L’étonnante histoire du Comic Sans MS

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

13 Réponses

  1. Fanny dit :

    Purée mon chef se sert encore de ce « truc » dans tous les courriers qu’il envoie aux clients.
    J’ai jamais osé lui dire…

    C’est le genre de gars à taper au clavier avec ses deux index et à mettre une demi-heure pour taper un courrier de 20 lignes…

    • Laurent AK dit :

      « Purée » ?!

      qui emploie encore ce mot aujourd’hui sérieux?! Allez, dans le même sac que ceux qui utilisent Comic Sans 🙂

  2. Callof dit :

    En cherchant un peu je suis tombé là-dessus
    http://www.comicsanscriminal.com/
    ^^

  3. Callof dit :

    Et une histoire complète de ce qui est devenu un meme…
    http://knowyourmeme.com/memes/comic-sans
    (en anglais)

  4. Mara dit :

    On aime ou on aime pas, la norme et la mode prétendent que c’est has been … chacun est libre, hein ? L’ennui avec Comic , c’est quelle est partout la police cursive par défaut et quand le navigateur ne peut afficher la cursive qu’a choisi le graphiste ou le webmestre, ben il nous assaisonne la page au Comic. Souvent, quand on voit du Comic dans les pages web, ce n’est pas nécessairement la volonté du créateur.

    • Rapid dit :

      Mara, à mon avis, le Comic Sans dépasse une simple notion de « mode ».
      Quand on connait un peu les règles de typographie, il est impossible de trouver cette typo bien réalisée.
      Des milliers d’autres sont créées chaque jour et diffusées gratuitement sur le web, qui méritent bien plus leur place que la Comic Sans MS.
      Il n’y a que les gens qui s’y connaissent peu en informatique (ou tout simplement qui ne sont pas sensibilisés sur le sujet) qui, par méconnaissance, continuent à l’utiliser.

      C’est un peu comme Internet Explorer 6. L’utilisateur lambda ne comprend pas où est le problème (il ne sait parfois même pas ce qu’est un navigateur). Mais ès qu’on commence un peu à comprendre le fonctionnement d’internet, les normes W3C, le css, le html, etc… on ne peut qu’être désespéré de voir IE6 encore trop souvent utilisé (encore qu’il y a beaucoup de mieux depuis quelques années).

      • Tanouk dit :

        Je ne connais pas les règles de typo (à peine) et Comic Sans MS n’est pas franchement jolie. De là à la trouver détestable, il y a un monde quand même. Bon, je n’y suis pas confronté (je n’utilise pas Windows), mais clairement, cela tient plus de l’anecdote montée en Streisand qu’autre chose.

  5. Mara dit :

    En général, mes sites se conforment à la norme actuelle et valident tant le css que l’html selon le W3C. Cela n’empêche pas la tentation de me révolter contre la dictature de la norme, un peu nostalgique de l’époque des glitters et des licornes animées. Et pour en revenir à Comic Sans, il m’arrive encore de voir s’afficher en Comic un header en texte dont le css préconise une autre cursive. Et pas besoin de IE6 pour cela. Un navigateur android pas trop récent pourra l’afficher en Comic. C’est surtout ce que je voulais souligner : Comic s’affiche encore bien souvent comme police par défaut en guise de cursive.

    • rapid dit :

      Oui, je comprends.
      Mais, honnêtement, pour revenir à la dictature de la mode, tu trouves ça joli, toi, le Comic sans?
      Franchement, moi, mode ou pas mode, je déteste.

      Pour les gifs animés, je me rappelle de cette époque où la moindre page étaient égayée d’animations.
      C’etait le bon temps! Mais faut admettre qu’en terme d’ergonomie, c’est quand même mieux aujourd’hui… et puis les gifs reviennent en force…

  6. Princesse Sarah dit :

    Un conseil: si vous aussi vous êtes auteur de BD usez de la font « ACME secret agent ». Aussi dans le style comics mais bien utilisée.

    • parris dit :

      Merci du conseil je vais test ça!

  7. GraphicRiv dit :

    Pour ceux qui disent que chacun fait ce qu’il veut et qu’il peut utilisé le Comic Sans MS s’il le souhaite: je ne suis pas d’accord!

    Créer un document et le diffuser, c’est avant tout véhiculer un message. Il y a le verbal, bien sûr, et le non-verbal.
    La mise en page et la police d’ecriture utilisée font partis du non-verbal, qui est au moins aussi important que le contenu en lui-même.

    Vous avez une chance sur deux que les gens qui vont vous lire reconnaissent le Comic Sans et ils vont vous classer dans la seconde parmi les ringards. Et le fond de votre discours sera donc perçu avec une arrière-pensée négative.

    Un peu comme les alineas… Il ne faut plus faire d’alinea dans un courrier! ça, c’était bon dans les années 70!

    La communication écrite, comme tout autre domaine, possède ses codes qu’il faut connaître et maîtriser!

  8. Mara dit :

    Ça vient de m’arriver encore : un « accident de css » et j’ai perdu la référence à la police Cinzel. Et qu’est-ce que j’ai en remplacement : Comic ! Que j’ai pas demandé, hein ! Tout ce qu’on trouve en mode source, c’est : font-family:Cinzel, cursive.
    Ce ne sont pas seulement aux gentils webmestres et aux courageux rédacteurs à qui il faut enseigner la norme. Mais peut-être aussi aux sympathiques concepteurs de navigateurs. Ce sont eux qui ont un ou deux métros de retard et nous imposent du Comic comme police par défaut pour les cursives.
    Et voilà le résultat : http://prntscr.com/7ctwp0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *