[Court-métrage] Une journée avec elle, de Max René

Vous avez aimé cet article ? N'oubliez pas de soutenir le blog sur Tipeee! Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

(Et en plus, ça donne accès à du contenu exclusif et/ou en avant-première !)

Marionnette

Ancienne journaliste critique-cinéma, aujourd'hui reconvertie à la vie de famille.

Vous aimerez aussi...

7 Réponses

  1. Jiji dit :

    L’article donne vraiment envie, on s’attend à quelque chose d’exceptionnel et… on regarde le film et… c’est le drame…
    J’ai pas du tout accroché pour ma part

  2. Laura dit :

    J’ai trouvé l’article et le film très beaux. Tendre, intime et poétique…
    je vais me renseigner sur ce réalisateur. Merci pour la découverte!

  3. Caline dit :

    Pareil.
    C’est du cinéma intellectuel, ça change des sorties ciné surmédiatisées et vides de sens… Une belle découverte!

  4. Raj dit :

    Ce qui me fait marrer, c’est qu’on a l’impression en lisant l’article que Max René est une star du ciné, et qu’on on tape son nom sur Gogole, c’est le vide intersidéral… (sa page Allociné est très vide!)

    Sinon, je peux pas être objectif, ça m’a soulé au bout de 2 minutes (genre une intro en écran noir pendant 1 minute 30, autant faire de la radio et pas du cinéma)

  5. Caline dit :

    Raj, ce n’est pas parce qu’un réalisateur n’est pas une star d’Hollywood que l’on n’a pas le droit de parler de lui. C’est la puissance d’internet de pouvoir permettre ce genre de diffusions d’un projet qui nous tient à coeur.

    Si ce type de cinéma ne vous convient pas, tant pis et ce n’est pas grave. Mais ne dénigrez pas pour autant son auteur! Avec un raisonnement comme le vôtre, on en vient à ne créer uniquement des oeuvres adaptées et formatées au grand public, c’est à dire du pur « divertissement » (qui ne divertissent pas à mon avis mais plutôt abrutissent). Il n’y a qu’à voir 99% des 350 chaînes de télé du câble ou du satellite qui diffusent en boucle des épisodes de Joséphine Ange-Gardien ou des Experts Miami…

    Heureusement que certains gens de talent ont l’envie et le courage de sortir des sentiers battus.

    Pour ma part, j’y retrouve un certain style contemplatif à la mode asiatique, façon Kim Ki-duk, et en même temps une inspiration très « Nouvelle Vague ». Sans être un chef-d’oeuvre, je vous l’accorde (encore que, pour en juger, il faudrait visionner l’ensemble du triptyque en cours de réalisation d’après l’article, ce genre d’oeuvres ne pouvant souvent être comprise que dans leur intégralité), c’est du bon cinéma d’art et d’essai.

  6. JeanJean dit :

    Bof, bof…

  7. Argent dit :

    Excellente lecture, merci beaucoup !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *