Vae Victis! Ou quand Rome se prend une rouste qu’elle n’oubliera pas de sitôt!

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

3 Réponses

  1. AvatarEurosix dit :

    Je viens de sauter de votre article sur la « Victoire à la Pyrrhus » à « l’Armée gauloise de Brennus » et je suis déçu !
    Le « bouclier de Brennus » n’a donc rien à voir avec la victoire des Gaulois sur Rome !
    Dans mon subconscient, j’additionnais les deux et je me sentais fier que les Gaulois aient donné une leçon à Rome. Je croyais que « Brennus » » était le nom de tous les chefs gaulois et qu’au retour de Rome, ce Brennus était tombé dans une embuscade romaine. Le « bouclier du chef Brennus aurait été ramené à Rome pour prouver la victoire des romains.
    Hélas ! Ce n’est pas le cas mais il vaut mieux savoir que de mourir idiot !
    Eurosix (descendant possible des Gaulois !)

  2. AvatarArno dit :

    Selon les historiens et en particulier leur origine, (romains ou non), la seconde bataille entre Brennos (et non « Brennus » qui est la forme latinisée et insultante du nom) et les romains de Camille au « chemin des Gabies », est contée comme une victoire totale des romains avec la reprise de l’or, à une bataille de retardement qui permit aux Gaulois de mettre leur butin en sécurité.
    Vu la crise économique et la famine qui suivirent le sac de Rome et la soudaine richesse des Sénons, il y a fort à parier que c’est cette dernière hypothèse, (celle défendue par Plutarque, pourtant Romain lui aussi), qui est la plus proche de la réalité…

  3. AvatarLaurent yann Minier dit :

    Il n’y a eu aucune seconde bataille ! quelle farce !…et Brennus est mort en remontant vers le nord…de soi-disant maladie…peu probable…mais bon…
    Par contre, les « vainqueurs » ont réécrit l’histoire (Don Cassius et autres) comme d’habitude…
    attention de ne pas tout gober !
    L’équilibre ne s’est fait quelques siècles plus tard via Jules César point barre…qui lui même est mort de ses excès…etc…etc…bis répétitas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.