[Carte Quiz #4] Pourquoi la Sainte Vierge porte-t-elle toujours une robe bleue ?

Djinnzz

Créateur et rédacteur d' EtaleTaCulture

Vous aimerez aussi...

8 Réponses

  1. Lolotte dit :

    Enorme comme info!

  2. pitmax dit :

    C’est vachement orienté comme info… Que l’église ait fait peindre la statue de la vierge en bleu parce que c’était cher, soit, mais en déduire que c’était pour « étaler sa richesse (et donc sa puissance) aux yeux du peuple » c’est préjugé des intentions. Surtout que mettre de l’or sur les status ça se fait souvent, et que généralement, on y voit plus les marques de la piété et de la dévotion qu’une volonté d’étaler son argent (Ensuite, on pouvait préciser que la Vierge à commencé à être vêtu de bleu à une époque où les mentalités Chrétiennes évoluait. L’idée maîtresse de l’époque était que Dieu est lumière (ce qui se traduisit en architecture par le passage du roman au gothique, lié à la recherche de plus grandes fenêtres) et donc, on a commencé à associer légèrement le bleu (du ciel) aux attributs divins.

    • Djinnzz dit :

      Votre remarque est très intéressante, et c’est un point de débat qui existe depuis le Moyen-Age. La véritable Église doit-elle devenir une institution vivant dans la richesse et l’opulence, ou au contraire doit-elle se conformer à l’enseignement de Jésus et vivre chichement?
      Bénédictins, Franciscains et autres ordres religieux ont leur propre vision de ce sujet. Mais je n’en dis pas plus pour le moment, un article est en cours d’écriture et devrait permettre d’y voir un peu plus clair sur ce sujet complexe…

      Votre vision de la Chrétienté a l’air en tout cas assez « naïve » (ce n’est pas un reproche, notez bien…). La simonie, le trafic des charges religieuses, etc. sont de tristes réalités, mais des réalités qui existent bel et bien! L’amour du Christ et la dévotion sont des notions totalement étrangères à tout ça.

    • halchett dit :

      Totalement d’acord
      Vive le Roy 😉

  3. Lampre dit :

    Je pense que vous avez tous les 2 raison (comme ça, pas de jaloux!)

    Le bleu, c’est un fait, est le pigment le plus cher à réaliser au Moyen-Age. En fait, il existe plusieurs types de bleu, dont celui produit par l’azurite et celui par le lapis-lazuli.

    Le lapis-lazuli est une pierre semi-précieuse que l’on fait venir à l’époque d’Afghanistan (vous imaginez un peu le prix d’un simple gramme de cette poudre magique… plus cher que de l’héro si vous voulez mon avis ;)), le pigment qui en est tiré est en quelque sorte la Rolls Royce des bleus.

    Au Moyen-Age, la robe de la Vierge est teinte par du lapis-lazuli.
    On peut se poser 2 questions:
    – soit parce qu’on considère que la Vierge Marie mérite le pigment le plus cher, en signe de reconnaissance envers sa divinité
    – soit parce qu’on veut étaler son argent et montrer aux autres à quel point on est riches.

    En gros, ça rejoint des débats actuels… A qualité équivalente de vêtements, un jean’s peut coûter 10€ ou plus de 500€…
    La question est: est-ce que j’achète ce jean’s parce qu’il me va mieux et qu’il est plus beau?
    Ou ne serait-ce pas plutôt: j’achète ce jean’s pour montrer ma réussite sociale à mes congénères. (et on rejoint par là le fameux effet Veblen…)

    Bref, cette question n’est que sujet à interprétations et n’a pas de réponses tranchées. Tout le reste n’est que soumis à interprétation…

    Quand on connaît le caractère ostentatoire de l’Église de l’époque (et vous faites bien de rappeler la honteuse simonie qui fut certes combattue, mais quand même…), on peut en effet en arriver aisément à l’interprétation donnée ici. Est-ce une vérité historique pour autant? Je finirai en paraphrasant Mulder: « La Vérité est ailleurs »!

  4. censure dit :

    Ce concept de cartes est très sympathique. Merci

  5. pitmax dit :

    Rassurez vous, il n’y a aucun angélisme dans mes propos, simplement je déplorais de voir ce qui n’est qu’un avis apparaître comme la seule explication fournie à ce choix. Une tournure plus nuancé m’aurait semblé plus adapté, dans le genre:
    « Draper la Vierge Marie de bleu était donc, pour l’Église catholique, une manière de donner un caractère précieux à ces représentations et d’exprimer ainsi sa dévotion à la mère de Dieu (Bien qu’on puisse légitimement penser que d’autres raisons aient motivées ce choix, comme le besoin pour l’autorité ecclésiale de faire étalage de sa richesse) »

  6. Val dit :

    Je crois qu’on oublie un peu le contexte de l’époque. Je trouve ce motif de choix de couleur un peu réducteur également.

    Il me semble que la symbolique du bleu, s’il est lié au ciel, est aussi pour symboliser le caractère féminin divin.
    Peut-être aussi pour distinguer la Dame du Ciel de la Dame sous Terre…Et il a certainement été repris d’usage encore plus anciens.

    Il faut se rappeler que les gens, par exemple au Moyen Age, ne savaient pas forcément lire (c’était réservé à une élite) et que pour diffuser ce qui était lié au divin, à l’église, le meilleur moyen était l’image (d’où les sculptures et tout la représentation présente dehors comme dedans). Il fallait bien que les gens puissent reconnaître ce qui était représenté, les couleurs ou les attributs étaient donc un moyen de le faire.
    Les couleurs avaient toutes leur symbolique aussi, leur usage était donc sacré.

    Alors derrière, oui on peut supposer qu’il y avait aussi une raison plus matérielle pour l’église mais c’était plus une conséquence à mon avis qu’une volonté affichée (ou du moins pas à toutes les périodes historiques).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *