Top 10 des Nymphes les plus célèbres

William-Adolphe Bouguereau, Nymphes et Satyre (1873)-thumb

Chez les Grecs comme chez les Romains, les Nymphes sont des divinités de la nature. En général, elles sont plutôt bien foutues physiquement mais peuvent être parfois très gentilles, parfois très méchantes! Tous les milieux naturels possèdent leurs variétés de Nymphes: c’est parti pour un tour d’horizon!

  • Les Océanides et les Néréides

Bon, pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre que ce sont les Nymphes de la mer. Les premières sont les filles d’Océan, le plus ancien des Titans, fils d’Ouranos et de Gaia. Si ces trois derniers noms ne vous parlent pas, courez vite lire notre dossier consacré à la cosmogonie grecque!

Les secondes, les Néréides, sont les filles de Nérée (le dieu des profondeurs des océans, encore plus ancien que Poséidon!) et elles habitent en mer Égée (vous savez, cette mer dans laquelle le père de Thésée s’est suicidé en croyant son fils mort… le con.)

  • Les Naïades

Elles, ce sont les Nymphes des rivières, des lacs, des ruisseaux, des cascades, etc. En gros, partout où il y a de l’eau douce, vous pouvez être sûrs qu’une Naïade veille au grain! Elles sont douées du don de prophétie. Et gare à vous si vous vous baignez là où il ne faut pas: les Naïades ont la rancune tenace et sont bien capables de vous balancer une malédiction des familles dans la tronche! Par contre, les initiés pourront aller se désaltérer dans certaines fontaines bien particulières pour guérir d’une blessure mortelle où y trouver une source d’inspiration…

  • Les Dryades et les Hamadryades

Elles, ce sont les Nymphes des arbres et des forêts. Leurs parents sont Nérée (encore lui) et Doris, sa soeur (ben quoi?). La vie des Hamadryades est directement liée à la vie des arbres. Abattez un chêne, et vous êtes sûrs de tuer l’une d’entre elles. Alors soyez sympa, chauffez-vous au fuel! Merci pour elles.

Le Bûcheron et l'Hamadryade Aïgeïros, par Émile Bin (1870)

Le Bûcheron et l’Hamadryade Aïgeïros par Émile Bin (1870)

  • Les Méliades

Tout comme les Dryades, ce sont des Nymphes de la forêt, mais elles ne sont liées qu’aux frênes, allez savoir pourquoi… Vous vous rappelez quand Ouranos se fait trancher le sexe par son fils Cronos? Et ben quelques gouttes de sang tombent sur Gaia, la Terre, et font naître les Méliades. Mouais, avoir pour papa du sang de bite, c’est pas très glorieux, je suis d’accord avec vous. (Mais ne leurs dites pas que je vous ai dit ça ou les Méliades me tuent)

  • Les Oréades

Comme leurs noms l’indiquent, ce sont les Nymphes des montagnes. Elles sont vachement sympas, les Oréades: elles sont joyeuses, dynamiques et aiment faire la fête avec Artémis. Une fois, en me baladant dans le Vercors, je crois bien que j’en ai vu une. Mais elle est partie en courant. La garce. Et non, je ne ferai pas de jeux de mots avec les Oreo.

  • Les Napées

Alors y’a des Nymphes pour les mers, les rivières, les forêts, les montagnes. Pourquoi n’y aurait-il pas de Nymphes pour les vallées, je vous le demande? Les Napées sont les grandes copines des Naïades.

Bon, il y a aussi les Alséides, les Nymphes des bocages, mais franchement, tout le monde s’en fout. Et puis les Antriades, aussi, qui vivent dans les grottes, et puis les Lampades, qui adorent danser toutes nues au clair de lune.

Mais ça suffira pour aujourd’hui, non?

Manet Edouard, La Nymphe surprise, 1860

La Nymphe surprise, Manet Edouard, huile sur toile, 1860 (la nymphe a les traits de sa compagne, Suzanne Leenhoff)

Pour approfondir…

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

7 Réponses

  1. Kidriz dit :

    Merci à vous 🙂
    Je crois avoir trouver une inspiration ( merci a la fontaine des Naïades recemment installer sur la veranda 😆 ) pour mon TPE sur Heros et Personnages :mrgreen:

  2. Djinnzz dit :

    Content d’avoir pu aider! 😉

  3. ♀Kalipige♂ dit :

    Les Dryades! Ca me rappelle trop plein de souvenirs sur Warcraft III!!!
    Du coup, je pensais que c’était lié à la mythologie de Tolkien et de la Terre du Milieu (rapport aux elfes, toussa toussa) mais en fait non apparemment…

  4. Djinnzz dit :

    Tiens, un nostalgique de Warcraft 3, ça fait plaisir 🙂
    Concernant Tolkien (et la plupart des auteurs de Fantasy en fait), il s’est largement inspiré des mythologies existantes (notamment la mythologie nordique) pour construire son univers…

  5. Nom* dit :

    J’y vois déjà plus clerc!

  6. Rigel dit :

    Hum…Hello?
    Je trouve cette article très bien (collé un peu d’humour à la mythologie c’est cool!!!)
    Cepandant,j’ai bien remarqué 2 fautes:
    La première c’est consernant les Océanides: Se ne sont pas des nymphes marines,contrairement à la croyance populaire.Se sont (aussi…)des nymphes liée à l’eau douce,et plus particulièrement au cours d’eau se jettant dans l’Océan.
    La seconde est consernant Nérée et Doris.Récapitulons: Nérée,c’est le fils aîné de Pontos et Gaïa.Et Doris c’est une Océanide,donc une des 3000 filles d’Océan et Téthys.Nérée,Océan et Téthys sont demi-frères et sœurs.Donc techniquement Doris est plus tôt la nièce et épouse de Nérée…
    Bon désolée pour ce pavé
    Au revoir !

  7. CH dit :

    Merci,
    Super texte, super ton, un régal pour les incultes dans mon genre, on se sent moins con grâce à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.