Dieu n’est pas très bon en maths

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

20 Réponses

  1. AvatarPachou dit :

    Ah ah ah! Très amusant.

    Il y a des gens qui se sont amusé à démontrer que la Bible n’avait pas fait d’erreur. Dans votre raisonnement, vous ne prenez pas en compte l’épaisseur de la cuve. Si vous le faites et que vous lui donnez une valeur qui vous « arrange », on retombe bien sur pi=3,14

    La démonstration ici:
    http://www.purplemath.com/modules/bibleval.htm

    L’honneur est sauf, Dieu peut aller se recoucher l’esprit tranquille 🙂

    • AvatarDjinnzz dit :

      Joli! Je ne connaissais pas cette théorie! C’est sûr qu’en interprétant le texte comme bon nous semble, on peut arriver à défendre à peu près n’importe quelle idée…

      J’ai découvert une autre théorie sur le net: la cuve en question serait évasée, ce qui explique la différence de dimensions:

      demonstration-pi-egal-3

      Mouais…

    • Avatarphenomenon dit :

      belle réflexion, toutefois, comme celle de djinnzz sur Pi, qui en fait n’était pas encore connu à cette époque!
      sachant que les israélites n’était rien d’autre qu’une caste égyptienne (qui s’occupait essentiellement des finances du pays) il est donc logique de penser qu’ils se basaient sur 7/22, formule instaurée par les savants égyptiens bien avant le chiffre inventé par les savants babyloniens auquel Archimède a attribué le Pi (¶) grec; ce qui ne change en fait pas grand-chose au résultat, mais qui respecte un tantinet plus les origines ……………

    • AvatarPloucard dit :

      Pas faux!
      Ah, ce cher Pi, plusieurs millénaires qu’n le connaît et il ne nous a pas encore livré tous ses secrets!

  2. AvatarPachou dit :

    A la réflexion, une autre explication pourrait venir de la traduction des unités de mesures.

    Dans la version française, c’est converti en mètres. Dans la version anglaise, c’est des cubits et des inches (1 cubit = 19 inches).

    Comme à chaque fois les nombres sont arrondis, les dimensions changent fortement d’une conversion à l’autre.
    Il faudrait donc connaître les valeurs données dans la toute première version de la Bible écrite en hébreu.

    Raisonner sur les traductions et les conversions n’a donc pas de sens dans ce cas.

  3. AvatarRalph dit :

    Pachou, je pense que quelque soit la conversion des unités, le rapport de 1 à 3 est le même dans tous les versions de la Bible. Mais vous avez raison, ça serait bien de vérifier pour la version hébraïque.

    Je n’arrive pas à m’expliquer cet arrondi autrement que par la volonté de ne pas mettre de chiffres après la virgule, la Bible n’est pas un livre de maths après tout.

    Je ne suis pas sûr qu’il y ait encore beaucoup de monde que la Bible ait été écrite directement par Dieu. C’st juste un rassemblage de textes écrits par plein de personnes différentes quelques siècles avant Jésus-Christ.

  4. AvatarSannicolao dit :

    Et à quelle heure le train A va croiser la cuve ? 😀

    • Avatarphenomenon dit :

      la réponse à cette question est: 42!

  5. AvatarDune dit :

    Et bien … à l’heure PI le 😛

  6. AvatarJean-Claude dit :

    Je pense pour ma part que l’explication est plus simple (déductive)

    L’unité de mesure choisie étant la coudée, la marge d’erreur possible d’une mesure directe de ce type est de +/-1/2 coudée près.
    J’image mal à l’époque que l’on dise de cette fameuse cuve qu’elle faisait 9.81 coudées de diamètre, ou 30.27 coudées de circonférence…?

    Si l’on tiens compte d’une imprécision sur 2 mesures (diamètre, circonférence), on augmente encore l’imprécision liée à la granularité de la métrique employée (métrique qui fut très utilisée jusqu’au moyen âge! et encore très longtemps chez les anglo-saxons, Nasa y compris).

    Si l’on essaie à présent de vérifier la véracité de la mesure via la constante Pi approchée de l’époque…
    Constante PI estimé en Egypte = (16/9) x (16/9) ? = +/-3.16 , (Moïse étant issu d’Égypte, j’ai pris ce postulat ?)

    Il est tout à fait raisonnable d’imaginé le type de mesures ci-dessous via une corde (à nœuds ou autre ?):
    – Diamètre mesuré de 9.60 coudées (arrondi à 10 coudées dans la BIBLE),
    – Périmètre mesuré de 30.30 coudées (arrondi à 30 coudées dans la BIBLE).

    On voit donc bien qu’en choisissant la coudée comme unité de mesure on ne retient que des mesures à la 1/2 coudée près…

    SI nous faisons nos calculs avec les données ci-dessus, on aurai une circonférence de cuve recalculée de: 9.60 x 3.16, soit 30.34 coudées.

    Si nous ne retenons ce résultat mais arrondi à la coudée près, on obtient bien ici 30 coudées!

    1 Coudée (hébreux) = 0.44 mètres ?
    0.34 coudées d’arrondi correspondrai à environ 15 cm d’arrondi, ce qui me semble plutôt raisonnable.
    Certains rétorquerons, que j’auai pu imaginer un exemple un peu plus pourri (ou bien plus mal mesuré par le préposé de l’époque) allant jusqu’à un arrondi d’1 coudée sur les 2 mesures, soit 45 cm d’arrondi…(mais pour une cuve de cette taille, de la difficulté technique d’une telle oeuvre, tenant compte de l’unité de mesure, et de l’approximation de Pi pour l’époque, de l’objectif de l’évocation de ces mesures, je pense que c’est acceptable?).

    L’important ou la volonté ici n’est pas de démontré la parfaite maîtrise du nombre Pi, ni d’avoir coulé une parfaite demi-sphère (pas évident), mais l’emphase ici je pense est plutôt de démontrer la grande dimension de ce contenant en bronze (imaginé son poids à vide, ou rempli d’eau…Reposant sur 12 bœufs du même métal?).

    Concernant, le comptage de la populace, il n’y avait pas de caméras, de photos, de compteurs, de capteurs ou de formule d’extrapolations mathématique sophistiquées à l’époque…
    Il est certain que l’emphase est le plus souvent mise sur des quantités « arrondies » à des dizaines, centaines, milliers, dizaines de milliers, plus facile à retenir lors des différentes relectures à des foules nombreuses (pas de moyens de communications modernes) et facilitant ainsi la propagation orale sans trop de risques de perdre les notions importantes de rapports de forces ou de proportions (n’oublions pas que la majorité des gens était probablement sans doute illettrées et devait donc mémoriser au mieux, ce qui ne veut pas non plus dire sans intelligence et sans sagesse…).

    • AvatarJean-Phi dit :

      Je pense pour ma part que vous vous prenez la tête pour pas grand chose…

  7. AvatarPascale PADLO dit :

    DIEU n’est pas ces crétin d’Hommes, ils ne connaissent même pas DIEU

  8. AvatarMelie dit :

    L’erreur vient surtout des traduction qui transcrivent en français courant (pour votre version) une mesure qui n’existe plus aujourd’hui… Alors la traduction arrondis les chiffre car le plus important n’est pas les chiffres mais le message. Pour savoir si il y a une réelle erreur il faudrait prendre le texte d’origine en hébreux (ou grec je ne sais plus pour le livre des rois) et reprendre les mesures de l’époques. Bon courage à celui qui veut le faire! Il existe des textes très ancien qui sont en ligne, scanner à partir des manuscrit originaux.

  9. Avatarphenomenon dit :

    tous les commentaires en toute honneur, cependant, à mon humble avis, ils ont tous quelque-chose en commun: ils explosent le cadre de ce topic!

    certaines réflexions sont même religieuses, voire créationnistes, et ont tendance à prendre la bible, le coran ou le talmud au mot ……….

    ce que j’en pense personnellement est http://www/iatlas.fr/religion.php , sans vouloir relancer la discussion bien-entendu!

    pour ceux qui veulent me convertir à une croyance fixe, je conseille: http://www.iatals.fr/click.php

  10. AvatarPolo dit :

    Ahhh , fascinant ce nombre PI !!!

  11. AvatarPolo dit :

    Petite réflexion marrante dans le plan euclidien en sachant qu’Euclide définissait le point ainsi : Euclide le définit comme étant « ce dont la partie est nulle », c’est-à-dire qu’un point n’a ni largeur, ni longueur, ni hauteur. Sa dimension est donc zéro
    Il forme un tout ; il est indivisible. C’est donc qu’un point est un élément premier, un constituant primitif………

    Bizarre non, alors qu’un point matérialsie un départ de quelque chose ou de mesure, donc au minimum 1 ou 0,……………….( milliardième de quelque chose) de matérialisable, puisque créé dans un plan ou il n’y avait rien au départ c’est à dire zéro ( feuille blanche)
    Donc ce milliardième de quelque chose ne serait il pas l’infinité du point matérialisé sur cette courbe plane après 3, (1….4….1…5…9…..

    Définition d’un cercle:
    Un cercle est une courbe plane fermée constituée de points situés à égale distance d’un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle.

    Définition d’un carré:
    Un carré est un quadrilatère qui a quatre côtés de même longueur et quatre angles droits.
    Autres propriétés :
    les diagonales d’un carré se coupent en leur milieu, sont perpendiculaires et ont la même longueur ;
    un carré a quatre axes de symétrie : ses diagonales et les médiatrices de ses côtés.

    Donc le cercle serait fermé soit fini, non pas infini,
    Mais avec comme calcul le nombre PI…… est ses quelques 200 millards de décimales connues et inconnues pour la suite qui n’en finira jamais puique infini, Donc notre cercle ne sera pas fini, puisque jamais bouclé ,donc infini !!!! C’est une aberration tout de même ! lol
    A ne rejoindra jamais A’ c’est à tourner en rond 😉 comme le temps …..

    J’aime tant à me dire que si ce n’était pas tout à fait exact et que si cet exemple de bizarrerie de réflexion pouvait dire, tiens§, quand on réfléchit peut être que, bon j’avoue que c’est stupide , mais c’est assez marrant de faire l’expérience d’un cercle circonscrit dans un carré et à regarder les vraissamblances

    Carré de 4 x1
    Cercle de 3×1

    4-1 étant égal à 3
    3+1 étant égal à 4

    Un cercle circonscrit Ø 1 dans un carré valeur 1 de côté

    Un minimum de 3 points communs
    Le centre, le côté (Ø ) ,la hauteur (Ø ), le rayon = 1/8 du carré ou 1/2 du côté, 1/2 Ø

    Si 4 = 1×4 soit un carré de 4 x1 donc 4×1 =4
    Si 3 = 1×3 soit un cercle de 3×1 donc 3×1 =3

    1 de diamètre = côté de carré soit 1
    1 de hauteur ( toujours diamètre )= côté du carré soit 1
    0.5 de rayon x2 = 1 (côté du carré), et = à 1 Ø

    Soit 3 valeurs identiques, en somme une équivalence.
    Les 4 parties extérieures au cercle dans le carré sont toutes les 4 identiques , les 4 parties dans un cercle divisé en 4 parties égales sont identiques aussi .

    On peut s’amuser a diviser le cercle en 3 parties identiques ( comme le sigle d’une grande marque automobile) 3:3 égal 1

    Cercle :Soit 3 : 4 = 0.75 et 0,75 x 4 = 2.25
    3 – 2.25 = 0.75

    Carré : Soit 4::4 = 1
    1 – 0.75 = 0.25 soit 1/3 de 1/4 de 3 donc = à 1/4 de 4
    Donc 1/4 de 4 serait égal à 1/3 de 1/4 de 3 soit 0.25

    Alors 0.25 restant dans les 4 parties égales dans le carré en dehors du cerle ( 1/3 de 1/4 de 3 ) x 4 =(0.25x 4 ) soit 1

    4-1= 3 et 3 + 1 =4
    Carré de 4 – Cercle de 3 = 1

    C’est con hein, car matérialisé ensuite par une distance , crée points par points dans un espace, ça ne s’applique pas, mais pour un volume ou les frontières sont nulles car confondues dans le contenant et le contenu , ça pourrait peut être fonctionner avec la valeur 3

  12. AvatarPolo dit :

    rectificatif oups 4 x075 = 3
    3x 075 = 2.25

  13. AvatarJean-Phi dit :

    L’anecdote est amusante, mais prouver la non-existence de Dieu par ce biais est tout de même tiré par les cheveux!

  14. AvatarCairne dit :

    111,111,111 x 111,111,111 = 12,345,678,987,654,321

    Prends ça dans les dents, God.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.