La Campagne des Quatre Nuisibles, ou quand Mao Tsé-Tung veut tuer tous les moineaux de Chine!

La Campagne des Quatre Nuisibles (打麻雀运动 pour les intimes) est l’une des toutes premières campagnes lancées par Mao Tsé-Tung (1893-1976), entre 1958 et 1960. Mao Tsé-Tung… Rappelez-vous, cet homme politique chinois a fondé la République Populaire de Chine en 1949. « République Populaire de Chine »: quel nom plein de promesses! Ce fut pourtant un régime communiste autoritaire qui fit en son temps des millions de morts…

Mais revenons-en à notre campagne des Quatre Nuisibles: elle s’inscrit dans la politique du Grand Bond en Avant censée moderniser la Chine et la rendre plus forte. Les « quatre nuisibles » désignés par la campagne de propagande sont en réalité les rats, les mouches, les moustiques, et les moineaux que Mao veut à tout prix exterminer pour accroître la productivité de l’agriculture. À la limite, éradiquer les rats, les mouches et les moustiques, ça peut facilement se comprendre… Mais pourquoi les moineaux? C’est gentil, un moineau! Certes, mais ils ont également la fâcheuse manie de se nourrir de céréales, privant par la même occasion les chinois d’une denrée précieuse…

Et c’est donc parti pour une éradication massive des oiseaux! Outre la destruction des nids et des œufs, le peuple chinois a pour consigne de faire sans cesse du bruit pour faire peur aux volatiles. Un vacarme assourdissant et incessant fait de claquements de casseroles et d’entrechoquements de bouts de bois s’élève des quatre coins de la Chine. Effrayés par cette agitation peu habituelle, sans aucun moyen de se poser, les oiseaux meurent d’épuisement et on les voit tomber du ciel par dizaines.

Le procédé peut paraître abject mais, après tout, le peuple est persuadé de tuer des animaux nuisibles qui ravagent leurs récoltes… C’est donc pour la bonne cause! C’est bien simple, quelques mois à peine après le début de la campagne, la totalité des oiseaux a disparu de Chine…

campagne-des-quatre-nuisibles

Affiche de propagande de la campagne des Quatre Nuisibles de Mao Tsé-Tung

Ce que Mao ignorait sans doute, c’est que, lorsque l’homme touche à l’équilibre d’un éco-système, les conséquences sont souvent catastrophiques… Et la Campagne des Quatre Nuisibles n’échappe pas à la règle. Les autorités chinoises se sont rendues compte, mais bien trop tard, que les oiseaux avaient certes coutume de manger quelques graines, mais également beaucoup d’insectes et de vermines. Libérés de leurs prédateurs, les insectes se mettent à pulluler et à ravager les récoltes… Le problème est accentué par l’industrialisation irraisonnée du pays et les conséquences sont terribles: la Grande Famine s’abat sur la Chine, et plus de 30 millions de Chinois mourront de faim.

La morale écologiste de cet épisode? Elle est évidente: laissons donc nos petits moineaux voler en paix!

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

9 Réponses

  1. goulti dit :

    C’est absolument horrible comme histoire. Ca illustre à la perfection les risques quand l’homme se met à jouer à l’apprenti-sorcier…

  2. Pilou dit :

    Une histoire incroyable.

  3. laurent dit :

    la grande famine est plus un résultat du grand bond en avant, la campagne des 4 nuisible n’étant qu’un des éléments, qui n’a pas aider certes …

    • Klaudio dit :

      « Le problème est accentué par l’industrialisation irraisonnée du pays et les conséquences sont terribles: la Grande Famine s’abat sur la Chine, et plus de 30 millions de Chinois mourront de faim. »

      –> C’est en effet ce que dit l’article 😉

    • laurent dit :

      ça laisse sous entendre que c’est la campagne des 4 nuisibles qui est à la base de la grande famine, alors que c’est plus la politique du grand bond en avant qui a mené la chine à une catastrophe humanitaire !

  4. cariba dit :

    Très utile le mot en ideogramme chinois 🙂

    Il était vraiment allumé de la tête celui-la. Vous me direz, lui voulait éradiquer les moineaux, mais j’en connais un qui voulait eradiquer les juifs, les homos, les handicapés, etc…

    Y’ à vraiment qur des humains pour sortir des betises pareilles…

  5. gohier dit :

    l’homme est vraiment le pire des prédateurs sur cette terre.
    Je suis convaincu qu’il va au fil du temps par sa folie s,exterminer lui même ,c,est une évidence.
    C,est bien triste la connerie humaine!!!!!

  6. Guppy dit :

    Bonjour à tous ! Concernant cette campagne, j’en connaissais un autre aspect. Celle de l’éradication des moustiques. A vrai dire, on aimerait tous en être débarrassés mais on ne pense pas souvent aux conséquences : les moustiques sont la nourriture essentielle des hirondelles. La campagne chinoise a donc occasionné la disparition des hirondelles aussi. Par conséquent des nids d’hirondelle dont les chinois raffolent.
    On en revient toujours à l’équilibre très fragile des écosystèmes et aux dangers de jouer jouer avec….

  7. dupontg dit :

    on ne fait guere mieux aujourd’hui en exterminant les insectes qui sont soit polinisateurs,soit nourriture de ces fameux oiseaux…
    suffit de remarquer le peu d’insectes ecrasés sur les parebrises comparé à une 20 aine d’années
    donc il n’y a pas que mao qui n’avait rien compris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.