Les chansons de Bilitis, ou l’histoire du plus grand canular littéraire de tous les temps

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

4 Réponses

  1. M... dit :

    Excellent !

  2. Zaragoza Jeanne dit :

    Très plaisant à lire et amusante ,cette supercherie !Merci !

  3. sgd dit :

    C’est drolement rafraichissant comme histoire… en general on voit des gens qui pompent, la pour le coup c’etait le contraire! 🙂

  4. Jean André dit :

    Je trouve sa traduction des pièces de Bilitis (1893) bien supérieure à celle des pièces de Meléagre (1994). En une seule année, quel progrès! A moins qu’il faille attribuer cet écart à une préférence du traducteur pour celles de la poétesse pamphylienne…
    Blague à part: très bonne présentation du sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *