Le Vol de l’Aigle, ou le retour triomphal de Napoléon

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

6 Réponses

  1. Salj dit :

    Ah… Pour une fois, j’ai rien appris dans cet article. Mais c’est tout de même un plaisir de le lire pour se rafraîchir un peu la mémoire.

    Bien vu le parallèle entre la conférence de Yalta et le Congrès de Vienne. J’aime bien mettre en perspective des événements qui se sont déroulés dans des périodes différentes. On se rend compte facilement grâce à ça de la perspicacité du dicton « l’histoire est un éternel recommencement ».

    Votre site devrait être rendu obligatoire par l’Education Nationale et devrait être lu par tous ces lycéens incultes qui n’apprennent rien à rien à l’école (ou, du moins, qui n’y retiennent rien…)
    Parlez donc de Napoléon, de Louis XVIII ou de Charles X à un bachelier et vous verrez que j’ai raison!

    • ignard dit :

      « devrait être lu par tous ces lycéens incultes qui n’apprennent rien à rien à l’école (ou, du moins, qui n’y retiennent rien…) »
      Tout n’est pas à mettre sur le dos des collégiens/lycéens, ma fille est en 1ere, et en histoire, ils étudient pour la 3ème année consécutive la 1ère guerre mondiale… Des pans entiers de l’histoire, qu’elle soit nationale ou mondiale, sont occultés dans l’Education Nationale, et on s’acharne obstinément sur certaines périodes…

  2. Histomanie dit :

    Concernant Cambronne, brièvement cité dans cet article pour être un peu « grossier », il faut rétablir la vérité.

    Lors de la bataille de Waterloo, il aurait répondu « Merde! » aux Anglais qui lui demandaient de se rendre.

    En réalité, il a toujours nié avoir prononcé un tel juron. D’autres prétendent qu’il aurait plutôt dit « La Garde meurt mais ne se rend pas! », ce qui est plutôt illogique puisque Cambronne n’est pas mort et s’est finalement rendu…

    C’est Victor Hugo qui a contribué à diffuser cette contre-vérité historique dans son roman Les Misérables. Néanmoins, cela n’est pas très grave et cela a permis à Sacha Guitry d’écrire une très belle pièce de théâtre en vers sur ce thème.

    Histomanie veille au grain!

  3. NapoRevient dit :

    « avec une poignée d’hommes »?!
    Moi, je veux bien… Napoléon débarque quand même à Golfe-Juan avec 600 hommes et 4 canons. C’est beaucoup pour une simple « poignée d’hommes »! Non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *