Le misonéisme est-il bon pour la santé ?

Vous avez aimé cet article ? N'oubliez pas de soutenir le blog sur Tipeee! Un beau geste, facile à faire, et qui permettra à EtaleTaCulture de garder son indépendance et d'assurer sa survie...

(Et en plus, ça donne accès à du contenu exclusif et/ou en avant-première !)

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

6 Réponses

  1. Djinnzz dit :

    Note : J’ai fait lire cet article à un ami avant sa publication, pour savoir ce qu’il en pensait. Je me permets de diffuser ici sa réponse, très intéressante, avec son aimable autorisation :

    le misonéisme me semble surtout s’ancrer dans la peur de l’homme pour l’évolution. Si le monde change,où vais-je m’accrocher. Je suis pris dans un tourbillon qui détruit mes valeurs et certitudes. Et en tout premier lieu ma religion. Dieu est « l’immuable » et les valeurs divines sont éternelles. Les églises en général sont les meilleurs exemples de misonéisme. « le monde est plat », « la terre ne tourne pas »…. sinon, il faut toujours repousser Dieu plus loin jusqu’à l’effacer. Et alors, bonjour mes certitudes.

    Le succès des sectes est sans doute l’illustration d’un refuge contre l’inconsistance des choses (bouddhique). L’écologie mal digérée est misoneiste : elle rappelle souvent le « bon temps » de nos grand-mères au lieu de chercher la solution d’un problème dans l’innovation. Ne pas oublier l’homme de Cro-Magnon à qui, dans la chanson de colonie de vacances, l’on faisait dire « qu’il serrait les fesses devant le diplodocus en murmurant : vivement qu’on invente le fusil » !!!!

  2. Flo Jess dit :

    Triste monde de ne pas prendre en considération la formidable possibilité de connaissance offerte par les nouvelles technologies. Et qu’au delà du cliché de l’adolescent abruti qui joue à call of duty, se cachent des milliers de jeunes qui savent chercher et se renseigner sur un sujet, vérifier leurs sources, vulgariser grâce à YouTube, bref, continuer à apprendre. Tout étudiant a déjà été soumis à ce genre de travail de recherche et de documentation.

  3. Eurosix dit :

    Diable ! Ou plutôt Drac ou Saurimonde ! Votre excellent article a réussi à  »m’induire en dedans du doute !! » J’ai assez la technologie mais je suis très loin des jeunes d’aujourd’hui qui sont perdus sans leur portable ! Pourtant, j’ai réussi à m’intéresser à l’ordinateur , donc au web , mais sans égaler mes petits enfants et de loin ! J’ai acheté le premier portable de ma vie, le 24 août 2014 !!
    D’ailleurs, je ne m’en sers que pour téléphoner (1/2 heure parmois sur 2 h de forfait !) mais j’avoue que j’aimerais bien m’en servir pour d’atres choses ! Alors, suis-je misonéiste (terme que je viens d’apprendre !!) ??

  4. J’avoue que votre article est très pertinent. Je pense que dans une certaine mesure, la technologie est nocif pour la santé mais de là à penser que c’est inutile est très exagérée.

  5. Greg dit :

    Je me rappelle d’un temps où chaque article sur EtaleTaCulture était commenté des dizaines de fois.
    Où les haters étaient lynchés en place publique, où régnait une ambiance bon enfant.
    Je trouve le site beaucoup moins commenté aujourd’hui, c’est dommage.

    Mais tu ne nous aides pas, il n’y a rien à ajouter à ce que tu écris. Ça sonne juste à mon oreille, je ne trouve rien de pertinent à ajouter la plupart du temps. Et laisser un commentaire pour dire « bon article », « bien écrit » et cie, même si j’imagine que ça doit toujours te faire plaisir, ça ne sert pas à grand chose.

    Je veux juste te dire que ça fait seulement plaisir de te relire un peu plus régulièrement. J’espère qu’un jour tu auras le courage / le temps / l’envie (j’en sais rien, je connais pas ta vie perso) d’écrire plus régulièrement. Parce que ça fait du bien de te lire. parce que sous les blagues à deux balles et les parenthèses se cachent une vraie réflexion.

    Je regarde la série WestWorld en ce moment. A un moment, le directeur du parc d’attractions (interprété par Anthony Hopkins) s’oppose au scénario d’une nouvelle attraction, qu’il juge trop tape-à-l’œil, qui flatte trop les bas-instincts des clients. Ce n’est pas ça qui fait revenir les gens, dit-il.
    Ce qui les fait revenir, ce sont les subtilités, les détails.
    « S’ils reviennent, dit-il, c’est qu’ils découvrent une chose qu’ils s’imaginent être les premiers à remarquer. Une chose dont ils tombent amoureux. Ils ne cherchent pas un scénario qui leur dira qui ils sont. Ils savent déjà qui ils sont. Ils veulent entrapercevoir qui ils pourraient être. »

    Voilà ce que je pense de ton site, Djinnzz. Tu ne tombes pas dans le piège du divertissement de masse, ni dans les articles racoleurs et putaclic. Si je reviens, c’est parce que je sais que dans chaque article je vais trouver des analyses, des idées, que je n’ai jamais lues ailleurs. Et que j’en ressortirai peut-être un peu meilleur.

    • Djinnzz dit :

      Wow… Je ne sais pas quoi répondre à ça !
      Merci beaucoup à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *