Abraham Lincoln, ou l’art et la manière de bien cacher son jeu

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

5 Réponses

  1. Salj dit :

    C’est effectivement étonnant et votre article va à contre-courant de ce qu’il est couramment admis sur Lincoln.
    J’ai été vérifié (je suis d’un naturel méfiant…lol) et cela a confirmé ce que vous disiez.

    Comme quoi…

  2. Guy dit :

    Je suis moins catégorique que vous concernant le film Abraham Lincoln chasseur de Vampires. Ce n’est certes pas le film du siècle d’année, mais ce n’est certainement pas une bouse cinématographique comme vous le dites.
    Personnellement, j’ai passé un bon moment devant mon écran. Certes, quand je lis après que Lincoln était en réalité raciste (en cela qu’il ne considérait pas les races blanches et noires comme égales), cela donne un arrière-goût dans la bouche (dans le film, le meilleur ami de Lincoln est noir et c’est réellement par conviction qu’il proclame la déclaration d’émancipation des esclaves, non par calcul politique).

    J’ai trouvé l’atmosphère de la guerre de sécession bien rendue. Avec un titre pareil, je m’attendais justement à un nanar de série Z… et j’ai été surpris. Bon jeu d’acteurs, une image travaillée, une mise en scène agréable… Qui, en plus, a le mérite de faire connaître un peu cette période de l’histoire de l’Amérique aux plus jeunes.

    Donc, OK, le film est à des années-lumière d’être fidèle à l’Histoire. Mais le but du cinéma, c’est avant tout de vendre du rêve, pas d’être un livre d’histoire. Donc halte à l’élitisme: le cinéma d’action et de divertissement n’est pas forcément « une bouse ».

    Voilà. C’est mon coup de gueule du Lundi matin. Je continue néanmoins à vous lire avec plaisir, rassurez-vous. J’ai d’ailleurs pour objectif d’augmenter mon niveau de culture générale et d’aller dire bonjour à Julien Lepers. 😉

  3. Histomanie dit :

    Les propres paroles de Lincoln abandent dans ce sens:

    « If I could save the Union without freeing any slave I would do it, and if I could save it by freeing all the slaves I would do it; and if I could save it by freeing some and leaving others alone I would also do that. What I do about slavery, and the colored race, I do because I believe it helps to save the Union.

    Je traduis:
    Si je pouvais sauver l’Union sans libérer aucun esclave, je le ferai, et je pouvais la sauver en les libérant tous, je le ferai aussi; et si je pouvais la sauver en en libérant certains et en en laissant d’autres, je le ferais également. Ce que je fais à propos de l’esclavage, et de la race colorée (sic), je le fais parce que je crois que cela contribue à sauver l’Union. »

    Un discours cynique qui prouve que Lincoln n’est pas spécialement anti-esclavage, il y voit juste un effet d’aubaine politique.

  4. Histomanie dit :

    *abondent, pardon
    (et il manque un « si » dans la traduction, mais vous pourrez corriger par vous-mêmes)

  5. Rosy dit :

    C’est un article hyper intéressant, je suis en train de faire un expose sur Lincoln et ça m’aide beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *