Le roman le plus court du monde

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

20 Réponses

  1. Bob dit :

    « Mon pseudo est un palindrome. »

    (et mince, ça fait que 5 mots! pffff….)

  2. Marchi dit :

    Pour info, le 20/02/2002 à 20h02 (ça s’invente pas!), il y a un certain Peter Norvig (qui bossait chez Google) a mis au point un logiciel qui a généré le plus long palindrome de tous les temps (en anglais): plus de 17.000 mots!

    Google > George Pérec
    Informaticiens > Ecrivains

    Le palindrome est consultable ici: http://www.norvig.com/pal2txt.html
    Ca se voit que c’est créé par informatique parce que cela ne veut tout simplement rien dire… Donc je retire ce que je dis…

    Google < George Perec
    Machine < Homme

    Ouf! L'honneur est sauf!

  3. HistoManie dit :

    Désolé de contredire… Mais Georges Pérec a été battu depuis 2005 par Saint-Gilles. C’est un texte qui contient 2119 mots et 8349 lettres.
    Visible ici: http://csabas.free.fr/new/saintgilles.htm

  4. Nadia dit :

    Ci-dessous ma modeste contribution, le mot Lybie en arabe est un palidrome:

    ليبيا

  5. Djinnzz dit :

    @histomanie: ne soyez pas désolé! Vos commentaires sont toujours très riches d’enseignements! Merci pour cette info que j’ignorais.

    @Marchi: Le palindrome de Google est en effet une belle performance technique, mais est assez hideux à regarder…

  6. 6 mots… L’exrcice paraît facile! Mais je n’ai toujurs pas réussi à « pondre » le moindre « roman »!
    J’ai vu de bonns trouvailles sur le site 6mots.com:

    Vends ouvrage polémique. Prix: A débattre.
    A vendre, nez rouge, cause dépression
    Élise ne reçut jamais sa lettre.
    Pinocchio a la gueule de bois.
    Je te caresse de mes demains.
    Sans oreiller, les confidences sont ennuyeuses.

    Et ma préférée: Ecrire c’est parler sans déranger personne.

    Plus de 100.000 phrases de ce genre sur le site… Il y a des gens doués sur cette terre!
    Par contre, la plupart sont des traits d’esprit, pas vraiment des romans qui racontent une histoire comme celle d’Hemingway…

    • aoitef jouirou dit :

      la première c’est top du top. Bravo! (Comme quoi on n’en finira jamais avec le débat…)

  7. Julie dit :

    « Je lis EtaleTaCulture. Je deviens cultivée. »
    « Tartine. Couteau. Confiture. Etale ta Culture! »
    « Invitée à une soirée. Culture étalée! »

    Ca vous plaît? 😛

  8. Julie dit :

    Une dernière pour la route:

    « A vendre: cerveau neuf. Jamais servi. » (Phrase à appliquer à n’importe quel pseudo-star de la télé…)

  9. alex212 dit :

    Je teste, mais c’est pas évident: Né sans cris, mort sans bruit.

  10. Eu sur un coup de tête : « Maya : Prophétie de 2012, FIN ? »

  11. Djinnzz dit :

    @Julie: Peut-être le futur slogan du site? 😉

    @alex212: Bien trouvé! (mais très triste…)

    @Rodi Silverstone : joli, ça me plaît bien! 😆

  12. Lillith dit :

    Donc en gros, Hemingway a inventé Twitter avant l’heure. Nice ^^

    Je me suis toujours demandée comment les grands auteurs classiques auraient considéré les nouveaux outils informatiques. Twitter, par exemple: auraient-ils dénigré ce réseau considérant que la limite des 140 caractères brident leur créativité, ou, au contraire, auraient-ils transformés la contrainte en créant des tweets de toute beauté?

    J’imagine bien Corneille inventer des tragédies en 140 caractères, Victor Hugo mettre à jour son statut Facebook à la fin d’un de ses bouquins ou Balzac prendre un selfie devant son barbecue un week-end!

    A bien y réfléchir, tous ces outils de « communication » ont tendance à désacraliser un peu tout… Le XXIe siècle, ou l’ère de la tristitude?

    • Killian dit :

      Non, rien à voir. La tristitude,

      C’est quand tu viens juste d’avaler un cure dent,
      Quand tu te rends compte que ton père est suisse-allemand,
      C’est quand un copain t’appelle pour son déménagement,
      Et sa fait mal!
      La tristitude,
      C’est franchir le tunnel de Fourvière le 15 août,
      Quand tu dois aller vivre a Nogent le Rottrou,
      Quand ton coiffeur t’apprend que t’as des reflets roux,
      Et sa fait mal!

      La tristitude ,
      C’est toi, c’est moi, c’est nous, c’est quoi,
      C’est un peu la détresse dans le creux de nos voix,
      La tristitude, C’est eux, c’est vous,
      C’est la vie qui te dit que ça va pas du tout!

      La tristitude,
      C’est quand t’es choisi pour être gardien au Handball,
      Quand t’es dans la mercos de la princesse de Galle,
      Quand samedi soir c’est Taffi qui joue sur Canal,
      C’est quand tu marche pied nu sur un tout petit lego,
      C’est quand lors d’un voyage en Inde tu bois de l’eau,
      Quand ton voisin t’annonce qu’il se met au saxo,
      Et ça fait mal!

      😈

  13. Tyma dit :

    Dans le même registre, Fredric Brown a joué un peu là dessus avec sa nouvelle la plus courte qu’il ai jamais écrit (dixit) :
    « Le dernier homme vivant sur la Terre se trouvait chez lui. On frappa à la porte. »
    dans Fantômes et Farfafouilles, 1961

    Pour ceux qui aiment les nouvelles de science fiction ponctuées d’humour, Fredric Brown en est un des maîtres.

    Je vous le conseille.

    • Vava12 dit :

      Excellente celle-là!
      Amateur de SF, je ne connaissais pas cet auteur, je vais le tester! 🙂

  14. Benjamin dit :

    Moi je vous propose la plus belle histoire du monde, et en un seul mot ! 😉 La voilà :
    Imaginez.

  15. Benjamin dit :

    Moi je vous propose l’histoire la plus courte du monde en un mot seulement ! 😉 La voilà :
    Imagine

  16. Benjamin dit :

    Désolé à cause d’un problème internet j’ai posté pratiquement le même commentaire deux fois et je ne peux pas l’enlever !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *