Frédéric II de Prusse, un monarque éclairé

Avatar

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

4 Réponses

  1. AvatarBG dit :

    C’est pas plutôt en 1786 qu’il serait décédé? De 1712 à 1760, ça ne lui donne que 48 ans.

  2. AvatarDjinnzz dit :

    Effectivement… La coquille est maintenant corrigée.
    Merci!

  3. AvatarAlain dit :

    « Il meurt de sa belle mort, à 74 ans »

    Je me suis toujours demandé comment une mort pouvait être belle…
    Très bon article, au demeurant. Frédéric II était un grand homme qui mériterait qu’on parle plus de lui.

  4. AvatarRobertR dit :

    J’ai du mal à évaluer l’impact que pouvait avoir un homme, qui plus est chef d’état et chef de guerre, qui affichait ouvertement son homosexualité.

    Comment étaient perçus les gays à l’époque ? Par la moquerie ? Le dégoût ? L’indifférence ? La tolérance ?

    J’ai l’impression que l’homophobie est très récente (XXe siècle) et que pendant des siècles ne se préoccupaient pas l’endroit où leur voisin mettait leur bistouquette…
    Certes, l’Eglise condamnait l’homosexualité, évidemment. Mais elle condamnait aussi l’onanisme (action de se masturber, comme Onan dans la Bible qui « gâche sa semence sur le sol ») et je suis à peu près persuadé que cela n’empêchait pas les hommes de se branler.

    S’il y avait de la tolérance pour l’nanisme, pourquoi n’y en aurait-il pas eu pour l’homosexualité ?
    Le fait que Frédéric II ait été à ce point respecté semble aller dans mon sens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.