Tuez les tous! Dieu reconnaîtra les siens

Une croix cathare

Le XIIIè siècle est marqué par la fin des Croisades en Terre Sainte, dont le but est de délivrer le tombeau du Christ et la ville de Jérusalem tombés entre les mains des Musulmans. Mais point n’est besoin d’aller jusque dans les déserts de Judée pour se battre pour la gloire du Christ! Dans le Sud-Ouest de la France se développe en effet une curieuses hérésie, les Cathares.

– Les Cathares? C’est pas eux qui ont racheté le PSG?

– Euh… non. La doctrine cathare est une branche dérivée du christianisme qui croit, entre autre, à la réincarnation. Forcément, ce genre de croyances n’est pas du goût de l’Église!

La Croisade albigeoise (du nom d’Albi, une ville fortement ancrée dans le catharisme) est lancée avec l’abbé Arnaud Almaric (aussi appelé Arnaud Amaury) à la tête d’une armée forte d’environ 20.000 Croisés. En 1209, tout ce beau monde arrive aux portes de Béziers et Arnaud Almaric s’apprête à lancer l’assaut contre la ville hérétique. Mais il y a un problème de taille: tous les biterrois ne sont pas cathares et la ville abrite même de nombreux catholiques… Comment les soldats feront-ils pour reconnaître les hérétiques des bons Chrétiens? Lorsque ses hommes lui posent la question, Arnaud ne s’embarrasse pas avec ce genre de « détail ». Selon la légende, il aurait eu une réponse on ne peut plus cynique: « Tuez-les tous! Dieu reconnaîtra les siens. » En voilà un qui a un sens pratique très développé.

Bon, on est bien d’accord, on ne peut pas faire une confiance absolue aux chroniqueurs de l’époque (d’autant que cette phrase n’est rapportée que par un seul d’entre eux) et les historiens émettent de sérieux doutes sur la véracité des propos… Toujours est-il que le massacre de la ville de Béziers fera une vingtaine de milliers de morts… ce qui est beaucoup dans une ville qui n’en comporte que 10.000! En fait, les chiffres des chroniqueurs de l’époque se contre-disent… Quand on vous dit qu’on ne peut pas leur faire confiance! On estime néanmoins qu’environ la moitié des habitants de la ville a été tuée.

Cette boucherie est le prélude d’un grand massacre qui durera plus de 20 ans dans la région languedocienne. À défaut de réussir à reconquérir Jérusalem, les Croisés et l’Eglise ont au moins réussi à éradiquer l’hérésie sur leur propre territoire. Mais, pour paraphraser la célèbre maxime, une hérésie de perdue, dix de retrouvées! Car trois siècles plus tard, c’est un autre « fléau » qui va naître en Europe: le protestantisme. Le XVIè siècle sera marqué par des guerres de religion sanglantes entre catholiques et huguenots. L’Histoire est un éternel recommencement.

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

7 Réponses

  1. censure dit :

    « Les cathares? C’est pas eux qui ont racheté le PSG? »
    Mort de rire!

    • PROUTE dit :

      AH OUAI MDR !!!!!

  2. L’idée est vraiment bonne, un petit Beat’em all à la old schhol qui se fonde sur l’épisode. Je vois bien un petit truc bien pixélisé, un scrolling fighter comme on n’en fait plus aujourd’hui…
    En bonne native de Narbonne, en pays Cathare, je dois avouer que zigouiller du bitterois à tour de bras serait jubilatoire. 😈 Bon, je rigole! J’aime bien les habitants de Béziers. Je vais pas débarquer dans la ville armée jusqu’aux dents non plus, customisée à la Rambo, j’aurais l’air quand même ridicule avec mon gabarit…

    [Ceci était le commentaire peu brillant et inutile du jour, je présente donc mes excuses aux lecteurs… 🙂 )

  3. Ouit45 dit :

    Il est intéressant que vous ayez mentionné le fait que cette phrase n’ait pas été réellement prononcée par Arnaud Amaury, contrairement à ce que l’on entend dire un peu partout par des gens fiers d’étaler leur culture (mais à mauvais escient, eux :cry:)

    La véritable phrase qui ait été écrite à ce sujet est:
    « Cædite eos. Novit enim Dominus qui sunt eius. » qu’on pourrait traduire par: « Massacrez-les. Le Seigneur connaît les siens. » (peu .différent de la version « populaire », je vous l’accorde)

    En réalité, un seul auteur a prêté à l’ancien moine cistercien ces mots honteux: c’est l’Allemand Césaire de Heisterbach dans son livre Dialogus miraculorum, écrit entre 1219 et 1223 (soit plus de 10 ans après les faits! Sans compter qu’il n’a pas assisté personnellement à ce massacre).
    Par la suite, la propagande anti-cléricale a fait le reste et a inscrit cette phrase au Panthéon des horreurs commises pas l’Eglise catholique

    Quant à des petits casual games inspirés de faits historiques, l’idée est intéressante 😉 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.