou alors ils sont longtemps séjourné en Afrique.

  23. AvatarBernard dit :

    En tous cas les celtes sont les veritables gaulois donc les « vrais bretons » peuvent le chanter …. c est clair que le conglomérat de cultures francais n est pas gaulois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.