[Question existentielle] « Je vous serais gré » OU « Je vous saurais gré » ???

je-vous-saurais-gre

La question existentielle

Aujourd’hui, une bonne fois pour toute, on va répondre à une question que tout le monde s’est posée au moins une fois dans sa vie:

Dit-on : « Je vous serais gré » OU « Je vous saurais gré » ???????

Pour donner de la consistance à cet article, et donner l’impression d’un vrai travail de fond,
(je suis un dingue, je vous révèle mes techniques secrètes)
j’ai mené un sondage auprès des personnes de mon entourage. Je m’apprête à vous livrer ici le résultat détaillé de cette étude.

[roulement de tambour]

Résultat du sondage scientifique

(Nous y voilà)

TOUTES les personnes à qui j’ai posé la question
(c’est-à-dire deux personnes, en comptant mon chien)
ont été unanimes : on dit « je vous serais gré » !
(sauf mon chien qui m’a juste regardé en remuant la queue)
(qu’il est con, mon chien, parfois)

Le résultat de cette enquête d’investigation a donc donné une victoire écrasante du « serais » contre le « saurais ».
Impressionnant, non ?

Mais ne faisons pas durer le suspense plus longtemps… contre toute attente, la bonne réponse est en réalité: « je vous SAURAIS gré ».
(mon entourage est complètement nul)

Eh oui, « savoir gré » est une expression vieille de près d’un millénaire dans laquelle le mot gré est synonyme de gratitude, de reconnaissance. Selon l’Académie française, la première trace de cette expression dans la littérature se trouve dans une série de poèmes médiévaux intitulés La Vie de Saint Alexis (XIe siècle):

Un fil lor donet, si l’en sovrent bon gret

qu’on pourrait traduire en :

Il (Dieu) leur donna un fils, ils lui en surent bon gré

[HORS-SUJET]
Saint Alexis est un saint qui n’a probablement jamais existé, mais sa vie n’en reste pas moins très intéressante… Fils d’une riche famille romaine, il quitte sa femme le soir de ses noces pour entreprendre un pèlerinage en Terre sainte, et mène une ensuite une vie de mendiant à Édesse (actuelle Turquie) pendant dix-sept ans. Mais bientôt, le secret de ses origines commence à fuiter et une foule pieuse de plus de plus en plus importante se presse à ses pieds, attirée par la pureté de sa démarche.

Fuyant les honneurs, ne cherchant qu’à se consacrer à Dieu dans le dénuement le plus total, notre brave Alexis quitte Édesse pour Rome où il se cache sous l’escalier de la maison de son propre père… Ce dernier ne reconnaît pas son fils mais, apitoyé par la misère de l’homme, donne l’ordre à ses serviteurs de le nourrir chaque jour. Il en va ainsi pendant dix-sept nouvelles années…

Sentant sa fin proche, Alexis couche enfin sur papier les détails de sa vie. par diverses pirouettes scénaristiques qui varient selon les versions, le document atterrit entre les mains du pape en personne. Et voilà notre Alexis qui devient SAINT Alexis, dont le crâne
(le crâne d’un homme n’ayant pas existé, si vous suivez bien…)
est vénéré aujourd’hui encore dans le monastère de Sainte Laure, dans le nord du Péloponnèse.

[FIN DU HORS-SUJET !]
(désolé)

Conclusion

Bon.
Si vous voulez éviter d’écorcher les oreilles de votre interlocuteur, je vous saurais donc gré d’éviter de lui dire que vous lui seriez gré de quelque chose.
Dites-lui plutôt que vous lui en sauriez gré. Est-ce bien clair ?

Si vous n’avez rien compris à ce qui précède, j’ai la solution. Dites-lui plutôt, à ce satané interlocuteur, que vous lui en seriez reconnaissant. Ça veut dire la même chose, et vous êtes sûr de ne pas vous planter…
(ne me remerciez pas)

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

14 Réponses

  1. HTB dit :

    J’aurais écrit « je vous serais gré »…
    Comme quoi…

    J’essayerai de ne plus faire la faute !!

  2. baaz dit :

    Ton chien est vraiment nul, maître Djinnzz.
    J’ai demandé au mien, il m’a donné la bonne réponse sans hésiter, et il est reparti ronger son os.

    • Djinnzz dit :

      Mais non, ma petite Dipsy n’est pas nulle, elle est juste trop épuisée pour réfléchir…

      dipsy

    • baaz dit :

      Exhiber ainsi son animal de compagnie dans sa plus stricte intimité, je ne suis pas fier de vous. Et puis on voit bien que cette chienne est maltraitée…
      J’appelle tout de suite la SPA !

      :p

    • Kelkundote dit :

      Un chien noir et blanc sur un canapé rouge.. On se croirait chez Drucker!

      http://www.closermag.fr/article/michel-drucker-il-a-deja-remplace-son-chien-decede-120657
      Je n’ai trouvé que ça comme source.. désolé!

    • Djinnzz dit :

      C’est vrai qu’il y a un petit air de ressemblance !
      (avec le chien, j’entends, pas le maître…)

  3. doe dit :

    Toujours aussi déjanté à ce que je vois mdr

  4. Kelkundote dit :

    « … la bonne réponse est en réalité: « je sous SAURAIS gré ».
    (mon entourage est complètement nul) »
    Euh! Je ne ferai pas l’affront de vous affirmer que l’erreur cachée dans ce passage vous rapproche de votre entourage! 😛

    Et pourquoi « Je vous saurais gré » plutôt que « je vous saurai gré »?
    Je crois que perso j’aurais intuitivement utilisé le futur…

    • Djinnzz dit :

      Bonjour kelkundote !
      Ça peut se discuter, en effet…
      Les deux formes sont correctes, mais je pense qu’il y a une petite nuance :

      – l’emploi du futur indique que la personne FERA ce qu’on lui demande de faire, quoi qu’il arrive. On la brusque donc un peu, en niant son libre-arbitre.
      – le conditionnel permet de « lisser » un peu : si vous faites ce que je vous demande, alors je seraiS plein de gratitude à votre égard… A privilégier, je pense, pour donner « l’illusion du choix » à son interlocuteur !

    • Kelkundote dit :

      Ok, je saisi la petite nuance… .

      Cependant, ce n’est pas le bon exemple que vous me donnez, parce que là, justement, il faut utiliser le futur : « si vous faites ce que je vous demande, alors je serAI plein de gratitude à votre égard… » ( à la troisième personne ça donne : Si vous faites ce qu’il vous demande, il sera plein de gratitude… et pas il serait…)
      C’est à cause de la concordance des temps : « si + présent + futur » mais « si+imparfait+conditionnel. »
      « Si vous faisiez ce que je vous demandais, je serais plein… »
      Qui plus est, dans un cas on exprime une quasi certitude (présent) et dans l’autre une hypothèse (imparfait). Le français est bien tordu parfois!
      Mais je chipote un peu là, parce qu’en fait j’ai saisi l’idée. 🙂

      Ps : La coquille est toujours là : un « sous » pour « vous »! 😉 dans l’extrait où vous dites que votre entourage est nul.

    • Djinnzz dit :

      Oui !!! Maintenant je me rends compte de mon erreur… Désolé !
      Grrr…. Satanée concordance de temps ! 🙂

    • Djinnzz dit :

      … et pour la coquille, elle est enfin corrigée !

  5. Eurosix dit :

    Le début de votre article, Djinnzz, m’a donné des sueurs froides. J’ai crû, en effet que j’avais passé ma vie dans l’erreur ! Bon gré, mal gré, j’ai continué à le lire et j’ai commencé à me rétablir. Et, de gré ou de force, j’ai fini par le lire en entier ! Heureusement pour moi, tout le long de cet article, le gré à dépassé la force. je vous  »serais gré », pardon, je vous saurais gré de me ménager à l’avenir. Par contre, mais me tromperais-je, j’ai retrouvé votre style qui me pousse à lire ! Merci de l’avoir déployé… !

    • Djinnzz dit :

      Ahah, désolé pour cette frayeur cher Eurosix !
      Et sachez que je guette à chaque fois les commentaires pour voir si vous m’avez laissé un petit quelque chose à lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.