Qui se cachent derrière les figures d’un jeu de cartes?

Jeu de cartes

– Tapis.

Un long silence s’installe. Suis-je vraiment prêt à risquer mon avenir dans le tournoi avec seulement une paire de valets en main? Hector et Lancelot me porteront-ils chance? Ma décision est maintenant prise.

– Je suis.

Hector? Lancelot? Mais que viennent faire ces personnages mythologiques autour d’une table de poker? Et pourquoi pas Merlin l’Enchanteur, tant qu’on y est!

En fait, les rois, les dames et les valets d’un jeu de carte traditionnel représentent des personnages célèbres de l’Histoire de France, de la Bible, et de la mythologie.

Un petit tour d’horizon s’impose!

Respectons la hiérarchie et commençons par les rois, si vous le voulez bien.

  • Le roi de cœur, c’est Charlemagne, ce conquérant exceptionnel de la fin du VIIIè siècle qui n’a eu de cesse d’agrandir son royaume. Dommage pour lui, sa seule erreur est de ne pas avoir assez bien organisé sa succession, l’ancêtre de la « France » se verra donc partagé entre ses trois petits-fils à l’issue du traité de Verdun. (Tant qu’on y est, oubliez tout de suite l’idée saugrenue que Charlemagne soit le créateur de l’école… C’est faux, archi-faux, et nous aurons l’occasion d’en reparler!)

  • Le roi de carreau, c’est Jules César. Est-il vraiment besoin de présenter cet homme exceptionnel? Descendant directement de Rémus et de Romulus, cet homme politique romain est parvenu par son intelligence politique à s’accaparer le pouvoir. Non, non et non! Oubliez tout de suite Asterix et Obelix, une bande dessinée qui a nui considérablement à Jules César et à la République romaine en général dans l’imagerie populaire. Au fait, Jules César n’a jamais été empereur… C’est son neveu Octave qui le deviendra quelques années après sa mort sous le nom d’Auguste…

  • Le roi de pique, c’est David! Ce héros légendaire voit ses exploits racontés dans la Bible. Ce jeune berger va être propulsé sur le devant de la scène en combattant Goliath, le guerrier le plus fort du clan des Philistins, ennemis héréditaires des tribus d’Israël. Il remporte bien sûr le combat grâce à sa fronde et, grâce à cet exploit, s’accaparera du pouvoir peu de temps après. Il deviendra un des rois les plus respectés du peuple juif. C’est son fils Salomon qui lui succède et qui fera construire le fameux Temple de Jérusalem, appelé communément Temple de Salomon.

  • Le roi de trèfle, c’est Alexandre le Grand! Autant dire LE plus grand chef d’État de tous les temps, dont l’ambition était de conquérir le Monde (pas le journal). Rien que ça. Bon, il n’a pas réussi à aller jusque là, mais son Empire s’étendait quand même de la Méditerranée à l’Inde, et il a réussi au passage à soumettre la terrible armée perse menée par Darius III. Il a vécu il y a bien longtemps, entre -356 et -323, mais ses exploits militaires resteront à jamais gravés dans le cœur des passionnés de grandes épopées…

Les figures d'un jeu de cartes traditionnel

Les figures d’un jeu de cartes traditionnel

Voilà pour les Rois. Admettez qu’entre Jules César, Alexandre le Grand, le roi David et Charlemagne, on avance quand même dans du terrain archi-connu. Ça se gâte un peu avec les Reines…

  • La Dame de cœur, c’est devenu le symbole du glamour, de la grâce et de la beauté. Dire à une femme qu’elle est une Dame de coeur la flattera au plus haut point, n’est-ce pas? C’est pourtant très étrange quand on sait que c’est en réalité Judith qui se cache sous les traits du personnage! Vous vous rappelez? Non? Dans la Bible, c’est elle qui, lors du siège de sa ville par les Babyloniens, séduit le chef ennemi, l’ennivre, et lui coupe la tête de sang-froid dans son sommeil. On a déjà fait plus glamour comme personnage, vous l’admettrez…

  • La Dame de carreau, c’est Rachel, encore un personnage biblique. Elle n’a pas réalisé d’exploits comparables à Judith… En fait, elle est surtout connue pour être la mère de Joseph, cet homme qui sera laissé pour mort par ses frères dans le désert, sera ramassé par des marchands égyptiens et deviendra le bras droit du Pharaon! Profitant de son statut dans le gouvernement égyptien, il invite tous les hébreux qui le souhaitent à venir s’installer en Égypte. Hélas, au bout de quelques génération, les Hébreux seront asservis aux Égyptiens « de souche », ce qui conduira à la naissance de Moïse, aux 7 plaies d’Égypte, et tout le tintouin. Allez donc lire le dossier consacré à la naissance d’Israël si vous voulez plus d’infos à ce sujet!

  • Passons maintenant à la dame de pique. Son nom est Pallas. Des Pallas, il y en a un paquet dans la mythologie et dans la Rome antique! Mais il est généralement admis qu’il s’agit de l’épiclèse d’Athéna. Oui, ça fait très classe d’utiliser des mots que personne ne connaît! L’épiclèse d’Athéna, c’est tout simplement un adjectif accolé à son nom pour rappeler la vénérabilité de la déesse. « Pallas Athéné » veut donc dire « Athéna la sage ». Maintenant, vous savez. À ce propos, est-il utile de rappeler qu’Athéna est la déesse grecque de la Guerre et de la Sagesse (son équivalent est Minerve à Rome) et qu’elle est née en sortant de la tête de Zeus, toute habillée et en armes? Oui, la mythologie peut-être très bizarre parfois…

  • La Dame de trèfle maintenant… Son nom est Argine. Argine, si vous ne connaissez pas, c’est normal! Elle n’existe pas. Il est communément admis qu’il s’agit en réalité de l’anagramme de « Regina ». Mouais… les concepteurs du jeu auraient pu se fouler un peu plus, quand même…

Ancien jeu de cartes à jouer

Ancien jeu de cartes à jouer (1815) annoté de personnages illustres

Notre tour d’horizon des figures des jeux de cartes est bientôt terminé! Il ne nous reste plus qu’à parler des valets. Avant de commencer, une petite anecdote à leur sujet, d’ailleurs. Vous connaissez très certainement les règles de la belote, un des jeux de cartes les plus populaires en France. À l’atout, la carte la plus puissante est le valet. Cela est venu, paraîtrait-il, d’une tradition républicaine post-Révolution de 1789: un simple valet battant le Roi, voilà de quoi ravir les révolutionnaires! Trêve de bla-bla, attaquons-nous au vif du sujet:

  • Le valet de cœur, c’est La Hire, de son vrai nom Étienne de Vignolles. Personnage très peu connu de l’Histoire de France, c’est un fidèle compagnon de Jeanne d’Arc qui tentera même d’aller la délivrer lorsque celle-ci tombe entre les mains des Anglais. Manque de bol, il se fait capturer à son tour… Mais l’histoire se termine bien pour lui car il parvient à s’évader de prison dès l’année suivante. Dans cette période trouble de l’histoire de France, il choisit de se mettre à la tête d’une bande de brigands et se met à piller et à violer sans retenue dans le Royaume de France. L’Histoire ne lui en tiendra pas rigueur, puisque son portrait finit par être imprimé à des millions d’exemplaires sur les jeux de cartes!

  • Le valet de carreau, c’est Hector, le fils du roi Priam, qui s’est illustré durant la mythique guerre de Troie. Je vous invite à lire le dossier qui lui est consacré! Certains s’accordent à dire qu’il s’agirait en réalité d’Hector de Galard de Brassac, également compagnon de Jeanne d’Arc. Mais, eh, oh! Y’en a marre de la Pucelle d’Orléans! Rendez-nous notre Troyen légendaire!

  • Le valet de pique, c’est Hogier. Vous ne le connaissez certainement pas, car il est beaucoup plus connu au Danemark qu’en France. Et pour cause! Ce chevalier danois légendaire se serait longtemps opposé aux désirs de conquête de Charlemagne. Quand il aura enfin compris que le roi Franc est invulnérable (ah ah! c’est qui les meilleurs, hein? c’est qui?), il part dans un monastère finir le reste de ses jours. Selon la légende, il renaîtra de ses cendres le jour où le Danemark sera en danger. La vraie question c’est: « Mais qu’est-ce que tu foutais, Hogier, pendant la seconde guerre mondiale?! »

  • Last but not least, on termine ce petit dossier par le valet de trèfle qui est… [roulement de tambours] … Lancelot du Lac! Ce vaillant Chevalier de la Table Ronde a été popularisé par Chrétien de Troyes au XIIè siècle. Très fidèle au roi Arthur, ça ne l’empêche pas de tomber fou amoureux de la femme de ce dernier, la célèbre Guenièvre qui, dit-on, était bien plus jolie que dans la série télé Kaamelott…

Tout, tout, vous savez maintenant tout sur les figures des jeux de cartes. À défaut de vous aider à gagner au Poker, ça vous permettra au moins de vous consoler en paraissant cultivé aux yeux de votre entourage…

Nous dévoilons nos cartes. En face de ma paire de valets, mon adversaire déploie fièrement sa paire d’As. Merde. Le flop arrive. Miracle! Un troisième valet apparaît et m’offre un brelan. Les Dieux seraient-ils avec moi aujourd’hui? La turn est découverte. Catastrophe! L’As tant redouté apparaît… La rivière finit de m’achever en dévoilant un quatrième as…

– Yeah! J’ai gagné! T’es trop un noob!

– Pfff…

C’est décidé, j’arrête le Poker!

Pour approfondir…

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

23 Réponses

  1. Balmi dit :

    Un article vraiment très très intéressant je ne jouerai plus au cartes de la même manière maintenant.
    Impressionnant de constater que vous avez traité déjà quasiment tous les personnages des jeux de cartes dans des articles précédents.
    EtaleTaculture futur concurrent de Wikipedia? 😀
    En tout cas votre site reste pour moi une référence en matière de culture générale!

    • Vinch101 dit :

      Qui est le 2 de pique?

  2. haltabush dit :

    Excellent article, très intéressant pour un joueur de carte invétéré comme moi 🙂
    Est-ce qu’on peut vous suggérer la même chose à propos du tarot?

  3. Djinnzz dit :

    Merci à tous les deux!

    @Haltabush: Concernant le tarot, la seule différence notable est l’ajout des cavaliers, carte intermédiaire entre le valet et la dame. Par contre, je n’ai pas trouvé d’infos sur les personnages qui se cachent derrière eux. Y a-t-il un nom écrit sur les cartes que vous possédez, histoire d’avoir une piste avec laquelle commencer?
    Si c’est du tarot divinatoire dont vous parlez, je ne connais absolument rien à ce domaine… Peut-être qu’un lecteur qui s’y connaît pourrait nous renseigner?

  4. Balmi dit :

    Désolé je ne suis pas moi-même un spécialiste de la divination. dommage j’aurais tenté de participer à enrichir le site!

    Sinon je serais vraiment très intéressé par un article du même genre concernant les figures d’un tarot divinatoire. Je suis sûr que l’histoire des cartes du tarot de Marseille doit être passionnante.

    PS: En attendant je me contente de Charlemagne, Alexandre le Grand, Judith, La Hire, Jules César et les autres! 😉
    C’était une très bonne idée de thème de traiter les personnages des cartes à jouer Tout le monde en a manipulé au moins une fois dans sa vie et je suis certain que peu de personnes s’est posé la question de savoir qui étaient ces noms parfois obscurs écrits à la verticale.

  5. PAM dit :

    Super article, je vais pouvoir distraire (voire troller) mes adversaire à la dame de pique !
    En revanche, le partage de verdun c’est en 843 entre les fils de Louis le pieux Lothaire Ier, Louis le germanique et Charles le chauve… Ce qui m’amène à m’interroger : le roi de coeur est-il Charlemagne ou Louis le Pieux du coup… 🙄 ? Ça peut aussi être tout bêtement une faute de frappe et vous avez voulu mettre « entre ses petits fils ».

    ps : j’ai beaucoup apprécié le petit rectificatif sur césar merci !

  6. Djinnzz dit :

    Oups, désolé pour la confusion! Vous avez raison, il s’agit bien des petits-fils de Charlemagne. Je corrige le texte de ce pas! 🙂

  7. BeloteEtRebelote dit :

    Amazing! Ou comment jouer à la coinche tout en étalant sa culture devant les yeux ébahis de nos potes…
    Le problème c’est de réussir à replacer tout ça sans saouler notre entourage!

    Sinon, moi, j’ai une version de jeu de cartes dan l’univers Lanfeust de Troy. Cixi et C’ian sont quand même plus sexy qu’Argine ou Palas!!!!!! 😆

  8. Bro dit :

    « la célèbre Genièvre qui, dit-on, était bien plus jolie que dans la série télé Kaamelott »

    En même temps, c’est pas bien dur!!!! 😆

  9. Lune dit :

    @Balmi: Let’s face it: Etc surpasse wiki!

  10. Salj dit :

    @Lune: Bien d’accord, ETC >> Wikipedia !!! 😀

  11. Correothée dit :

    Je suis épaté par la qualité des articles de votre site.
    En plus, tout y est gratuit. Cela fait plaisir de voir que certaines personnes agissent encore uniquement animées par la passion qui les anime, et non pour des raisons bassement mercantiles.

    Je vous souhaite une bonne continuation, vous méritez vraiment d’avoir un succès retentissant.

  12. Carrie dit :

    Oui, je suis d’accord avec Correothée.
    Il y a toujours ce petit supplément d’âme (ici, la description de la partie de Poker) qui donne l’impression de lire des histoires et pas seulement une encyclopédie.

    Bref, je kiffe 😆

  13. miryanah dit :

    Toujours tellement captivée par vos articles ! C est un plaisir de les parcourir et une curiosité bien assouvie ! merci

  14. Djinnzz dit :

    Eh eh! Merci à vous tous pour vos si gentils compliments! 😳

  15. Raymond & Huguette dit :

    c’est une autre façon de tricher ! en prononçant dans la partie le nom du personnage pour informer le partenaire !

    çà changera de :-tu me fends le cœur !-

  16. Djinnzz dit :

    Bonne idée, je n’y avais pas pensé!
    Si votre coéquipier à la belote se met à parler sans raison apparente des exploits de Lancelot du Lac… il est fort probable qu’il ait le valet de trèfle en sa possession! 😆

  17. Non seulement les rois des cartes ont les noms de vrais rois, mais ceux -ci n’ont pas été choisis au hasard. Il s’agit d’un motif presque oublié aujourd’hui, celui des neuf preux: https://fr.wikipedia.org/wiki/Neuf_Preux Soit des rois païens, juifs et chrétiens (trois de chaque) symbolisant les vertus chevaleresques : Hector, Alexandre et César, Josué, Judas Maccabée et David, Charlemagne, Arthur et Godefroi de Bouillon. Sauf qu’il n’y a que huit figures masculines dans un jeu et que ça aurait laissé un roi de côté (sans parler de la confusion possible d’en appeler un Judas) donc deux des valets sont nommés d’après d’autres personnages.

    Mieux encore, les reines sont en partie baptisées d’après les Neuf preuses. Il y eut controverse à leur sujet: soit ce sont aussi des reines guerrières Deiphille, Synope, Hippolyte, Ménélope, Sémiramis, Lampetho, Thamarys, Theuca et Penthésilée qui sont presque toutes des amazones, soit trois romaines, juives et chrétiennes aussi mais qui ne sont pas des guerrières pour la plupart: Lucrèce, Veturia, Verginia, Esther, Judith ,Rachel, Hélène, Brigitte et Élisabeth.

    On trouve les preux en statues à la mairie de Cologne, et les preuses au Castello della Manta ou au château de Pierrefonds . Mais la principale survivance du motif est le jeu de cartes.

  18. Sarah dit :

    Attention, faute dans le titre !!
    « Qui se cachE derrière »

    Sinon, l’ est article très intéressant, chouette et tout
    merci !!

  19. So dit :

    Bel article! Par contre un petit truc me gêne…Rachel n’a pas rien fait! Elle est racontée dans l’ancien testament comme ayant empêché une (première…) extermination du peuple juif…elle a même une fête dédiée à cet exploit pour les juifs…
    sinon vraiment bien, super intéressant!

  20. R.J. dit :

    A la fin de l’article, vous parlez de 7 plaies d’Egypte, erreur fréquente.
    En fait, les chapitres 7 à 12 du livre biblique de l’Exode relatent 10 plaies :
    1) L’eau changée en sang
    2) Les grenouilles
    3) Les moustiques
    4) Les taons
    5) La peste dur les animaux
    6) Les furoncles
    7) La grêle
    8) Les sauterelles
    9) Les ténèbres
    10) La mort des premiers nés
    Voilà, qu’on me permette à moi aussi d’étaler ma culture !

  21. Jules dit :

    Peut-être Argine est en réalité une forme d’Arjuna, le guerrier qui vécut en femme.

  22. Darknote dit :

    Bonjour,
    Regina, est l’une des concubines de Charlemagne, la mère de deux de ses enfants.
    Drogon de Metz et Hugues l’Abbé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.