La véritable histoire de Prométhée

Quand on pense à Prométhée, la seule chose qui nous vienne en général en tête, c’est:

promethee-résumé-enfant

OK, c’est un super bon résumé.
Mais, tu t’en doutes, c’est en fait un peu plus compliqué que ça.

Épiméthée, le frère (pas vraiment) idéal

Chargé par Zeus, lors de la création du monde, de distribuer les qualités et les dons physiques parmi les êtres vivants, cet imbécile d’Épiméthée oublie de donner la moindre petite qualité aux hommes, qui se retrouvent donc nus et sans défense. En voilà un qui porte bien son nom!
(en grec ancien Epimêtheús signifie « qui réfléchit après coup »)
(je t’explique, sinon, tu peux pas comprendre la blague)
(et du coup c’est moins drôle)

Aïe… Tout ceci n’est pas du tout du goût de son frère Prométhée (en grec ancien Promêtheús, « le Prévoyant ») qui, quelques temps plus tôt, avait créé les hommes à partir d’argile et « d’éléments pris un peu partout », dixit Hésiode. Épiméthée a beau s’excuser platement pour ce malencontreux oubli, voir ainsi sa création privée du moindre petit attribut pour lui permettre de survivre dans ce monde hostile rend Prométhée furax!

Une mission: sauver l’humanité

Pour sauver les hommes et réparer l’erreur du frangin, Prométhée se voit donc contraint d’intervenir. D’abord, il fait en sorte que les hommes puissent tenir debout sur leurs deux jambes et leur donne un corps à l’image de celui des Dieux. Mais, Prométhée le sait, cela ne suffira malheureusement pas à leur donner une chance de survie. Avec la complicité d’Athéna, il pénètre donc secrètement dans l’Olympe et va y dérober une étincelle du feu sacré qu’il emporte avec lui, cachée dans une tige de férule.
Quand il donne le feu aux hommes, ceux-ci peuvent enfin abandonner leur vie primitive… Un cadeau en soi magnifique, mais Prométhée ne s’arrête pas là! Il profite de son séjour sur Terre pour enseigner à l’humanité les mystères de la métallurgie et de l’agriculture.

Quand il apprend la nouvelle, Zeus, le maître de l’Olympe, rentre dans une colère noire! Lui se plaisait à voir les hommes vivre une vie bestiale, cela affirmait sa supériorité sur tout être vivant. En voyant l’humanité évoluer à grand pas, c’est un peu de sa superbe que le fier Zeus est en train de perdre… Mais le mal est fait, aucun retour en arrière n’est possible: on ne peut retirer à quelqu’un la connaissance qu’il a acquise!

Zeus rumine sa vengeance. D’abord, il va nuire aux Humains. Ensuite, il s’occupera de ce petit effronté de Prométhée…

La femme, meilleure ennemie de l’homme (selon Zeus)

Première étape de son plan machiavélique: demander à Héphaïstos de façonner une femme parfaite, « parée de tous les dons », à qui il donne le nom de Pandore (en grec ancien Pandốra, « le présent de tous ») . Cette femme aura une superbe apparence, mais elle sera dotée par Héphaïstos, à la demande de Zeus bien sûr, « d’un caractère perfide de chien, d’un esprit formé à l’art de la dissimulation, du mensonge, et de la séduction ». Tout un programme…

cabanel_pandore

Pandore, par Alexandre Cabanel, 1873

Cette femme fatale, Zeus l’offre à Épiméthée, ainsi qu’une mystérieuse jarre qui, ordonne-t-il, ne devra jamais être ouverte. Prométhée comprend qu’il y a anguille sous roche et presse son frère de refuser ce présent. Mais, aveuglé par la beauté sans nulle autre pareille de la jeune femme, Épiméthée n’écoute pas son frangin…
(on s’en serait douté)
Bientôt, les noces sont célébrées en grande pompe! Les deux tourtereaux filent le parfait amour mais ce qui devait arriver arriva: poussée par la curiosité, Pandore ne peut s’empêcher d’ouvrir la jarre interdite. Se faisant, elle libère tous les maux de la Terre sur l’humanité. Consciente de la terrible erreur qu’elle vient de commettre, elle referme rapidement le couvercle. Seule l’Espérance, au fond de la jarre, n’a pas le temps de s’échapper et reste à jamais prisonnière…

Un aigle. Un foie. Une souffrance infinie.

Zeus jubile, l’humanité va souffrir! Mais il jubilera davantage le jour où Prométhée paiera personnellement pour ses affronts. C’est ainsi qu’il lui inflige une sanction d’une sévérité exemplaire: il fait enchaîner le malheureux à une montagne du Caucase et fait en sorte qu’un aigle gigantesque vienne chaque jour lui dévorer le foie. Comble du raffinement sadique: son foie se régénère chaque nuit, et la souffrance de Prométhée devient ainsi infinie… Enfin, presque. Dans sa grande mansuétude, Zeus le condamne à « seulement » trente mille années de supplice.

Prométhée-théodore-rombouts

Prométhée, par Théodore Rombouts, XVIIe siècle

Sinon, y’a cette version-là, aussi, qu’est quand même beaucoup plus classe (portfolio de l’artiste à découvrir ici):

prometheus_chained_by_nathanrosario-d5gzeyi

Pandore, par Alexandre Cabanel, 1873

Fin de l’histoire?
Non!

Hercule passait par là…

Car un certain Hercule, Héraclès pour les intimes, passe dans les parages. Il aperçoit l’aigle au loin, bande son arc, tire. L’aigle s’écroule. Subsiste un problème: Zeus avait juré que Prométhée devait rester attaché aux montagnes du Caucase. Et la mort de l’aigle n’y change rien: la sentence du dieu des dieux ne peut être remise en question aussi facilement. Pour contourner la volonté de son bourreau, le malin Prométhée a alors une idée de génie: porter, toute sa vie durant, une bague de fer contenant un morceau de pierre du Caucase. Ainsi, il reste bien lié au Caucase et la volonté de Zeus est respectée!

Ensuite, les relations entre Prométhée et Zeus s’apaisent, les ennemis d’hier devenant les meilleurs amis du monde. C’est à ne plus rien y comprendre!
(That’s mythology, guys!)

Petite note sur l’interprétation de la présence de l’espérance dans la boîte de Pandore.

Zeus voulait se venger des hommes et mit donc en place un stratagème pour libérer tous les maux sur la terre. Guerre, maladie, vieillesse, passion, orgueil,… sont autant de maux qu’il entrepose dans la boîte de Pandore. Mais, parmi ceux-ci, on trouve également l’espérance, ce qui semble assez étrange quand on y pense. En réalité, il s’agit d’une mauvaise traduction des textes grecs. Le mot utilisé par Hésiode est elpís, qui peut se traduire littéralement par « l’attente ». Pour des raisons certainement poétiques, on préféra traduire ce mot par « l’espérance », ce qui déforma totalement le sens premier. En effet, contrairement à ce que l’on peut croire, c’est une très bonne chose que cette « attente » soit restée au fond de la boîte de Pandore: ainsi, les hommes souffriront de nombreux maux, mais n’auront pas à subir la crainte perpétuelle des maux à venir.

____________________________________

Vous avez aimé cet article ? Alors j'ai besoin de vous ! Vous pouvez soutenir le blog sur Tipeee. Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

Objectif: 50 donateurs
Récompense: du contenu exclusif et/ou en avant-première

Je vous remercie pour tout le soutien que vous m'apportez depuis maintenant 5 ans, amis lecteurs!
Djinnzz

PS: ça marche aussi en cliquant sur l'image juste en dessous ↓↓↓↓

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

33 Réponses

  1. Raph dit :

    Super! Je connaissais pas le coup de la bague! Merci 😆

  2. Dehommem dit :

    Super histoire, le coup de la bague est une super idée ! Malin ce Prométhée !

    • nurgyf dit :

      Mais piiire 😀

  3. nurgyf dit :

    Cette histoire est vrai ou pas? ❓

    • l' amour véritable dit :

      TOUT à FAIT VRAI !!! bien que romancée ….. l’ enchainement représentant le poids voir carrément la lourdeur de ses erreurs lui tombant dessus et le  » grignotage  » du foie par l’ aigle représente le remords qui le ronge de la vérité face a ses mensonges … et ce à vie … l’ art n’ est qu’ allégorique mais il faut savoir l’interpréter à sa juste valeur ce que ce  » mossieur  » djinnzz ignore totalement puisqu’il a un peu trop tendance à se monter lui meme sur un piedestal … lol

    • bamboomagics dit :

      A l’Amour veritable (un nom douteux il me semble… ) : A assener a autrui une lecon sur un ton peremptoire, fut il blageur, surtout avec des fooootes, on se met soi meme sur un piedestal. … Enfin.. en apparence… car se voir plus grand que le voisin parce qu’on lui appuie sur la tete ne te rallonge pas … fut-ce d’un seul centimetre et n’elargit pas non plus ton regard sous pretexte que tu applatis le sien. Au fait : quand nous donnes tu tes propres narrations de ces mythes humains ou de ta vision de la vie, puisque je comprends qu’elle seraient surement mieux dites ? Merci

  4. nurgyf dit :

    Répondé vite svp car lundi j’ai un exposé à faire sur Prométhée(à l’école). 🙁

    • Djinnzz dit :

      Je ne comprends pas bien le sens de ta question… Prométhée est un personnage mythologique. Il n’a bien sûr pas réellement existé, tout comme tous les autres personnages de la mythologie.

    • l' amour véritable dit :

      l’ existence véritable passe par la connaissance, tu penses que tu vis mais ne sachant rien, faisant partis des incrédules tu es déja presque mort, et nous, parlons d’ eux bien des années après le début de l’ histoire pendant que tu les jalouses en tentant de t’ approprier tout leur éclat et véritable connaissances tirés de tes simples suppositions d’ homme sortis de ta petite tete … tu piges ??? ou tu continus de ne pas avoir envie ??? LOL imbécile nombriliste égocentrique dégénéré …

  5. tajd dit :

    Dans quel sens peux t on dire que l’histoire du mythe de prométhée est vrai???

  6. Louisette dit :

    Je ne connaissais pas cette histoire,bon mercredi.

  7. Armand dit :

    Merci pour cet article sympa instructif et non dénué d’humour, comme toujours sur ce site. Petite observation : les noces ont été célébrées en grande pompe, et non en grandes pompes, à moins que les deux époux ne portent des cothurnes de taille 49 !

    • Djinnzz dit :

      Merci beaucoup !
      (et je corrige cette vilaine faute !)

  8. bubu dit :

    Un petit problème sur le tableau de Théodor Rombouts . Ce peintre devait être complètement nul en anatomie du corps humain. Le foie se trouve du côté droit, et l’aigle sur ce tableau déchire le côté gauche ou se trouve la rate. Donc ou il reprend des cours d’anatomie, ou il refait son tableau.

    • Djinnzz dit :

      Bien vu !!!!! 🙂

    • l' amour véritable dit :

      lol, c’ est peut etre en fait un indice, ça peu vouloir indiquer que depuis ces temps la les hommes se sont fait retournés la tete et tout le reste lol

    • l' amour véritable dit :

      ou, allégorie … regarde toi dans le miroir … lol !!!

  9. LABOU Kokou dit :

    c’est formidable avec toutes ces remarques,mais il est important que jevous dise que les mythes ne sont pas coupés de l’histoire de l’humanité

  10. peveb dit :

    le foie humain peut aller jusqu a cette partie du corps où l aigle introduit le bec . Cela est reel c est la science qui le dit.
    Théodore Rombouts XVIIe siècle lui le savait-il ?

  11. Louloutte dit :

    Merci pour ce sympathique moment a lire cet histoire et en plus c’est très bien rédiger avec la blague, les petits commentaires…

  12. Fautpaspousser dit :

    Génial !!!! tres bien écrit et passionnant de bout en bout

  13. Orly dit :

    Mais c’est beaucoup mieux raconter ainsi!! Tu as un style génial!! Merci beaucoup. Pour mon devoir de philo c’est gagné !!

  14. tareq dit :

    Merci à vous pour ce meilleur résumé

  15. tim dit :

    Très bien fait ce cite vraiment très bien expliqué

  16. Alain dit :

    Fondamentale ! Merci, penseur (…)

  17. l' amour véritable dit :

    merci ohhhh grand zeus d’ éclairer ma lanterne … ( c’ est évidement une phrase dite sur le ton du sarcasme et qui te feras à coups sur rager contre moi … lol ) tu es de ceux qui se disent je pense donc je suis mais le problème c’ est que tu penses mal et que seuls des imbéciles t’ écoutent … tu seras surpris le jour de ta mort quand tu en apprendras bien plus sur la vie les lois qui la gèrent et tout ce qui l’ entoure … et je vais te rassurer tu n’ as rien à regretter puisque tu vis aveuglément tu passes à coté d’ elle … mdr !!! T’ ES EN PLEIN REVE L’ AMI !!!

  18. Paul dit :

    appelez les hendeks

  19. Amy dit :

    Quel bel article !
    Très agréable à lire et porteur de connaissances!
    MERCI,
    Amélie

  20. antonio dit :

    c la patience fruit de l’esprit car sans la patience l’homme ne pardonne pas la patience représente l’amour qui attend tout qui espère tout qui crois tout comment ce fait -ils que celui qui ne peut mourir n’a pas de patience un argument qui vas a l’encontre forment un paradoxe comme si l’Extrême opposé devenais lui même le complémentaire de celui si tout est a revoir pour remettre les choses a leurs place respective asta luego

  21. Voulez-vous acheter des bijoux? Allez en ligne, vous allez adorer ne pas manquer.

  22. Lol mdr

  23. Gb dit :

    Merci cette article est super sa ma vraiment aidée pour mon exposée

  24. paul dit :

    le nouveau film Max et Zou
    Les aventures de la fesse perdu )(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.